Combien de tuile au m2 ? Le calcul du nombre selon le type

Mis à jour le 24/01/2024
Dans cet article :

    Savez-vous qu'un toit en tuile a une durée de vie d'environ 40 ans ? Effectivement, à partir d'un certain âge, vos tuiles commenceront à montrer des signes de fatigue et de détérioration. Il faudra donc envisager une réfection au risque d'avoir de plus gros dégât. Si votre toiture a besoin d'un petit coup de jeune, sachez que vous pouvez estimer le nombre de tuiles nécessaire à votre couverture grâce à un calcul simple, mais qui dépend du type tuile souhaité. On vous en dit plus.

    Nombre moyen de tuile au m² selon le type 

    Le nombre de tuiles au m² est très variable. Il peut aller de 10 jusqu'à 75 selon le type de tuile et son format. En effet, chaque modèle de tuile a une taille spécifique et offre un rendement différent en termes de couverture au m². Avec le nombre de tuiles moyen au m², vous n'avez plus qu'à le multiplier par la surface totale de votre toiture pour avoir une estimation du nombre de tuiles nécessaire pour refaire votre toiture. 

    Voici des moyennes plus précises selon le type de tuile :

    Type de tuile
    Nombre de tuiles au m2
    Tuile canal (simple ou double)
    16 à 55
    Tuile plate
    60 à 75
    Tuile romane
    10 à 15
    Tuile panne
    10 à 12
    Tuile à emboitement
    15 à 22


    Ces chiffres sont des estimations. Pour connaître le nombre exact de tuiles nécessaire à votre toit, vous avez besoin de l'expertise d'un professionnel !

    Calculer le nombre de tuiles pour une maison

    Voici la règle de calcul :


    Nombre de tuiles = Surface toiture x Nombre de tuiles au m2 + marge de sécurité de 10 %


    Pour calculer le nombre de tuiles nécessaires pour une maison traditionnelle, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Premièrement, il faut déterminer la surface totale de votre toiture. Celle-ci peut être calculée à partir des dimensions de votre maison et du type de toiture (toiture en pente, toiture plate, etc ...). Ensuite, le choix du type de tuile influence fortement le nombre de tuiles nécessaires. Il est également nécessaire de prendre en compte la pente de la toiture. Plus celle-ci est importante, plus le nombre de tuiles au m² sera élevé. De plus, il est recommandé de prévoir une marge de sécurité de 10% pour pallier d'éventuelles erreurs de calcul ou casse de tuiles immédiate ou future.

    Combien de tuile canal au m² ?

    Avec un nombre au m² compris entre 16 et 55, la tuile canal, traditionnelle et reconnaissable par sa forme tronconique, est parmi les plus anciennes en construction. Composée de la tuile de courant (côté arrondi en dessous) et la tuile de couvert (côté arrondi sur le dessus), elle est adaptée aux toitures à faible pente (moins de 30%). Elle se décline en modèles simples ou doubles canaux, d'où l'écart important du nombre d'unités au m².

    tuile canal

    Combien de tuile plate au m² ?

    La tuile plate, prisée pour son esthétique et son chic, est idéale pour les toitures à forte pente (plus de 40 %). Fabriquée généralement en béton ou en ardoise, elle présente une couleur sombre caractéristique et est très courante sur les toits parisiens. Disponible sous forme rectangulaire ou en "queue de castor", elle nécessite entre 60 et 75 tuiles par m².

    tuile plate noire

    Combien de tuile romane au m² ?

    Il faut compter entre 10 à 15 tuiles romanes au m². Cette dernière est un mélange entre la tuile canal et la tuile à emboîtement. Elle est appréciée pour sa facilité de pose et son esthétique arrondie. Populaire dans le sud de la France, la tuile romane est fabriquée en terre cuite et convient aux toitures avec une pente de 25 à 60°. Assez lourde, elle nécessite une charpente solide. Économique, elle possède un système d'étanchéité efficace grâce à son double emboîtement. 

    tuile romane camaieu

    Combien de tuile panne au m² ?

    Avec seulement 10 tuiles au m², la tuile panne est un type de tuile souvent utilisé pour les grandes toitures en raison de sa robustesse et son format. Elle est typiquement conçue en terre cuite et se distingue par sa forme arrondie, semblable à un demi-cylindre. Elle est idéale pour les toits à très faible pente.

    tuile panne

    Combien de tuile à emboitement au m² ?

    La tuile à emboitement, adaptée aux toitures ayant une pente de 25 à 60%, est particulièrement recommandée dans les régions venteuses en raison de sa résistance au vent. Disponible en diverses formes, couleurs et dimensions, elle est fabriquée à partir de terre cuite. Ce type de tuile se caractérise par sa facilité de pose et son système d'emboîtement intuitif. Pour couvrir un mètre carré, il faut prévoir entre 15 et 22 tuiles à emboîtement, offrant une option économique et efficace pour l'étanchéité.

    tuile à emboitement en terre cuite

    Les autres éléments à prendre en compte

    Déterminer le nombre exact de tuiles pour votre toit est un aspect crucial, mais il faut aussi considérer les éléments additionnels qui composent une toiture. Au-delà des tuiles standards, plusieurs composants sont essentiels, tels que les tuiles faîtières, les tuiles de rives, ou encore les dispositifs d'étanchéité autour des cheminées et fenêtres de toit. Pour une évaluation précise et professionnelle, l'expertise d'un spécialiste en couverture est recommandée. Il saura vous guider non seulement sur la quantité, mais aussi sur la qualité et le coût des matériaux nécessaires, adaptés à votre situation spécifique.

