Utilitaire de chantier : le guide pour bien le choisir en 2021

Philippine Jegousse - Le 28/05/2021

Un véhicule utilitaire de chantier fait partie des équipements essentiels des professionnels et entreprises du bâtiment. Mais, pas toujours facile de savoir quel véhicule acheter. Quelles sont les bonnes questions à se poser au moment de choisir son utilitaire ? Quelles sont les dimensions idéales pour mon activité ? Peut-on opter pour un véhicule électrique ? Vaut-il mieux choisir un véhicule neuf ou d’occasion ? A quel prix ? Comment en financer l’achat ? On vous dit tout !


A la recherche de nouveaux clients ? Testez notre service dès maintenant !


Sommaire :

Un véhicule utilitaire : choisir en fonction de son activité

A chaque activité et cœur de métier son véhicule utilitaire. En effet, les besoins d’un peintre en bâtiment, d’un maçon ou encore d’un paysagiste ne sont pas du tout les mêmes. Pour savoir pour quel véhicule opter, il faudra regarder ses dimensions, la charge utile mais aussi les aménagements internes.

Les types de véhicules utilitaires

Pour savoir vers quel véhicule se tourner, encore faut-il connaître les modèles présents sur le marché. On distingue plusieurs catégories de véhicules utilitaires :

  • les pick-up avec un coffre ouvert qui se prêtent bien au transport de matériaux de chantier de petites taille et ne craignant pas les intempéries ;
  • les fourgonnettes ou camionnettes, des petits utilitaires légers avec un coffre fermé ;
  • les fourgons dont la contenance va jusqu'à 12 m3 ;
  • les petits camions, plus grands que les modèles précédents. Ils ont un plus fort volume de contenance (de 20 m3 et 30 m3).

Les dimensions et la charge utile 

En fonction de votre activité, vous pouvez être amené à transporter du matériel plus ou moins lourd et plus ou moins grand. C’est pourquoi, avant de porter votre attention sur un véhicule, vous devrez prendre en compte : 

  • la dimension du véhicule et notamment le volume du coffre
  • la charge utile, c'est à dire le poids qu’est capable de transporter le véhicule utilitaire. 

En général, le volume utile d’un véhicule utilitaire de type "fourgon" oscille entre 7,5 m3 à 12 m3. 

 ⚠️ 
Attention
Un volume utile important ne présage pas d’une charge utile toujours importante, au contraire ! En général, plus le véhicule est grand, moins il peut transporter de matériaux lourds.

Les aménagements du véhicule

En fonction de votre métier, vous aurez peut-être besoin d’aménagements à l’intérieur de votre véhicule. Sièges supplémentaires, coffre réfrigérant, adaptation au transport de matières dangereuses. Tout cela influe sur votre choix et sur le prix de votre véhicule

📌 
Vous aimerez aussi cet article :
BTP : comment bien aménager votre véhicule utilitaire ?

Voiture thermique, hybride ou électrique : que choisir ?

L’énergie ou le combustible nécessaire au bon fonctionnement de la voiture est un critère à prendre en compte lorsque l’on choisit un utilitaire pro. Vaut-il mieux opter pour un modèle thermique, électrique ou hybride ?

Les véhicules utilitaires essence et diesel

A l’heure actuelle, de nombreux professionnels préfèrent encore la voiture thermique. Notamment, nombreux sont ceux qui se tournent vers le diesel. En effet, depuis 2017, la TVA est récupérable sur le diesel et non sur l’essence.

Mais, la situation est sur le point de changer ! Au 31 décembre 2021 sera mise en place une TVA déductible sur l’essence afin de ne pas favoriser le diesel qui génère de la pollution aux particules fines. 

Les véhicules électriques

Plus écologiques, de plus en plus de professionnels se tournent vers les véhicules électriques. Ils sont motivés par des raisons environnementales mais aussi économiques. En effet, la recharge de la batterie en électricité est moins coûteuse qu’un plein d’essence.

Les bornes de recharge électriques se développent partout en France dans les stations-services et les parkings des grandes entreprises. Elles sont aussi subventionnées par des aides à la rénovation thermique, elles ne coûtent donc souvent pas très cher à installer.

Toutefois, la crainte avec une voiture électrique reste d’être limitée en termes de nombre de kilomètres. Si votre zone de chalandise est importante, cela risque parfois de vous poser problème.

borne véhicule électrique

Les véhicules électriques séduisent de plus en plus d'entreprises

Le véhicule utilitaire hybride

Pour cumuler les avantages de l’électrique et des voitures thermiques, le mieux reste d’opter pour une voiture hybride rechargeable. Elles fonctionnent tant à l’essence qu’à l’électricité. Le moteur thermique prend le relais de la batterie électrique. En pleine route, ce moteur thermique contribue au chargement de la batterie.

