Comment agrandir sa maison ? 12 solutions pour gagner des m2

Comment agrandir sa maison ? 12 solutions pour gagner des m2

Philippine Jegousse -

Vous manquez de place mais ne voulez pas déménager ? Et pourquoi ne pas opter pour une solution qui viendra agrandir votre maison ? Ainsi, vous gagnez en surface sans devoir quitter votre quartier, vos souvenirs et vos habitudes. Découvrez nos 12 idées pour agrandir votre maison !

Difficile parfois de trouver encore un peu de rangements ou d'imaginer l'agencement des pièces autrement pour que chacun ait sa chambre. Impossible de pousser les murs pour créer de nouvelles pièces, mais d'autres solutions sont tout à fait envisageables. Quelles sont les solutions d'extensions d'une maison individuelle ? 

Vous pouvez utiliser les mètres carrés déjà disponibles : garage, sous-sol, ou encore les combles ! Ces mètres carrés sont à portée de main alors pourquoi vous en priver ? En plus de gagner en surface habitable, vous évitez les frais de notaire qui s’appliquent pour l’achat d’un nouveau bien, et vous valorisez votre logement, ce qui vous permettra de réaliser une plus-value si vous le revendez.


Ne perdez pas une minute pour augmenter la surface habitable de votre maison !


Sommaire :

12 solutions pour agrandir votre maison

Plusieurs solutions sont possibles pour augmenter vos espaces de vie. Découvrez nos 12 projets pour agrandir votre maison !

1. L'aménagement des combles

En aménageant vos combles, vous gagnez considérablement en surface habitable sur toute la surface de la maison et sans pour autant perdre votre grenier si vous décidez d'aménager une partie des combles seulement. 

Cette solution est idéale si vous voulez créer une salle de jeux pour vos enfants, un salon ou même une chambre pour offrir plus d’indépendance à un enfant devenu ado.

💡
Bon à savoir :
Seul le recours à un professionnel RGE peut vous faire bénéficier des aides de l'Etat pour isoler vos combles.

aménagement combles

Aménagez vos combles pour créer votre nouveau salon ou nouvelle salle à manger 

2. La création d'une extension

Si le PLU (Plan Local de l’Urbanisme) et la taille du jardin le permettent, vous pouvez opter pour une extension collée directement à votre maison existante, ce qui est idéal si vous souhaitez garder votre logement de plain-pied.

Cette extension peut être en dur, en parpaing, en brique ou en bois. Le revêtement de façade pourra être du même matériau que celui utilisé pour la construction déjà existante ou, si vous le désirez, dans un autre matériau. Si vous avez un doute quant au mariage des deux matières, vous pouvez toujours demander conseil à un architecte.

extension maison en dur

Une extension en dur d'une maison contemporaine

Pour plus d’originalité et éventuellement installer une terrasse, un garage ou un petit bout de jardin dessous, vous pouvez opter pour une extension sur pilotis.


Le prix de votre future extension variera selon les spécificités de votre projet d'agrandissement !


3. La transformation d'un garage en pièce à vivre 

Vous avez un garage, mais n’y rangez pas votre véhicule ? Vous pouvez le transformer en pièce à vivre. Salon supplémentaire, chambre d’amis, ou tout simplement un studio pour vous adonner à votre hobby préféré, que ce soit pousser la chansonnette ou peindre...

Avec la crise sanitaire actuelle et l’augmentation du télétravail, vous pouvez même transformer votre garage en bureau, pour plus d’espace et de tranquillité.

L’avantage de transformer une pièce qui n’est pas supposée être habitée (garage, grenier, cave...) en pièce de vie, c’est que la construction est déjà faite, il suffit juste de l’aménager et de modifier les ouvertures (par exemple, mettre des baies vitrées à la place de la porte de garage). 

Un garage peut donc vous permettre de disposer de plus de place, mais certaines règles sont à respecter.

garage transformé en pièce à vivre

Un ancien garage totalement réaménagé !

4. La transformation du sous-sol

Aménager votre sous-sol est une solution idéale si vous ne vous en servez pas comme cave. Vous pouvez le réhabiliter et le transformer en pièce de vie.

En ville, lorsque la surface manque, il est même possible d’aménager un souplex à partir d'une cave ou d'un sous-sol non utilisé. Un souplex est l’inverse d’un duplex, c’est donc un espace de vie sur plusieurs niveaux, dont un en sous-sol, au lieu d’un à l’étage dans le cas d’un duplex.