    Pourquoi faire appel à un professionnel ?

    Faire appel à un couvreur professionnel pour déterminer le nombre de tuiles nécessaires au m² offre plusieurs avantages. Tout d'abord, un expert de la toiture possède une connaissance approfondie des différents types de tuiles et de leur rendement en termes de couverture. Il peut ainsi vous conseiller sur le meilleur choix de tuiles pour votre projet, en tenant compte de l'esthétique, de la performance thermique, de la durabilité et du prix.

    De plus, un professionnel maîtrise les normes en vigueur (DTU : Document Technique Unifié) et peut ainsi garantir une pose de tuiles conforme et sécurisée. Il prend en compte des critères tels que l'inclinaison du toit, l'emplacement de l'immeuble, la hauteur du faîte, la différence entre la zone centrale et la zone périphérique du toit, qui peuvent tous influencer le nombre de tuiles au m².

    Enfin, recourir à un professionnel permet d'éviter les erreurs de calcul qui pourraient entrainer un manque de tuiles en cours de travaux, ou au contraire un surplus coûteux. Dans ce sens, un professionnel est capable d'estimer précisément le nombre de tuiles nécessaire, en prévoyant une marge pour pallier d'éventuelles chutes de tuiles ou défauts.

    Convaincu par la nécessité de faire appel à un professionnel ? Alors accèdez rapidement et facilement à des couvreurs qualifiés près de chez vous !

    Cas pratique

    Imaginons un cas pratique pour le calcul du nombre de tuiles nécessaires pour une toiture de maison traditionnelle :

    Situation

    • Type de maison : Maison traditionnelle
    • Nombre de pans : 2
    • Dimensions du toit : 10 mètres de long et 5 mètres de large pour chaque pan
    • Type de tuile choisie : Tuile romane (prenons comme exemple un besoin moyen de 12 tuiles au m²)

    Étapes de Calcul

    • Calcul de la surface totale du toit :
      • Surface d'un pan = longueur x largeur = 10 m x 5 m = 50 m²
      • Surface totale = 50 m² x 2 = 100 m²
    • Détermination du nombre de tuiles nécessaires :
      • Nombre de tuiles nécessaires = Surface du toit x Nombre de tuiles au m²
      • Nombre de tuiles nécessaires = 100 m² x 12 tuiles/m² = 1 200 tuiles

    Il faudrait donc pour cette maison 1 200 tuiles romanes. Ce calcul est une estimation et il est recommandé de consulter un professionnel pour une évaluation précise, prenant en compte d'autres facteurs comme les tuiles de rives, les tuiles faîtières, et les éventuelles pertes lors de la pose.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Quel est le prix d'une toiture en tuile ?

    Comment choisir les tuiles pour sa toiture ?

    Pour choisir les tuiles de votre toiture, plusieurs critères sont à considérer. Le premier est le type de tuile qui doit correspondre au style architectural de votre maison et à l'environnement régional. Par exemple, la tuile romane convient parfaitement à une maison traditionnelle tandis qu'une tuile plate peut donner un aspect plus moderne. Ensuite, la résistance de la tuile est un critère crucial. Les tuiles en terre cuite sont réputées pour leur durabilité, tandis que les tuiles en béton peuvent être plus abordables, mais moins résistantes aux intempéries. Le poids de la tuile est aussi à prendre en compte, en fonction de la structure de votre toiture. Les tuiles en terre cuite sont généralement plus lourdes que les tuiles en béton. Enfin, le prix est un facteur déterminant. Les tuiles en terre cuite sont généralement plus chères que les tuiles en béton, mais leur durabilité peut compenser cet investissement initial.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Revoyez l'isolation !
    L'un des meilleurs moments pour améliorer l'isolation de son toit, c'est au moment de sa réfection. Faites d'une pierre deux coups en envisageant une isolation par sarking. Cette isolation de la toiture par l'extérieur est la solution la plus efficace pour dire au revoir aux déperditions thermiques par le toit. Vous pouvez d'ailleurs bénéficier d'aides à la rénovation énergétique si vous projeter des travaux d'isolation de votre toiture.

    Lexique

    • DTU (Document Technique Unifié) : Ensemble de règles et normes françaises régissant la construction, notamment les aspects techniques, de sécurité et de performance.
    • Tuile faîtière : Tuile spéciale placée au sommet du toit (faîtage), assurant l'étanchéité et la finition de la jonction entre les deux versants du toit.
    • Tuile de rive : Tuile utilisée sur les bords latéraux du toit pour garantir une finition propre et assurer l'étanchéité.
    • Hauteur de faîte : Point le plus élevé du toit, où se rejoignent les deux pans.
    • Tuile de courant : Dans le système de tuiles canal, c'est la tuile inférieure qui canalise l'eau de pluie vers le bas du toit.
    • Tuile de couvert : Dans le système de tuiles canal, c'est la tuile supérieure qui recouvre la tuile de courant et assure l'étanchéité.
    • Sarking : Technique d'isolation thermique pour les toitures, consistant à poser l'isolant sur la charpente, sous les tuiles.
    • Pan de toit : Chaque surface inclinée du toit, généralement deux ou plus sur une maison traditionnelle.


    Part Toiture / Couverture
    Sophie Douch

    Sophie Douch

    Rédactrice web

    Avec simplicité et pédagogie, j’ai à cœur de vous délivrer des informations claires et des conseils détaillés pour vous accompagner et vous aider dans tous vos projets de travaux et d’aménagement de votre habitat.

    Commentaires