La grande limite des véhicules utilitaires hybrides reste leur prix. Neuf, il faudra compter au moins 23.000 € contre 15.000 € environ pour une voiture thermique.

Boite automatique ou boite manuelle ?

Cela dépend de vos préférences et de votre sensation de confort de conduite. En général, il est plus confortable de conduire sur boîte automatique. Les vitesses se passent d’elles-mêmes et vous n’avez plus qu’à vous concentrer sur la route.

Cependant certains conducteurs préfèrent la boîte manuelle. Ils sentent qu’ils ont plus de reprise et qu’ils maîtrisent mieux le véhicule. La question de la boîte manuelle ou de la boîte automatique est laissée à votre appréciation en tant que conducteur.

Neuf ou d'occasion ?

L’achat d’un véhicule neuf est souvent plus cher que celui d’un véhicule d’occasion. C’est pourquoi, il peut parfois être plus intéressant de regarder les véhicules de seconde main.

Toutefois, il faudra faire attention au kilométrage et à l’entretien du moteur. S’il est moins cher à l’achat, il peut finir par coûter plus cher en entretien s’il tombe régulièrement en panne.

D'autre part, pensez bien à prendre en compte la vignette Crit'Air du véhicule. Elle indique son niveau de rejet de CO2. Si son score est trop bas, vous ne pouvez pas circuler dans certaines villes comme Paris, Grenoble, etc.


Recevez des offres sérieuses de chantiers et remplissez votre carnet de commandes !


Combien coûte un véhicule utilitaire ?

Le prix d’un véhicule utilitaire neuf oscille entre 15.000 € HT et 30.000 € HT. Cela dépend de la marque, de son volume et de l’énergie utilisée.

L’achat d’un véhicule utilitaire représente donc un investissement pour un pro. Il est donc important de bien penser au financement pour des raisons de comptabilité d’entreprise.

Financer son véhicule utilitaire 

Pour éviter un trou de trésorerie, il est possible de mettre en place des stratégies de financement. Quelles sont-elles ?

Le crédit bancaire

Le crédit bancaire est souvent l’option la plus simple pour acheter un véhicule. Certaines banques proposent des prêts bancaires spécialisés dans l’acquisition d’un utilitaire professionnel. 

L’achat d’un véhicule neuf : la prime à la conversion

Pour vous aider dans l’achat d’un nouveau véhicule, il est possible de bénéficier de la prime à la conversion.

Il s’agit de reprendre votre ancien utilitaire et de vous verser une aide pour l’achat d’un nouveau. Cette prime monte jusqu'à 5.000 € pour les véhicules hybrides et électriques et jusqu'à 2.500 € pour les voitures thermiques.

Pour la demander, le véhicule repris doit :

  • être immatriculé en France avant le 1er janvier 2006 (essence) ou 1er janvier 2011 (diesel) ;
  • vous appartenir depuis au moins un an ;
  • ne pas être gagé ou considéré "endommagé" par une  expertise automobile.

💡
Bon à savoir
Certaines collectivités locales (Région, Département, mairie, etc.) proposent des aides pour l’acquisition d’un utilitaire. N’hésitez pas à vous renseigner pour bénéficier de ces subventions locales.

Le leasing : les contrats LLD et LOA

Enfin, plutôt qu’acheter, vous pouvez opter pour une location longue durée avec ou sans option d’achat. En échange de mensualités, vous bénéficierez pendant un certain temps d’un véhicule neuf et bien souvent d’une assurance qui prendra en charge toutes les réparations. C’est une solution clé en main souvent intéressante pour les pros

On distinguera : 

  • le contrat LLD à savoir "location longue durée". Vous disposez d’un véhicule pendant un certain nombre d’années mais ne pouvez pas l’acheter en fin de contrat ;
  • le contrat LOA, à savoir "location avec option d’achat". Au terme du contrat, vous pouvez acquérir le véhicule pour un prix avantageux.

Ce sont les concessions automobiles et les banques qui proposent ces types de contrats. Vous pouvez faire jouer la concurrence pour trouver le contrat le moins cher


Habitatpresto Pro sélectionne les meilleures demandes de chantiers pour vous aider à développer votre activité !


👷 Le Conseil du Pro : pensez à l'assurance !

Attention pour pouvoir rouler avec un véhicule en France, il est obligatoire d’avoir une assurance automobile qui couvre au moins la responsabilité civile du conducteur. Pensez à comparer les assurances pour faire baisser le montant de vos primes. 

Références :


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés