Quel type de charpente choisir ? Comparatif & budget à prévoir

Dans cet article :

    Vous avez pour projet de faire construire votre maison et vous hésitez encore sur le choix de la charpente ? Pour quelle charpente opter, une charpente traditionnelle, une fermette ou encore en lamellé-collé ? Chacune possède ses avantages et inconvénients. Pas de panique, nous vous donnons tous les éléments pour bien choisir. Prix, caractéristiques..., vous saurez tout sur le sujet.

    Quels sont les différents types de charpente ? 5 possibilités

    Vous allez faire construire votre maison, c'est un beau projet. Mais il n'est pas toujours évident de savoir que choisir lorsque l'on n'est pas du métier. Pour votre charpente, difficile en effet de savoir quelle sera la plus adaptée, tant pour votre projet de rénovation/construction que pour votre budget !

    Nous vous avons préparé un tableau comparatif pour vous aider à comprendre les spécificités des 5 types de charpente et ainsi faire le meilleur choix pour votre maison.

    Types de charpente
    Caractéristiques
    Prix moyen
    Charpente traditionnelle

    • Modèle en bois ;
    • Construite par un charpentier ;
    • Solide et classique ;
    • Permet d'aménager les combles.
    70 à 110 € le m²
    Charpente fermette

    • Modèle en bois ;
    • Solide ;
    • Plus économique ;
    • Ne permet pas d'aménager les combles.
    50 à 70 € le m²
    Charpente en lamellé-collé

    • Peu utilisée par les ménages ;
    • Résistante au feu et aux dommages venus de l'extérieur ;
    • Donne un effet arrondi à l'intérieur de la pièce.
    45 à 90 € le m²
    Charpente en béton

    • Extrêmement solide ;
    • Permet la mise en place d'un toit plat et d'une toiture terrasse ;
    • Résistante aux incendies.
    Environ 80 € le m²
    Charpente métallique

    • Modèle en acier ;
    • Rapide à installer ;
    • Economique.
    35 à 50 € le m²

    Pour des questions de sécurité et de solidité de votre maison, faire appel à un professionnel est indispensable pour réaliser la pose de votre charpente !


    1. La charpente traditionnelle : robuste et aménageable

    Utilisant des méthodes anciennes, la charpente traditionnelle a su traverser les âges et se présente comme durable, robuste et esthétique. L'allure de ces charpentes en bois varie selon les régions : on observe une pente moins inclinée dans le sud de la France que dans les régions montagneuses, par exemple. 

    💡
    À retenir :
    L'avantage principal est de pouvoir bénéficier d'un grand espace à aménager dans les combles. En revanche, ce type de charpente est un peu plus cher que les charpentes en fermetteEn effet, elles nécessitent plus de temps et plus de bois puisqu'il faut réaliser un plancher pour former le plafond.

    Toutefois, ce type de charpente est très fiable et présente l'avantage non négligeable d’avoir des combles rapidement aménageables en cas d’agrandissement.

    Si la réalisation de la charpente (surtout si elle n'est pas préfabriquée en atelier) est assez longue, ce type de structure vous permet de disposer de votre grenier sur toute sa surface et il vous est possible de modifier le cloisonnement intérieur. De plus, cette ossature apparente donne beaucoup de charme à une construction.

    charpente bois

    Tous travaux de construction nécessitent l'obtention d'un permis de construire délivré par la mairie

    2. Les fermettes ou charpentes industrielles : robustes, économiques mais non-aménageables

    Ce type de structure a été inventé dans les années 1950 aux États-Unis par un procédé de préfabrication. Cette charpente se compose d'un système de triangulation permettant d'utiliser des bois de faible section tout en obtenant une bonne rigidité de la structure car elle est conçue pour supporter des charges de 150 kg/m2. Ce poids correspond à la couverture et au plafond en plaques de plâtre.

    👉
    À noter :
    Les charpentes en fermettes sont tout aussi solides que les charpentes traditionnelles et plus économiques. Seul bémol : elles ne permettent pas d'aménager des combles directement, car elles utilisent tout l'espace disponible sous la toiture. La fabrication et son installation sont assez rapides mais attention, elles doivent être réalisées par des professionnels.

    La préfabrication de sa structure est un gain de temps et d'argent. De plus, vous pouvez connaître son prix exact dès l'établissement du devis car il n'y aura pas de modifications ultérieures et l'utilisation de matières premières est limitée puisqu'il s'agit d'éléments de section faible, découpés en atelier.


    Faites faire plusieurs devis par des charpentiers pour estimer le coût d'une charpente pour votre projet de construction ou de rénovation !


    3. Les charpentes en lamellé-collé : grande résistance mécanique

    Ce type de charpente utilise des lamelles de bois de faible section (3,5 à 4,5 cm d'épaisseur) collées entre elles par collage à plats et à fils parallèles.

    Ce matériau présente différents avantages qui le destine surtout à certains bâtiments comme les constructions publiques, de grande portée ou à usage dangereux (teinturier, chimique...). En effet, il fait preuve d'une grande résistance mécanique qu'il s'agisse de flexion, compression ou torsion, mais c'est aussi un élément résistant efficacement à la chaleur et au feu, ainsi qu'aux environnements agressifs (ne se modifie pas avec la potasse, le souffre, le chlorure...).

    Les arcs de la charpente sont réalisés grâce à un collage en contre fil et à contrecœur des pièces de bois, ce qui permet une répartition du travail du lamellé-collé sur toute la pièce.

    📌 
    Vous aimerez aussi cet article :
    Tout savoir pour bien entretenir sa charpente

    4. La charpente en béton : solide et économique 

    Les charpentes en béton sont des structures plus modernes. Au lieu de poutres en bois, on utilise des poutres artificielles en béton, préfabriquées en usine.

    Globalement, il s’agit d’une structure plutôt réservée aux bâtiments d’entreprise. Toutefois, certains ménages y ont également recours dans le cadre de la construction de leur logement. Elles permettent la création d’un toit plat ou d’une toiture terrasse.

    Ce matériau est solide, économique et aussi ignifuge. De ce fait, le bâtiment craint moins les incendies.

    charpente béton

    Ces charpentes en béton sont notamment utilisées pour la construction de bâtiments professionnels

    5. La charpente métallique : rapide à installer et économique

    La charpente métallique est une structure fabriquée industriellement en acier et à assembler. Elle n’est que peu utilisée par les ménages. On la retrouve surtout dans le milieu agricole ou pour des entrepôts d’industrie

    Elle peut s’utiliser cependant pour donner un côté loft industriel à un logement. En plus d'être très économique, elle est rapide à mettre en place. En effet, elle induit un gain de temps de 30 % par rapport à un modèle classique.

    charpente métallique

    Une charpente métallique peut aussi donner un côté industriel à une habitation

    Quel est le rôle d’une charpente ?

    La charpente remplit plusieurs fonctions :

    • soutenir la toiture d’un bâtiment ;
    • protéger un bâtiment des intempéries ;
    • contribuer à la solidité et la longévité d’un bâtiment.

    Comment est faite une charpente ?

    La charpente est une partie de la toiture. C’est la structure, en bois et métal, positionnée au-dessus des murs porteurs d'une construction qui va accueillir la couverture. La charpente constitue une partie des travaux de gros œuvre d'un bâtiment. Elle peut être réalisée par un menuisier ou par un charpentier. Elle peut être conçue sur-mesure, ou être livrée en kit.

    La charpente est constituée des éléments suivants :

    • la ferme, dont le rôle est de transmettre le poids de la toiture sur les éléments porteurs verticaux comme les murs ou les poteaux ;
    • les pannes font office de lien et permettent de faire transiter les charges des chevrons entre les fermes. Une ossature est composée de trois types de pannes : la sablière qui est disposée au niveau du mur au bas de la pente, les intermédiaires placées en milieu de pan de toit et la panne faîtière au sommet ;
    • les chevrons permettent de répartir le poids de la toiture et de la sous-toiture sur les différentes pannes. Dirigés dans le sens de la pente, ils doivent être espacés d'un entraxe (distance entre les axes de 50 à 60 cm maximum) ; 
    • le madrier, une poutre disposée de manière horizontale qui assure la solidité de la la construction ; 
    • les contrefiches, des pièces de bois obliques placée entre les arbalétriers et l’entrait ; 
    • les arbalétriers, des pièces de bois posées obliquement qui supportent les pannes.

    charpente étapes

    Construire une charpente ne s'improvise pas !

    La pente des pans est calculée en fonction du poids du matériau de la toiture (tuiles, ardoises, chaume, matériau photovoltaïque qui permet de produire de l’énergie électrique à partir du rayonnement solaire...) et du climat de la région dans laquelle vous vous trouvez (notamment pour protéger de l'intensité des pluies et pallier la force de certains vents).

    Sa forme diffère selon le style que vous choisissez et peut être adaptée en fonction de vos besoins. Si vous désirez aménager vos combles par exemple, il vous faudra prévoir un volume suffisamment grand.

    Les dessins de la charpente sont souvent réalisés par le charpentier sur CAO (conception assistée par ordinateur) et parfois sur des plans papier. Les normes placent le schéma à l'échelle 1/10ème et celui-ci, appelé épure, doit représenter les différents assemblages à réaliser.

    Elle est conçue selon une technique très particulière qui prend en compte l'équilibre et la répartition des charges. Cette technique combine différentes forces de compression, de flexion et de traction qui permettent de soutenir la toiture.


    Poser une charpente peut nécessiter de longues semaines de chantier. N'attendez pas pour démarrer votre projet !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : comparez malin, faites plusieurs demandes de devis !

    Rien ne vaut une demande de devis pour avoir une estimation du budget nécessaire à vos travaux. N'hésitez pas à en faire plusieurs pour comparer et si vous devez rénover la charpente de votre maison, ne vous fiez pas à un seul devis !


    Charpente Part Toiture / Couverture
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Prix d'une toiture au m² : combien pour refaire/réparer son toit ?

    Le prix d'une toiture neuve se situe en moyenne entre 170 et 320 € le m². On vous aide à prévoir le budget pour vos travaux !

    Lire la suite

    Charpente bois : quel bois choisir pour une charpente qui dure ?

    Une charpente à choisir ? Quel bois se prête le mieux à votre projet ? Caractéristiques et détails des essences de bois pour charpente.

    Lire la suite

    Prix bac acier au m² : le budget à prévoir pour votre toiture

    Le bac acier isolé est utilisé en couverture ou en bardage. Vous saurez tout sur le prix au m² de ce matériau solide et léger, allié du contemporain !

    Lire la suite

    Sablage bois : définition & prix pour entretenir vos boiseries

    Qu'est-ce que le sablage ? Quel prix au m² pour un sablage bois ? Comment sabler le bois ? Où se procurer un kit de sablage ? Zoom sur cette technique...

    Lire la suite

    Rehausse de toiture : définition, avantages, prix, étapes

    Découvrez quel est le coût pour rehausser une toiture de maison et comment faire une modification de la pente de toiture pour agrandir la surface de l...

    Lire la suite

    Toit qui ondule et qui gondole : est-ce grave & que faire ?

    Vous êtes inquiet, votre toit ondule et gondole… Découvrez sans plus attendre si c’est vraiment grave et que faire dans cette situation !

    Lire la suite
     

    Confidentialité