Creuser une cave : types, autorisations, prix, étapes, idées

Vous avez besoin d'une pièce supplémentaire chez vous ? Cependant, vous ne pouvez pas ajouter un étage ni réaliser une extension, faute de place sur votre terrain … Et pourquoi pas creuser une cave au niveau du sous sol de la maison ou bien du jardin ? En plus de donner de la plus-value à votre habitation, elle vous permet de gagner de précieux mètres carrés pour stocker, accueillir une chambre d'amis ou un bureau au calme. Découvrez les différents types de cave, le prix, les autorisations à demander et les étapes pour vos travaux. 


Il est bien trop dangereux de creuser seul, le risque d'effondrement et d'éboulis est immportant


Sommaire :

Les différents types de cave

Avant de lancer dans un projet de construction, il faut savoir quel type de sous-sol on veut. Il en existe 3 grandes catégories.

1. Une cave en béton coulé

Couler une dalle de béton armé est une option rapide, durable et solide, et qui offre un excellent niveau de résistance contre l’humidité. Elle offrira la meilleure étanchéité, ce qui est idéale si vous voulez en faire une pièce habitable. 

2. Une cave maçonnée

Qu’elle soit en briques ou en parpaings, cette option est facile à mettre en place et pas chère, à condition que le niveau de la nappe phréatique ne soit pas trop élevé. Sinon, cela requiert de trop gros travaux d’étanchéité. 

3. Une cave préfabriquée

La cave préfabriquée est prête à poser après l’excavation. Les parois et la dalle de plancher béton constituent un ensemble indissociable. Attention, car ce modèle ne correspond qu’à des sous-sols de petite taille. 

Quel prix pour une cave ?

Les travaux de construction d'un sous-sol incluent le gros oeuvre et les finitions. Voici un tableau recensant les principaux coûts. 


Travaux

Prix
Reprise en sous-œuvre des fondations de maison

Environ 2 000 € le mètre linéaire
Création des fondations

150 € le m3
Excavation

entre 25 € et 60 € / m3
Coulage de la dalle en béton

 120 € le m²
Construction des murs de soutènement en béton plein 19 cm épaisseur

90 € le m²
Construction des murs de soutènement en béton plein 14 cm épaisseur

80 € le m²
Drainage
50 € le m3
Traitement contre les remontées capillaires

100 à 150 € le mètre linéaire
Installation d'un escalier

entre 600 € et 2 000 €
Isolation des sols

20 € à 30 € le m²
Isolation des murs

50 € à 90 € le m2
VCM Simple flux

70 € à 350 €
VCM Double Flux

1 500 € à 5 000 €
Peinture
20 € à 35 € le m2

 

Pour une cave de 20 m2, il faudra débourser au minimum 15 000 €. C'est sans compter les équipements et le mobilier que vous voudrez y installer. 

💡Bon à savoir 
Le prix des caves préfabriquées est en général moins élevé. Il faut compter environ 5000 € pour un modèle préfabriqué de 10 m2 en béton. 

Quelles sont les autorisations à demander pour creuser une cave ?

Qui dit construction dit permis de construire. On peut donc se demander s’il est nécessaire de faire une demande de permis de construire lorsqu’on veut creuser une cave. Cela va dépendre de la superficie de la surface concernée par ces travaux, et également du plan local d’urbanisme (ou PLU) de votre commune.

Pour une surface de plancher inférieure à 5 m²

Aucune démarche n’est requise, vous pouvez lancer les travaux sans avoir besoin d’informer votre mairie ou demander un permis.  

Pour une surface de plancher comprise entre 5 et 20 m²

Dans ce cas-là, il faut déposer une simple déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. 

Pour une surface de plancher supérieure à 20 m²

Enfin, si la surface est supérieure à 20 m², il faut déposer une demande de permis de construire, et attendre l’accord de la mairie, avant de démarrer les travaux. En effet, la surface étant plus importante, les règles d’urbanisme obligent aux propriétaires désireux d’installer des extensions de demander l’autorisation de réaliser les travaux. Il s’agit de s’assurer au préalable que le sous-sol est constructible, afin d’éviter de fragiliser les fondations.


💡Bon à savoir : 

On parle de surface de plancher quand il s’agit de la surface totale d’une pièce dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 m. C’est-à-dire que si votre cave a une hauteur sous plafond inférieure à 1,80 m, vous échapperez à toute démarche administrative, quelle que soit sa surface. Attention à ne pas confondre surface de plancher et surface habitable.


Comment creuser une cave sous le vide sanitaire de sa maison ?