Un sous-sol devenu une pièce à vivre tout confort

5. La création d'une mezzanine 

Il est aussi possible d’aménager une mezzanine. Avec de la hauteur sous plafond, l'option mezzanine peut être idéale si vous n'avez pas besoin de beaucoup de surface supplémentaire.

aménagement mezzanine

Créez une mezzanine pour installer votre bureau

Opter pour une chambre avec salle de bain pour pouvoir utiliser plus de surface au sol, c'est pratique, malin et esthétique ! C’est aussi la solution parfaite si vous manquez de placards, car vous pouvez faire un dressing, sans perdre de place dans votre chambre.

💡
Bon à savoir :
De plus, cette solution est idéale pour optimiser votre fiscalité, car la surface habitable d’une mezzanine peut être supérieure à la surface imposable, si elle est dans une pièce présentant une hauteur sous plafond inférieure à 1 mètre 80, selon la loi Carrez.


Pour une mezzanine sécurisée et réalisée dans les règles de l'art, faites appel à un professionnel !


6. L'ajout d'un garage

Créer une extension de maison pour enfin avoir un garage et stationner ses véhicules est très pratique, car vous n'aurez plus à chercher une place et tourner de nombreuses minutes sans réussir à vous garer ! Votre voiture sera aussi protégée et à l'abri en cas de mauvais temps (grêle...).

En plus d’apporter une plus-value à votre logement, cette option permet de préserver votre véhicule de tout risque de vols ou de dégradations.

Cela peut également être l’occasion d’installer de nouveaux rangements, pour vos outils, votre matériel de ménage ou de jardinage. Vous pouvez même en faire un coin buanderie.

garage

Avoir un garage présente de nombreux avantages !

7. La création d'une véranda

Et si, pour agrandir, vous décidiez simplement de créer une véranda ? C'est une pièce supplémentaire qui peut vous permettre d'installer un jardin d'hiver ou de réagencer votre maison avec une cuisine orientée sur le jardin. En bois, en PVC, aluminium ou mixte, en mélangeant deux matériaux, c'est vous qui décidez.

Cette pièce, composée principalement de plusieurs baies vitrées, apportera beaucoup de luminosité dans votre maison. En contrepartie, elle peut très vite chauffer et réchauffer considérablement votre maison en été

L'inconvénient principal est son usage limité (salon d’été, jardin d’hiver ou cuisine...). Il est en effet déconseillé de créer une chambre ou une salle de bains dans une véranda.

veranda

Profitez de votre véranda aussi bien en hiver qu'en été 


N'attendez plus pour profiter d'une belle véranda !


8. L'installation d'un studio container

Reprenant le principe d’une maison container, un studio container est un espace de vie créé à l’intérieur d’un container. Les containers utilisés pour être transformés en habitation étant conçus pour le transport maritime de marchandises, ils ont besoin d’être entièrement reconditionnés et raccordés.

N’oubliez pas de préparer vos travaux, un studio container pouvant nécessiter l’obtention d’un permis de construire si sa surface habitable est supérieure à 20 m2.

studio container

Pourquoi ne pas opter pour un studio container ?

9. L'aménagement d'un bureau dans le jardin 

Vous voulez installer un bureau chez vous, mais n’avez plus de pièce disponible ? Quand toutes les autres solutions sont épuisées, il existe encore la possibilité d'installer un bureau de jardin sur votre propriété ! 

Parfait pour le télétravail, le travail à domicile ou une activité libérale, le bureau de jardin peut être plus ou moins grand, puisqu'il est sur-mesure. Vous pourrez y travailler été comme hiver.

Loin de l'abri de jardin pour stocker les outils et la tondeuse à gazon, le bureau de jardin s'apparente à une extension, souvent en bois et à toit plat. Vous pouvez d’ailleurs en trouver des pré-fabriqués.

Facile à raccorder (eau, électricité, internet et eaux usées), le bureau de jardin présente cependant une isolation phonique moins performante.

bureau jardin

Un bureau au vert et au calme


Ne sous-estimez pas l'ampleur des travaux... Confiez votre projet à un professionnel averti !


10. La surélévation du toit

Vous pouvez opter pour une surélévation de votre toit si les fondations et murs porteurs le permettent. Vous gagnerez ainsi tout un étage pour créer plusieurs pièces supplémentaires !

