Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Charpente bois : quel bois choisir pour une charpente qui dure ?

Une charpente à choisir ? Quel bois se prête le mieux à votre projet ? Caractéristiques et détails des essences de bois pour charpente.
Le , par Aude
bois charpente choisir

Lorsqu'on veut construire un tel élément, on se demande quel bois pour charpente traditionnelle utiliser. Il en existe plusieurs, avec différentes caractéristiques. Nous vous les exposons dans l'article afin que vous sachiez quel bois de charpente sera le plus adéquat pour vous. Que vous recherchiez ou non une charpente en bois traditionnelle, nous vous expliquons les propriétés de chacun afin d'offrir une base solide à votre maison.

S'il existe plusieurs types de charpente, sachez que certains bois sont plus adéquats pour être utilisés comme structure de charpente, tandis que d'autres sont utilisés pour du bardage par exemple.

Découvrons lesquels ! 

 

Bois de charpente : les différents types

La charpente est un élément essentiel de la maison, puisqu'elle assure la stabilité de la structure de votre logement. Une charpente abîmée, mal posée, dont les charges ont été mal calculées, c'est une maison qui risque de bouger d'ici quelques temps. 

Un chantier de charpente est un budget conséquent la plupart du temps, autant que tout soit bien préparé dès le départ, que l'essence de bois soit la plus pertinente, et que l'entretien de cette ossature soit le moins contraignant possible. Certains bois sont plus sensibles aux parasites, les feuillus sont plus appréciés par les lyctus et les résineux par les capricornes. Les termites ne sont pas en reste, d'où le besoin de traiter sa charpente.

Non seulement chaque essence de bois a ses particularités, mais celles-ci doivent parfois également être traitées afin d’avoir une excellente durée de vie.

bois de charpente choisir

 

Recevoir des devis gratuits charpente

 

Bois de charpente : issu de feuillus, les plus robustes

Le chêne : grande résistance mécanique et forte densité. Il est extrêmement résistant, facilement disponible. Utilisé aussi bien pour les menuiseries extérieures qu’intérieures : charpente, bardage, bardeaux de toiture, lambris, escalier, terrasse, meuble, parquet … Le chêne est un bois acide et tannique. Son prix fait partie des prix les plus élevés.

Le châtaignier : bois sûr car il s'agit d'un bois à faible rétractabilité qui résiste bien aux flexions, son parfum tannique fera fuir les araignées ! Attention, lorsque l'habitation est chauffée, il se dessèche et peut subir un retrait plus ou moins important. Il possède la même durée de vie que le chêne, et est utilisé en menuiserie intérieure et extérieure : meuble, parquet, lambris, bardage, bardeaux de toiture, son prix fait partie des prix les plus élevés.

Le hêtre est un bois  rétractable bien que stable et très résistant à la compression. Sa durabilité fait partie des plus faibles, tandis qu’il est facile de s’en procurer. Attention, il est préférable de choisir un type de hêtre de sa région car son transport peut être assez onéreux. Son prix reste assez élevé. Il est plutôt utilisé pour les menuiseries intérieures, parquet, meuble, lambris, escalier et cintrage. 

Le frêne, le peuplier, l’aulne et le hêtre sont plutôt réservés à la menuiserie intérieure, pour le bardage, le parquet, les meubles, lambris, etc...

 

Bois de charpente : issu de résineux, économiques mais sensibles

Economiques, ces essences sont disponibles en grande quantité. Toutefois, vulnérables aux attaques des insectes et autres champignons, elles nécessitent un traitement préventif

Bon marché, le pin sylvestre, l’épicéa, le douglas, le pin laricio, le pin maritime, le pin des landes... sont des bois résistants en compression et en flexion qui composent des charpentes de qualité. Ils sont donc souvent utilisés pour les voliges et les tasseaux. 

 

La norme pour charpente traditionnelle : respectez la norme NF

Choisir son bois de charpente n'est donc pas un choix à prendre à la légère. Il est d'abord indispensable de choisir un bois résistant à l'humidité. Pour être certain de faire le bon choix, il convient de sélectionner un bois répondant à la norme NF. D'après celle-ci, le bois de charpente doit être de catégorie 2, c'est-à-dire que son degré d'humidité doit être compris entre 13 et 17%. Il s'agit donc d'un bois « sec à l'air ».

Attention, cette norme ne dispense pas de surveiller l'évolution du bois mais aide à partir sur de bonnes bases. Il ne faut pas oublier que le bois est un matériau vivant. L'entretien de votre charpente est donc indispensable !7

 

 

Le Conseil Habitatpresto !  

Prenez conseil auprès d'un charpentier, le choix du bois de votre charpente est essentiel, il saura vous apporter les réponses aux questions que vous pouvez vous poser. 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto
Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Charpente