Confidentialité

Devenir artisan du BTP : les 8 étapes pour se lancer

Devenir artisan du BTP : les 8 étapes pour se lancer

Philippine Jegousse - Le 21/09/2021

Devenir un artisan du bâtiment ne se fait pas du jour au lendemain, vous devrez passer par plusieurs étapes indispensables : obtenir un diplôme, vous inscrire au répertoire des métiers, passer un stage de préparation à l’installation, ouvrir un compte bancaire, etc. Vous allez avoir du pain sur la planche entre les formalités administratives et les diverses obligations juridiques. Mais pas de panique, on vous explique chaque étape pour que vous puissiez démarrer cette nouvelle vie professionnelle sereinement. Bonne lecture !



Comment devenir artisan du BTP ? Les 8 étapes à connaître 

Votre métier actuel ne vous correspond plus… Chaque matin, vous lever pour aller travailler vous demande un effort important… Il est temps de penser à votre reconversion professionnelle ! Alors si vous envisager de devenir un artisan du bâtiment, mieux vaut avoir toutes les clés en main pour réussir !

Une fois que vous avez déterminé le domaine du BTP dans lequel vous voulez vous spécialiser, les prochaines étapes pour vous mettre à votre compte vous demanderont de la patience et beaucoup de rigueur !


Habitatpresto Pro prospecte les clients à votre place et vérifie chaque demande de chantier avant de vous l'envoyer

1. Devenir artisan du BTP : passer des diplômes et certifications 

Vous vous demandez : quelle formation pour devenir artisan ? Sachez que dans les métiers du bâtiment, avoir des qualifications est obligatoire !

En effet, devenir artisan électricien ou artisan menuisier demande des savoir-faire particuliers et indispensables. Vous devrez donc obtenir un diplôme en lien avec votre corps de métier.

Pour cela, passez un Certificat d'Aptitude Professionnel (CAP), un Brevet d'Etudes Professionnelles (BEP) ou trouvez un contrat en alternance. Pour connaître en détail les diplômes requis pour exercer votre nouvelle activité professionnelle, rendez-vous à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de votre département !


Conseil : Comment financer la formation ?😉

Si vous avez travaillé pendant quelques années, vous pouvez utiliser votre Compte Personnel Formation (CPF) pour devenir artisan. La formation sera alors financée en totalité ou en partie par vos cotisations passées. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de Pôle Emploi qui vous donnera toutes les possibilités de financement possibles. 


2. Choisir son statut d'entreprise

Pour devenir artisan indépendant vous avez le choix entre plusieurs statuts : 

Chaque statut présente divers avantages et inconvénients. C'est pourquoi, il vaut mieux faire un point avec un expert-comptable avant de vous lancer. Il vous présentera la solution la plus adaptée à vos projets d'entreprise. 

👉  Et si vous ne souhaitez pas lancer votre activité, il est temps de rédiger un curriculum (CV) et une lettre de motivation en bonne et due forme pour trouver un employeur !

3. S’inscrire au répertoire des métiers

Vous avez obtenu votre qualification avec brio ? Félicitations ! Prochaine étape et pas des moindres pour devenir un artisan du bâtiment : vous inscrire au répertoire des métiers !

Cette étape administrative est obligatoire. Rendez-vous au Centre de Formalité des Entreprises de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat pour obtenir un numéro d'immatriculation (ou numéro de SIREN), ainsi qu'un code APE par l'INSEE.

Bon à savoir 💡
Vous pouvez faire votre demande directement en ligne sur le site du CFE


4. Passer le Stage de Préparation à l'Installation

En tant que futur chef d'entreprise, il est parfois impératif de stage obligatoire de 30 heures appelé Stage de Préparation à l'Installation. Organisé par la Chambre des Métiers, ce stage vous préparera à gestion de votre entreprise :


5. Souscrire aux assurances obligatoires

En tant que jeune entrepreneur, au lancement de votre activité vous devrez souscrire à certaines assurances obligatoires, comme l'assurance décennale et l'assurance responsabilité civile professionnel.

En effet, les métiers du BTP ne sont pas sans risques, alors mieux vaut être bien protégé !


> Des demandes de chantiers vous attendent près de chez vous


6. Ouvrir un compte bancaire pour son activité

Il est indispensable d'ouvrir un compte bancaire au nom de votre entreprise avant de débuter votre activité. Rendez-vous dans plusieurs banques pour comparer les avantages de chacune et les mettre en concurrence ! Attention, les dépenses et entrées d'argent sur un compte professionnel doivent toutes être justifiées. Pensez à bien garder toutes vos factures d'achat et de vente.

 

7. Choisir un logiciel de facturation électronique 

La facturation électronique est obligatoire si vous souhaitez répondre à des marchés publics depuis le 1er janvier 2020. Elle le deviendra également si vous souhaitez facturer des professionnels et entreprises à partir du 1er janvier 2023.

Cela ne représente pas forcément un surcoût. Certains logiciels sont gratuits et vous permettent d'établir des factures avec toutes les mentions légales obligatoires. Un gain de temps en somme ! 


8. Faites vous connaître pour trouver des chantiers

Une fois la partie administrative terminée, entrez dans le vif du sujet ! Pour développer et faire vivre votre activité, vous devez trouver des chantiers et vos premiers clients ! 

Alors pour vous faire connaître, créez un site internet,  développez votre présence sur les réseaux sociaux, etc., en bref communiquez de façon efficace sur votre nouveau métier !


📌 Vous aimerez aussi cet article Trouver des chantiers autoentrepreneur : 6 astuces pour y arriver


👷 Le Conseil du Pro : Devenez un artisan RGE !


Si vous décidez dans les travaux de rénovation énergétique, vous pouvez aussi devenir un artisan RGE et trouver davantage de chantiers ! En effet, vos futurs clients pourront ainsi bénéficier d'aides à la rénovation énergétique. C'est donc un coup de pouce supplémentaire. 


📌  Découvrez vite comment obtenir la certification RGE  dans notre article !


Inscrivez-vous sur Habitatpresto Pro pour trouver vos premiers chantiers !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés