Comment rénover son ancien parquet ? 5 étapes pour le récupérer

Votre parquet a bien vécu, il mérite une vraie remise en beauté pour sublimer votre intérieur. Comment rénover un ancien parquet ? Préparez le sol, poncez, cirez, huilez... Dans cet article, découvrez toutes les étapes et conseils pour la remise en état de votre parquet.


Ne perdez pas de temps, faites expertiser votre vieux plancher !


Sommaire :

Les 5 étapes d'une rénovation de parquet 

La rénovation d'un parquet comprend 5 étapes

  • la préparation du chantier et du sol,
  • Le resserrage des lames du parquet,
  • Le remplacement des lames d’un parquet cloué
  • le ponçage : partie délicate qu'il faut réaliser ou faire réaliser soigneusement sous peine d’abîmer irrémédiablement votre sol,
  • la finition du parquet : que vous vouliez un parquet vitrifié, huilé ou un parquet ciré, c'est à vous de choisir en fonction de vos goûts, mais aussi des habitudes de votre foyer.

1. La préparation du chantier 

Il est nécessaire de bien préparer le chantier pour que l'organisation soit optimale.

Vous faites appel à un professionnel ? Pas de soucis dans ce cas, il se chargera de préparer le parquet au mieux ! Le sol doit être parfaitement préparé à recevoir ces soins de rénovation.

Ainsi, un nettoyage particulièrement minutieux du sol doit être réalisé : 

  • meubles, tableaux, tapis : tout doit disparaître pour limiter la poussière,
  • les clous dont la tête dépasse un peu doivent être enfoncés, les plus abîmés, remplacés,
  • les trous rebouchés avec de la pâte à bois.

2. Le resserrage des lames du parquet

Parfois, certaines lames se sont écartées les unes des autres. Si la fente est de 5 à 7 mm de large et bien rectiligne, il est possible de la réparer. Pour resserrer les lames, utilisez des flipots. Ce sont des morceaux de bois destinés à être glissés entre deux lames pour combler une fente. Ces morceaux de bois doivent être de même essence, ou du moins d'une essence proche de celle du parquet. 

Pour ce faire :

  • Commencez par nettoyer la fente
  • Appliquez de la colle vinylique dans la fente
  • Enfoncez légèrement le flipot en appuyant avec les doigts 
  • Frappez doucement le flipot sur toute sa longueur avec un maillet et une calle de bois et faites-le pénétrer jusqu'à ce qu'il se bloque
  • Essuyez la colle qui déborde.
  • Rabotez et poncez le flipot

3. Le remplacement des lames d’un parquet cloué

Pour remplacer les lames trop endommagées :

  • Procurez-vous des lames de parquet de mêmes longueur, épaisseur, essence de bois et teinte que celles en place
  • Utilisez une perceuse avec une mèche suffisamment grosse pour pouvoir y introduire la lame d'une scie sauteuse pour faire un trou au centre de la lame à changer
  • À partir du trou, sciez la lame du parquet à changer dans les deux sens, sur toute sa longueur jusqu'aux lambourdes ; puis percez un trou sans toucher aux lambourdes aux extrémités de votre trait de scie
  • Sciez la lame dans toute sa largeur, perpendiculairement au fil du bois, le long des lambourdes 
  • Enlevez enfin la lame en la soulevant par son centre

Une fois la lame abimée retirée, il faut mettre en place une nouvelle lame :

Vissez solidement un tasseau sur chaque lambourde, de telle sorte à ce que la nouvelle lame de parquet vienne reposer sur ces tasseaux.

  • Découpez la nouvelle lame de parquet à la bonne longueur 
  • Encollez le dessus des tasseaux et mettez en place la lame neuve qui devrait se loger facilement
  • Clouez la lame neuve avec des clous sans tête dans les tasseaux fixés sur les lambourdes
  • Faites disparaître les têtes et bouchez les trous avec du mastic à bois
  • Enfin, poncez avec un papier abrasif fin 48h plus tard

4. Le ponçage du parquet 

Lorsque le sol est prêt à recevoir la ponceuse à bande et la bordeuse (appelée aussi bordureuse), il faut vous faire la main. Outils imposants, ces deux appareils sont indispensables pour remettre à neuf le bois. La bordeuse s'utilise pour les contours de la pièce et la ponceuse sur le reste du sol. Attention toutefois, elles nécessitent une bonne technique pour être utilisées et dégagent énormément de poussière.

Entraînez-vous à un endroit que vous savez à l'abri des regards, car la prise en main des deux appareils est complexe ou laissez faire les professionnels. Cela vous reviendra toujours moins cher que de changer entièrement le  parquet massif que vous aurez abîmé par manque d’expérience.

⚠️ Attention :
Ne vous arrêtez jamais lorsque la ponceuse fonctionne, vous pouvez creuser le bois !

5. Le choix de la finition

Vous pouvez choisir entre : 

  • une couche de vitrificateur : vernis spécifique pour la vitrification
  • l'huilage
  • le cirage.

Chaque technique comporte ses avantages et ses inconvénients.

Il est également possible de teinter votre finition pour redonner au parquet sa couleur originelle ou pour l'adapter à votre déco. Le parquet peut aussi être peint, mais dans ce cas, il est indispensable d'utiliser des produits spécifiques pour sols en bois.

huile parquet

Teintez et faites briller votre parquet pour lui offrir une nouvelle vie !


Type de finition

Comment ça fonctionne ?

Avantages

Inconvénients


Vitrificateur

Le vitrificateur, un vernis spécifique pour la vitrification, est apposé en surface sur le bois

Il ne demande aucun entretien dans le temps

Il est possible d’acheter un parquet déjà vernis


Il n’empêche pas les rayures

On ne peut pas reprendre que certains endroits, il faut refaire un vernis en intégralité


Huile

L'huile pénètre dans le bois et le nourrit

Elle ne dénature pas le coté naturel du bois. 

En cas de rayure, il est possible de remettre de l’huile sur la lame concernée

L’huile demande d’être appliquée :

Tous les 6 mois pour un parquet de cuisine ou de salle de bain

Tous les 2 ans dans les chambres, dressings et bureaux

Tous les ans pour les autres pièces

Cire

La cire est élaborée à base d’huiles et de cires végétales et s’étale à l’aide d’un chiffon sec

C’est la finition de parquet la plus économique 

Elle offre le rendu le plus authentique et naturel du bois

Elle offre une bonne odeur

La cire apporte beaucoup d’éclat

En cas de rayures, les zones concernées peuvent être réparées localement

Un parquet ciré exige énormément d’entretien :

Lustrer au moins une fois par semaine

Appliquer une nouvelle couche de cire tous les ans

S’il est trop ciré, un parquet devient très vite glissant

Les couleurs se ternissent plus vite avec le temps

En cas de tâches, il faut le poncer et le cirer entièrement



Faites expertiser l'état actuel de votre plancher pour connaître l'ampleur des travaux !


Peut-on rénover tous les types de parquet ? 

Avant toute chose, il vous faut définir quel type de sol vous possédez, car tous les parquets ne peuvent être rénovés ! En effet, seuls les parquets en bois massif et les parquets contrecollés peuvent être poncés, car ils possèdent une couche d'usure suffisante.

Le parquet stratifié ne peut pas être poncé, car il est composé d'une couche d'usure en résine posée sur une feuille de décor imitant le bois. On ne peut donc que l'entretenir en le nettoyant par exemple avec un balai microfibre humide.

Pour rénover votre parquet, les techniques vont différer selon le problème ou le type de parquet.  

Parquet qui a noirci : oui il peut être rénové

Dans le cas où votre parquet a noirci à cause d’un mauvais entretien, de tâches diverses, d’humidité ou simplement par ce qu’il est vieux, il est possible de le blanchir en utilisant de l’huile blanche. Pour ce faire, il faut d’abord rénover votre parquet en suivant les étapes décrites un peu plus haut. 

Ensuite, mètre carré par mètre carré, il faut verser un peu d'huile sur votre parquet, avant de l’étaler avec un chiffon multifibres de manière circulaire. Lorsque le parquet est suffisamment imbibé, retirez le surplus d'huile avec un chiffon blanc en coton. Vous pouvez procéder à la pose de la finition de votre choix. 

Parquet usé : s'il est trop abîmé, il faut le changer

Concernant un parquet usé, vous allez avoir deux solutions, selon l’usure :

  • Soit certaines lames sont abîmées et il vous suffit de les remplacer
  • Soit toutes les lames sont endommagées et il faut déposer entièrement votre parquet pour en poser un neuf

Dans le doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel !

Parquet en châtaignier ou en sapin : poncez et passez de l'huile de lin

Dans le cas d’un parquet en châtaignier ou en pin, il est fortement recommandé d’utiliser de l’huile de lin pour son entretien. Commencez par suivre les étapes de rénovation décrites ci-dessus puis une fois que le parquet est poncé et propre, appliquez 3 couches d’huile de lin. Votre parquet retrouvera tout son éclat !

Parquet gondolé : s'il est trop endommagé, il faut le remplacer

Si le parquet est gondolé, c’est qu’il y a très surement un problème d'humidité chez vous, qu’il soit ponctuel – à cause d’un dégât des eaux  par exemple – ou chronique – dû à une mauvaise isolation. 

