Isolation du sol : quelles techniques & quels isolants choisir ?

Dans cet article :

    L'isolation du sol de votre maison permet de diminuer les pertes de chaleur de 10 % ! C'est l'un des meilleurs moyens de faire baisser votre facture de chauffage. Mais quelles méthodes d'isolation de sol convient à votre habitat ? Comment s'y prend-on ? Quel budget faut-il prévoir ? Quelles aides de l'État peut-on espérer ? On vous dit tout !

    L'isolation du sol, c'est quoi ?

    L'isolation du sol consiste à poser un matériau qui isole le plancher de votre habitation :

    • Isolation par l’intérieur, à savoir en surface, au-dessus du sol.
    • Isolation par l’extérieur, à savoir au plafond de la cave ou du garage, qui se trouve en dessous du sol.

    Une isolation du sol performante permet de réduire les ponts thermiques qui passent par le sol d'un bâtiment. Qu'il s’agisse d'une nouvelle construction ou encore de la rénovation d’une maison ancienne, l'isolation thermique des sols est un élément important qui permet de diminuer jusqu'à 10 % les déperditions de chaleur. Faites des économies d'énergie et bénéficiez des aides de l'État pour isoler votre sol !

    Isolation du sol, schéma explicatif

    Une bonne isolation thermique du sol vous permet de gagner en confort au sein de votre habitation

    💡
    Bon à savoir :
    25 à 30 % de la chaleur d’un logement mal isolé s’échappe par la toiture. L'isolation des combles d'une maison est le premier chantier à entreprendre si vous voulez faire des économies d'énergie !


    Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pas d'inquiétude, faites appel à un professionnel pour l'isolation du sol de votre logement !


     Quelles méthodes d'isolation du sol ?

    Le sol d'une maison peut être isolé soit par le dessus, soit par le dessous. Le choix de la technique dépend de la configuration du bâtiment

    3 techniques d'isolation du sol par le dessous 

    Si c'est possible, privilégiez l'isolation par le dessous, du plancher, plus efficace que celle du dessus ! Elle dépend de l'existence ou non d'un vide sanitaire ou d'un espace non chauffé sous le niveau du plancher que vous désirez isoler : cave, garage, sous-sol... Elle s’effectue donc sur le plafond du vide sanitaire ou sur l'espace vide.

    1. En plaçant ou en collant des panneaux isolants rigides sur le plafond ou des rouleaux dans le cas d'un plancher en bois.
    2. En installant une chape flottante. C'est une couche mince de mortier coulée sur une couche isolante en polystyrène.
    3. En créant un plancher à hourdis, des planchers préfabriqués en béton constitués de poutrelles et hourdis en béton, légers isolants.

    Isolation du sol par le dessus : les 5 étapes

    Cette technique est à privilégier si vous construisez une maison de plain-pied, ou si votre habitat ne possède pas d'espace non chauffé, sous le sol.

    Les 5 étapes : 

    1. Enlevez le revêtement (parquet, plancher, carrelage...). 
    2. Pour poser l'isolant (en plaque s'il est rigide, ou en rouleau s'il est souple), commencez par le long du mur. La première plaque est posée sur un filet de colle sur la languette, afin de préparer la pose de la seconde plaque. Cette dernière sera posée de façon à recouvrir la languette précédente. 
    3. Fixez les deux plaques à l’aide de la visseuse tous les 30 cm.
    4. Pour finir le collage, marchez sur les plaques assemblées. Répétez l’opération jusqu’à la fin de la première ligne et ainsi de suite pour les autres rangées de la pièce.
    5. Posez un revêtement de plancher.

    ⚠️
    Attention :
    La pose d'une chape isolante est déconseillée sur un sol humide.

    Une fois les travaux d'isolation par le dessus réalisés, le sol existant verra son épaisseur augmenter de 8 à 15 centimètres. Vous perdrez en hauteur sous plafond et devrez raboter vos portes et autres ouvertures au niveau du sol.

    Quel isolant choisir pour le sol ? 

    Si les techniques de pose d'isolation du sol sont diverses, il en est de même pour le choix des isolants.

    Chaque isolant a ses caractéristiques et spécificités propres. Le choix dépend donc des critères de performance du matériau tels que son épaisseur, sa conductivité (*) et sa résistance thermique (**). Privilégiez les isolants thermiques qui possèdent de très faibles conductivités et empêchent la chaleur de votre intérieur de s’échapper. À noter que les isolants ont généralement une conductivité thermique comprise entre 0,025 et 0,050 W/m.K.

    Le choix dépend également de votre budget et de la technique de pose utilisée. Les isolants possibles, qui se présentent sous la forme de panneaux rigides, de rouleaux, de mousse à projeter ou en vrac, sont :

    💡
    Bon à savoir : 
    La RT2012, qui a été remplacée par la Réglementation environnementale (RE) 2020 depuis le 1er janvier 2022, exige une résistance R ≥ 4 pour les isolants utilisés pour le sol.

    Le mieux est de se renseigner auprès d'un professionnel avant de choisir votre isolant. Isoler le sol de votre maison, appartement, véranda, salle de bains... nécessite un certain savoir-faire, c'est pourquoi il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour que les travaux soient réalisés dans les règles de l’art.
     

    Quel prix prévoir pour une isolation du sol ? 

    Le coût des travaux d'isolation au sol sont très variables. Poser un isolant sous le sol coûte moins cher qu'au-dessus. L'isolation du sol sera aussi meilleur marché pour une construction neuve. Isoler le sol d'une maison ancienne en rénovation vous coûtera donc plus cher. Retrouvez notre tableau récapitulatif du prix différents isolants de sols, en fonction des matériaux :

    Tableau comparatif du prix des matériaux pour une isolation du sol


    Matériaux

    Prix moyen au m²
    Laine de verre
    Entre 3 et 20 €
    Laine de roche
    Entre 3 et 20 €
    Laine végétale
    Entre 4 et 25 €
    Liège
    Entre 10 et 30 €
    Ouate de cellulose
    Environ 20 €
    Fibre de bois
    Entre 5 et 20 €
    Polyuréthane
    Environ 20 €
    Polystyrène
    Entre 5 et 20 €
    Dalle standard
    Entre 10 et 20  €
    Plancher à hourdis
    Entre 20 et 50 €
    Chape isolante
    Entre 20 et 30 €


    Le tarif de la pose d'isolant varie entre 30 et 50 € par heure selon le professionnel et la technique utilisée. 


    Pour des travaux d'isolation au juste prix, comparez plusieurs devis de professionnels !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : bénéficiez des aides de l'État !

    Les travaux d’isolation du sol peuvent faire l'objet de subventions et d'aides de l'État, car entrant dans le cadre d'un projet de rénovation énergétique. Sous réserve de certaines conditions d’éligibilité, vous pouvez amortir le coût de vos travaux en bénéficiant de la TVA à taux réduit à 5,5 %, de l'éco-prêt à taux zéro, de la prime énergie ou encore des aides de l'Anah. Pour espérer y prétendre, vous devrez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l'environnement) pour la pose de votre isolant.


    Seul un professionnel RGE vous permettra de profiter des aides financières en vigueur pour vos travaux d'isolation !


    (*) Conductivité thermique : exprimée en lambda λ, c'est l'aptitude de l'isolant à conduire la chaleur. Plus la conductivité est faible, plus le matériau est isolant.

    (**) Résistance thermique : R (en m².K/W) mesure la résistance qu'une épaisseur de l'isolant oppose au passage de la chaleur. Plus la résistance thermique est élevée, plus l'isolant est performant.

    Référence : Isoler sa maison, le guide de l'ADEME


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Sur l'isolation du sol :

    Pour isoler les autres pièces  :

    Dossiers complets sur l'isolation :

    Isolation Part
    Amélie David

    Amélie David

    Rédactrice web

    Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

    Comment isoler des combles aménageables : 3 techniques

    Vous vivez dans une maison comportant des combles aménageables ? Zoom sur les techniques d'isolation et le budget à prévoir !

    Lire la suite

    Dégât des eaux suite au gel : dommages & indemnisation

    Le gel a causé un dégât des eaux chez vous et vous souhaitez savoir si vous serez couvert par votre assurance ? Réponse dans cet article.

    Lire la suite

    Prime énergie 2022 : 6 questions que vous vous posez

    Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Découvrez le montant que vous pouvez percevoir, avec la prime énergie du Gouverneme...

    Lire la suite

    Économies chauffage : laisser les portes ouvertes ou fermées ?

    Pour faire des économies sur vos factures de chauffage, faut-il garder ou non les portes fermées ? Voici le bon geste à adopter.

    Lire la suite

    Prix d'une fenêtre en PVC : les coûts à prévoir en 2022

    Le prix d'une fenêtre en PVC oscille entre 220 et 1 000 €. Quel budget prévoir pour l'achat ? Quels sont les frais de pose par un artisan ?

    Lire la suite

    La vermiculite pour l'isolation : prix, avantages & inconvénients

    Production, prix et qualités et défauts pour l'isolation thermique et phonique, voici un guide sur la vermiculite et ses propriétés.

    Lire la suite
     

    Confidentialité