Si vous trouvez la hauteur sous plafond insuffisante, vous gagnerez de l’espace en surélevant le toit. Attention à bien prévoir l'emplacement du futur escalier pour accéder à l'étage supérieur. Cette solution, qui passe par la démolition de la toiture et l’ajout de l'escalier en question, notamment, nécessite un permis de construire.

Pour bénéficier d'une surface habitable plus importante, il est possible de surélever le toit de votre maison

11. La création d'une terrasse couverte

Extension en rez-de-chaussée, généralement en bois, la terrasse couverte est une solution idéale si vous habitez dans une région ensoleillée. En effet, elle peut faire office de salon ou de salle à manger en extérieur. On peut même en profiter l’hiver, avec l’installation d’un poêle - qu’il soit à granulés ou à bois - ou d’un chauffage extérieur.

terrasse agrandissement

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir se prélasser sur sa terrasse aux beaux jours ?

12. La réunion de deux appartements en un seul

Si vous habitez en appartement, il est possible d’agrandir votre logement en réunissant deux appartements mitoyens en un seul et même logement. Il faut qu’ils soient sur le même palier ou positionnés l’un au-dessus de l’autre, pour créer un duplex.

Cette solution peut être complexe car il faut l’accord de la copropriété, et faire appel à un architecte ou à un bureau d’études, qui déterminera si les travaux de réunification sont possibles.

Deux appartements en un seul

Cette solution, si elle est envisageable, vous permet de rester dans le même quartier, auquel vous êtes certainement attaché

L’accord de la copropriété est obligatoire si vous percez un mur porteur, car il fait partie des parties communes. Si vous devez toucher à un mur porteur, il faudra donc prévoir avec l’aide d’un architecte une compensation pour maintenir la stabilité de l’immeuble.

Dans certains cas, le règlement de copropriété peut même contenir une clause qui interdit la réunion de plusieurs lots, comme par exemple dans le cas où on voudrait agrandir un logement pour en faire un local professionnel dans un immeuble destiné à accueillir des habitations.

Comment réaliser votre projet dans le respect des règles d’urbanisme ?

Avant de vous lancer dans votre projet d’extension, veillez à déterminer si votre projet est compatible avec les règles d’urbanisme de votre commune

👉 
A noter :
Gardez bien en tête que si vous ajoutez des m2 à votre maison, cela signifie que votre taxe d’habitation risque aussi d’augmenter.


Faites appel à un architecte pour vous accompagner dans votre projet d'agrandissement complexe !


Le Plan local d’urbanisme (PLU)

Le PLU de la commune de votre résidence vient définir les règles locales d’urbanisme, sous la forme d’un document juridique. Il peut par exemple imposer une certaine forme de toiture ou au contraire interdire l’usage d’un matériau.

Pour vous assurer de respecter le PLU, contactez le service urbanisme de votre mairie, qui vous fournira le PLU applicable pour votre terrain, et répondra à toutes vos questions.

Le secteur ABF

Vous devez également vérifier auprès de votre mairie si vous n’êtes pas dans une zone Bâtiments de France. En effet, l’Association Nationale des Architectes des Bâtiments de France - dont la mission est de rendre cohérent le respect du patrimoine et l’aménagement du territoire - peut imposer un cahier des charges très contraignant.

Le Plan d’occupation des sols (POS)

Votre terrain doit absolument être constructible, même si votre projet d’extension ne nécessite pas de permis de construire, mais simplement une déclaration préalable de travaux. Pour prendre connaissance de votre POS, vous devez, là encore, contacter votre mairie. Elle vous fournira le PLU, qui vous indiquera quelle surface constructible est disponible sur votre terrain.

L’obligation d’étude des sols

De plus, vous devez respecter la loi ÉLAN, qui rend l’étude de sol obligatoire avant  toute construction, depuis la publication du décret d'application le 6 août 2020.

En effet, l’étude des sols, appelée étude géotechnique, est obligatoire :

  • pour la vente de terrain destinée à la construction d'une maison individuelle ;
  • pour tout projet de construction et d'extension d'une maison individuelle, si cette construction ou extension se situe dans une zone d'exposition moyenne à forte au risque de retrait-gonflement des argiles. 

Les démarches administratives pour réaliser votre agrandissement

Une fois que vous avez défini votre projet en fonction de votre PLU et votre POS, et après avoir réalisé l'étude de vos sols, vous pouvez commencer les démarches administratives pour réaliser votre projet en toute sécurité et avec toutes les autorisations nécessaires.

Le permis de construire

Le permis de construire est obligatoire pour toute construction dépassant ou égale à 20 m2. Le délai d’instruction d’un permis de construire est de 2 mois, c’est à dire que la mairie se réserve un délai de 2 mois à partir de la réception de votre demande pour vous accorder ou non votre permis de construire. Ce délai peut être de 3 mois si vous êtes en secteur ABF.

💡
A savoir :
Le recours à un architecte est obligatoire pour les extensions - sauf si elles sont indépendantes de l’architecture - quand la surface totale de votre maison dépasse les 150 m2 après travaux.


Profitez des conseils et de l'expertise d'un professionnel avant de lancer vos travaux d'agrandissement !


La déclaration préalable de travaux

Si la surface de votre extension est inférieure à 20 m2, une simple déclaration préalable de travaux suffit. Le délai d’instruction d’une déclaration préalable est d’un mois seulement.

La déclaration de l’achèvement des travaux

Une fois que vos travaux sont terminés, vous devrez remplir la déclaration de l’achèvement des travaux et envoyer le Cerfa numéro 13408*04, un formulaire qui atteste l’achèvement et la conformité de vos travaux.

Même si c’est très rare, votre mairie se réserve le droit de contrôler les travaux, pendant 3 mois, à partir de la date de réception de ce formulaire. Ce délai est de 5 mois si ce contrôle est obligatoire, dans le cas où les travaux ont été réalisés dans une zone sensible, comme par exemple dans une zone naturelle à risques ou encore dans un bâtiment classé.

La réglementation thermique 

Tout construction nouvelle, même s’il s’agit d’une extension, doit être conforme à la réglementation thermique RT 2012. Cette réglementation oblige au respect d’exigences environnementales par rapport à la consommation énergétique et l'émission de gaz à effet de serre de votre maison. 

La surface habitable doit être en effet répondre aux exigences de performance énergétique, que ce soit pour une partie seulement ou la totalité de la surface. Il est cependant dommage de ne pas isoler l’intégralité de votre extension pour une question de confort, d’économie financière mais aussi écologique. De plus, moins votre maison est énergivore, plus vous assurez la pérennité de votre bien

⚠️ 
Attention :
A compter du 1er janvier 2022, la RT 2012 sera remplacée par la RE 2020 (Réglementation environnementale 2020), dont l’application a été retardée à cause de la pandémie de Covid-19.


Un architecte vous aidera à étudier la faisabilité de votre projet d'agrandissement !


😉 Le Conseil Habitatpresto : misez sur les grandes ouvertures pour une luminosité maximale

Pour agrandir encore plus visuellement ce nouvel espace, vous pouvez installer des baies vitrées, voire carrément une façade en verre, pour un maximum de luminosité ! Vous pouvez aussi choisir des baies vitrées XXL, pour profiter de la vue sur votre jardin.


Références :


Comment gagner des m2 chez soi sans déménager ? Découvrez la réponse dans notre podcast !

Si vous préférez, écoutez aussi ce podcast sur Spotify ou sur Deezer.

Agrandissement Part

18/06/2021

Toilettes sèches de jardin : installation et réglementation

Quelles sont les grandes démarches d’installation de toilettes sèches pour le jardin ? Que dit la loi sur ces WC particuliers ?

Lire la suite

18/06/2021

Limaces : 14 solutions naturelles pour les éloigner du potager

Comment éloigner les limaces de votre jardin ? Quelles sont les solutions naturelles et écologiques pour protéger votre potager ?

Lire la suite

18/06/2021

Alarme maison sans abonnement : est-ce un choix sécurisé ?

Sécuriser votre maison avec une alarme sans abonnement est un bon moyen de la protéger à moindre coût. Mais est-ce un choix suffisamment sécurisé ?

Lire la suite

17/06/2021

Le gazon sport et jeux, une pelouse ultra résistante

Si vous aimez vous défouler en extérieur avec vos amis ou votre famille, vous faire une partie de foot ou de molki, alors il vous faut une pelouse qui...

Lire la suite

17/06/2021

Terrain de foot : comment en aménager un dans son jardin ?

Pour les petits et grands amoureux du sport, aménagez un terrain de foot dans votre jardin en un rien de temps !

Lire la suite

17/06/2021

Mouches dans la maison : 9 solutions efficaces pour en finir

Les mouches n'ont pas l'air de se lasser de votre intérieur ? En revanche, vous n'en pouvez plus d'elles ! Voici 9 solutions pour les faire déguerpir.

Lire la suite