Avant de commencer, sachez qu'il est très difficile de réaliser ce type de chantier soi-même. Même dans le cas où vous êtes un bricoleur expérimenté, appeler un professionnel est quasi-indispensable.

creuser cave

Voici une cave digne de ce nom pour laisser vos grands crus se bonifier.

Vu sur Fotolia

1. Faites faire une étude de sol

Vérifiez la nature et la qualité du sol, la profondeur des fondations existantes, la présence ou non d'eau souterraine. C'est à un professionnel d'effectuer cet examen. Il va déterminer la faisabilité de votre projet d’agrandissement de maison, et l’ampleur des travaux – tant au niveau des travaux de gros œuvre que des finitions. Dans le cas d’une cave enterrée, il va déterminer quels sont les murs auxquelles il ne faut pas toucher, à savoir les murs porteurs.
 

2. Contrôlez les fondations

Cette étape est indispensable, pour des raisons de sécurité mais aussi pour déterminer la méthode de construction adaptée. La plus choisie est l'excavation ouverte (action de creuser un terrain) ajoutée à un léger soutènement (système de soutien des parois d'une excavation). 

Si les fondations sont fragiles, le risque d'effondrement est élevé. Rien ne vaut le diagnostic d'un pro.

Et si les fondations ne sont pas enclines à l'excavation ?


Il y a deux solutions qui se présentent :

  1. Soit les professionnels réalisent une reprise en sous-oeuvre (retravailler les fondations pour les rendre plus solides et aptes),
  2. Soit vous installez un système de soutènement de très grande qualité, sans impact sur vos fondations.
     

Pour des travaux qui modifient considérablement la stabilité de votre sol, vous êtes tenu de faire appel à un architecte, et vous devez demander un permis de construire auprès du service d'urbanisme de votre commune. Prévoyez de souscrire à une assurance travaux pour être bien protégé.

3. Excaver la terre

Une fois que le projet est bien défini et que le professionnel a vérifié que l'on pouvait creuser, il procèdera à l'excavation. A l'aide d'une pelle mécanique hydraulique, il viendra creuser la terre. Le professionnel se chargera de transporter la terre excavée hors du chantier. Si vous avez un grand jardin, vous pouvez la réutiliser pour créer un remblai. 

Au moment de l'excavation, on mettra en place un système de drainage pour éviter les problèmes d'humidité notamment liées aux remontées capillaires. 

4. Poser la semelle filante 

Ensuite, un maçon devra venir poser une dalle (le plus souvent en béton) pour créer le sol de votre souterrain. Il viendra par la même occasion poser la semelle filante, les fondations en béton et ferraillage de la pièce. Ils serviront de support aux murs de soutènement. 

Semelle filante

Semelle filante en béton et ferraillage

Image vue sur Pinterest

5. Construire les murs de soutènement

Puis, le professionnel construira des murs de soutènement au quatre coins de la pièce. Il s'agit d'un mur permettant de contenir la terre pour éviter les glissements de terrain ou les éboulements. Ils agiront comme la charpente de votre sous-sol. 

6. Installer l'escalier 

Lorsque les murs et les sols seront terminés, il faudra installer un escalier permettant d'offrir un accès à la cave. En général, celui-ci est fait en béton pour plus de solidité. 

7. Créer une voûte

Une fois les murs installés, il est commun former une voûte à l'intérieur de la pièce pour la délimiter en hauteur. Pour que les voûtes soient plus solides, on les fait généralement sous forme d'arc brisé et non d'arc rond. On appelle ce principe architectural "voûte d'ogive". 

comment creuser cave voute

Image vue sur Pinterest

Pour créer la voûte, on place en général une structure en bois ou en acier en guise de charpente. Par-dessus, on vient placer des panneaux de bois contre plaqués sur lequel on installe un ferraillage. On coule ensuite du béton pour sceller la voûte


8. Installer un système de ventilation. 

Les caves sont en général des pièces enterrées. Pour limiter la pollution intérieure, n’oubliez pas de penser à la ventilation et l’aération ! Pour éviter tout risque de remontées d’odeurs, d’humidité, d’infiltrations ou encore de moisissure, il est très important d’assurer qu’une pièce est bien ventilée. L’installation d’une VMC est le strict minimum, qu’elle soit simple ou double flux.  Ainsi, vous renouvellerez l'air intérieur. 


9. Isoler la cave

Pour une construction de qualité qui dure dans le temps, il ne faut pas négliger certains facteurs, dont l’isolation et la ventilation.

En effet, qu’il s’agisse d’une isolation thermique ou acoustique, il faut absolument prendre en compte ce facteur afin d’éviter tout risque de ponts thermiques, mais aussi de gêne sonore. Le choix de l’isolant va varier en fonction des matériaux employés pour l’ossature, du coffrage (il s’agit de la charpente – en bois ou en métal – qui sert à consolider la terre et éviter les éboulements ou affaissements) et de la nature du sol. 

 

Autres possibilités : creuser le jardin ou transformer le garage

Si vous ne voulez pas la creuser sous les fondations de votre maison, vous pouvez opter pour le jardin ou transformer votre garage grâce à des travaux d’isolation notamment.


En creusant vous-même, vous vous engagez dans des travaux épuisants pendant plusieurs mois...


Dans son jardin 

C'est le lieu idéal pour construire une cave à vin car la température de conservation est optimale et constante : pas de lumière, pas de vibrations, bonne hygrométrie. Pour creuser dans le jardin, les règles sont les mêmes que pour une excavation classiques.
 

Dans son garage 

Il faudra procéder à l'isolation du garage pour éviter que celui-ci puisse geler. La température de votre garage doit être entre 12 et 15°C. Un climatiseur est essentiel à l'installation, ainsi qu'un déshumidificateur.

💡 Bon à savoir :
Renseignez-vous sur le diagnostic humidité et son prix !

Quelques idées d'aménagement

Une fois aménagée, ce nouvel espace peut accueillir vos grandes bouteilles ou bien constituer une pièce en plus. Voici quelques idées d'aménagement.

Une cave à vin

Amateur de grands crûs ? Votre sous-sol peut très bien servir au stockage de vos bonnes bouteilles. Vous pourrez également y conserver des aliments et même des cigares.  

cave a vin

Vous pouvez vous offrir une cave à vins de rêve.

Vu sur Fotolia

Une salle de sport 

La cave peut se transformer en salle de sportEn installant des appareils de musculation, une table de ping-pong, ou encore un sac de sable, vous en ferez un lieu idéal pour vos loisirs sportif.

salle de sport cave sous sol

Vous pouvez aménager une cave pour vos loisirs.

Vu sur Fotolia

Une salle de jeux

Les loisirs ne sont pas forcément uniquement les loisirs sportifs. Si les chambres de vos enfants sont un peu petites, le sous-sol peut devenir une aire de jeu.  Spacieux, il se transformera en une pièce dédiée à l'amusement des enfants.  

salle de jeux cave sous sol

Une aire de jeu en sous-sol pour les enfants

Image vue sur Pinterest

Une chambre d'amis avec salle de bain

Le "basement" est très utilisé aux Etats Unis comme pièce en plus pour les enfants lorsqu'ils grandissent ou en guise de chambre d'amis. Vous pouvez donc vous inspirez et créer un "basement" à la française. Pour un studio indépendant, pensez à y installer un dressing et une salle de bain. 

chambre sous sol cave

salle de bain sous sol cave

Une salle de bain et une chambre troglodytes

Images vues sur Pinterest

Il faudra prêter une attention particulière au chauffage à ce moment-là. Vous pouvez raccorder la pièce au chauffage central ou opter pour un chauffage d'appoint

Références : Leroy MerlinSysteme D

😉 Le Conseil Habitatpresto : n'entreprenez pas les travaux seuls !

Creuser une cave demande des compétences techniques et un respect de normes de construction. Sans cela, vous pouvez faire face à des risques d'effondrement. Faites appel à un professionnel !

Agrandissement Part
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

Comment construire un terrain de pétanque chez soi ? 4 étapes

Profiter d'un terrain de pétanque n'est pas un projet si long et si cher que cela. Suivez le mode d'emploi pour le construire chez vous en 4 étapes !

Lire la suite

Extension d'une maison avec container : bien préparer son projet

Une extension d'une maison avec container, c'est idéal et économique ! Découvrez tous les avantages de ce type de construction en vogue !

Lire la suite

Quel est le prix d'une extension de maison ? Les coûts réels

Quels tarifs pour un agrandissement de 15 m², 20 m², 30 m² ou 40 m² ? Voici les prix d'une extension de maison selon les solutions et matériaux !

Lire la suite

Prix d'une extension de maison avec toit plat : quel budget ?

Vous souhaitez agrandir votre maison avec une extension à toit plat ? Comptez entre 650 et 1 500 € le m² selon le type de construction.

Lire la suite

Agrandissement maison : prix et technique pour réussir

Vous voulez agrandir votre maison ? Découvrez les prix au m² et les techniques de chaque type d'agrandissement de maison pour préparer votre projet !

Lire la suite

Quel prix au m² pour une extension de maison en parpaing ?

Les m² commencent à manquer dans votre maison ? Une extension en parpaing peut être la solution ! Combien vais-je payer pour une extension entre 15 et...

Lire la suite
 

Confidentialité