Toit qui craque et qui grince au vent : est-ce grave & que faire ?

Mis à jour le 03/02/2023
Dans cet article :

    Vous êtes inquiet... Le toit de la maison dans laquelle vous venez d’emménager craque et grince dès qu’il y a du vent... Vous craignez pour la solidité de l’ouvrage et votre sécurité. Mais pas de panique, même si vous dormez peu pendant ces nuits agitées par la météo, la structure de votre maison ne craint pas grand-chose dans la majorité des cas. Et bonne nouvelle, il existe des solutions pour y remédier. On vous dit tout !

    Charpente qui craque et qui grince : rien de grave dans la plupart des cas

    Vous avez fait construire votre maison récemment, entamé des travaux de rénovation dans une maison ancienne ou acheté ce bien il y a peu de temps. Mais quoi qu’il en soit, les nuits où le vent souffle, vous ne parvenez plus à trouver le sommeil en raison du bruit qu’il provoque. Dans la plupart des cas, le bruit provenant d'une maison n’est pas grave, il s’agit d’une partie mal vissée ou mal fixée, ou du bois qui travaille. La solidité de la maison n’a donc rien à craindre.

    Mais attention, ce n’est pas toujours le cas. Si vous observez des nuisibles, la situation est peut-être bien plus dangereuse...


    Votre toit a tendance à craquer ? Un professionnel pourra identifier la cause rapidement !


    4 explications possibles

    1. Les changements de température brusques : à la tombée de la nuit avec un changement de température trop soudain, le bois de la charpente réagit. Il se rétracte avec le froid et se dilate avec la chaleur ce qui entraîne des craquements.

    2. La maison est récente : dans certaines régions où les rafales de vent sont importantes et fréquentes, le phénomène est plus courant. Le bois n’a pas encore suffisamment travaillé pour que la charpente soit bien en place.

    3. Une malfaçon suite à des travaux de rénovation : si vous avez apporté des modifications ou fait rénover la charpente, ou encore fait isoler vos combles, le bruit peut être lié à une malfaçon : mauvais assemblage, mauvais calage, du jeu, fixation sur les pignons et la sous-toiture mal serrée, contreventement insuffisant, toiture pas suffisamment tendue, des suspentes qui touchent les fourrures et qui font grincer les rails...

    4. La présence de nuisibles : votre charpente peut faire l’objet d’une attaque d’insectes xylophages ou de termites. Attention, dans ce cas la solidité du toit est remise en cause et la structure fragilisée !


    Seul un expert peut déceler l’origine du bruit et apporter une solution !


    Au cas où, contactez un couvreur pour faire une vérification

    Si vous avez fait construire votre maison il y a peu de temps par un professionnel ou qu’un artisan a réalisé des travaux sur la toiture, contactez-le. Après analyse du problème par l’expert, ce dernier pourra activer sa garantie décennale et apporter une solution : renforcement de la charpente, isolation...

    Si vous avez acheté une maison ancienne, faites appel à un charpentier pour faire le point sur l’état de la charpente. Attention, si l’artisan observe la présence de nuisibles, il est primordial qu’il analyse l’étendue des dégâts et que vous contactiez immédiatement une entreprise de désinfestation.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Prix d'une toiture au m² : combien pour refaire/réparer son toit ?

    😉 Le Conseil Habitatpresto : n’attendez pas pour réagir !

    Même si dans la plupart des cas, la fragilité de la toiture n’est pas mise en cause, il est préférable de prendre les devants. Un bruit inhabituel comme un grincement, un claquement ou un craquement ne doit pas être ignoré, car comme on dit “mieux vaut prévenir que guérir”.


    Charpente Part Toiture / Couverture
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires

     

    Confidentialité