Dans le premier cas, il suffit de bien faire sécher votre sol en passant une serpillière bien sèche pour éponger l'humidité, avant d’aérer puis chauffer pendant plusieurs jours pour accélérer le processus. En général cela suffit à lui redonner son aspect d’origine. Dans le cas contraire, suivez les étapes ci-dessus pour remettre les lames à leur place ou faites appel à un menuisier. 

Dans le deuxième cas, c’est plus compliqué car cela va nécessiter une isolation du sol, ou un renforcement de la couche isolante. Il faut donc déposer le parquet afin de sécher le dessous, isoler puis reposer un parquet.  

Un sol stratifié doit être changé

Si votre sol est équipé de parquet dit "stratifié", il n'est donc pas possible de le poncer pour le remettre à neuf. Rayures, voire éclats sur le parquet ? Les enfants ne sont pas toujours délicats et un accident est vite arrivé ! Un jouet un peu lourd qui tombe, un caillou coincé dans les rainures d'une basket et c'est un sol, qui, irrémédiablement est endommagé. 

Un sol stratifié très abîmé doit être changé, car il ne peut être rénové.

Tout en sachant que si vous souhaitez changer votre sol, en gardant ce type de parquet, le stratifié est également disponible en plusieurs qualités, du premier prix au stratifié résistant aux rayures et au fort passage.


Demandez un devis à un professionnel pour un nouveau sol stratifié !


Un sol contrecollé ou massif peut être rénové

À vous la rénovation ! L'épaisseur de la couche d'usure permet de poncer un parquet dont la surface est abîmée, sans atteindre pour le contrecollé, la couche intermédiaire du parquet. Parquet flottant ou parquet massif, permettent donc une rénovation complète que vous pouvez faire faire par un professionnel ou vous-même.

Dans le second cas, prenez en compte le temps nécessaire à la rénovation du sol, le savoir-faire et le doigté indispensable pour que l'utilisation de la ponceuse n’abîme pas plus votre parquet qu'il ne l'est déjà ! 

Combien coûte la rénovation d'un ancien parquet ? Tout dépend du type

Le prix d'un parquet en bois massif, stratifié ou flottant neuf peut atteindre des sommets sans pour autant posséder la patine et la noblesse d'un parquet ayant plusieurs dizaines d'années. Certes il semble bien défraîchi et il est peut-être difficile de l'imaginer autrement que sous cet aspect, mais avec de la technique et les produits adéquats, vous pouvez lui rendre sa jeunesse et faire envie à tous vos amis !

👉 Fourchette de prix pour la rénovation d'un parquet :  il faut compter entre 40 et 60 € le m² pour le ponçage et les finitions en fonction du parquet. 


 Type de parquet


Peut-on le rénover ?


Parquet stratifié


Non


Parquet contrecollé (pose flottante)


Oui mais limité


Parquet massif


Oui sans limite

Prix moyen d'une rénovation de parquet
Ponçage + finitions


40 à 65 € le mètre carré

Prix moyen de la fourniture et
pose d'un parquet massif neuf


55 à 230 € le mètre carré



Le prix précis dépendra des spécificités de votre projet !

😉 Le Conseil Habitatpresto : un pro vous assurera une finition parfaite !

Il serait dommage de louper la rénovation de votre revêtement de sol et d'avoir dépensé de l'argent pour finalement être obligé d'en changer...

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Comment changer de sol sans tout casser ? Nos conseils pratiques

Part Revêtement Revêtement sol
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Rénover son parquet : 4 finitions pour le raviver

Quelle finition pour un parquet ? Vitrification, huile, teinte ou cire ? Zoom sur les prix et les techniques pour redonner vie à votre plancher !

Lire la suite

7 astuces pour illuminer une pièce sombre

Vous en avez assez de vivre dans des pièces trop sombres ? Rassurez-vous, nous avons 7 astuces à vous proposer pour faire entrer la lumière chez vous...

Lire la suite

Prix ragréage de sol au m² : fait soi-même ou par un pro

Votre sol est abîmé, bosselé ou simplement en mauvais état ? Pour lui redonner un aspect lisse, faites un ragréage de sol ! Prix et types, on vous di...

Lire la suite

Prix pose carrelage : tarifs au m² & exemple de devis carreleur

Découvrez le prix de pose de carrelage au m² pour votre intérieur afin de bien préparer votre budget : type de carrelage, chape, fournitures, pose...

Lire la suite

Comment mettre un sol à niveau ? 4 techniques simples & efficaces

Découvrez à travers cet article, 4 astuces pour mettre votre sol à niveau à l'occasion d'un changement de revêtement !

Lire la suite

Parquet qui gonfle : causes & solutions pour le réparer

Horreur, votre parquet est tout gondolé et se soulève comme un chapiteau ! Pourquoi votre parquet gonfle et que faire pour le réparer ? On vous dit to...

Lire la suite
 

Confidentialité