Isolation du sol : quelles techniques & isolants choisir ?

16/12/2019

Savez-vous que l'isolation par le sol d'une maison permet de diminuer les pertes de chaleur ? Selon l'Ademe, vous pouvez diminuer de 7 à 10 % les déperditions de chaleur de votre habitation en isolant le sol. Pour cela, en fonction du type de construction, plusieurs techniques peuvent être utilisées : de la pose d'isolant à l'installation de chape flottante en passant par la pose d'un plancher à hourdis... Retrouvez dans cet article les techniques efficaces pour isoler le sol de votre habitation !

Autres articles qui peuvent vous intéresser : isolation porte, aidre renovation logement locatif

 

L'isolation du sol : c'est quoi ? 

 

L'isolation du sol est le fait d'utiliser une méthode de quelque nature que ce soit (isolation au-dessus ou au-dessous du sol) pour empêcher les ponts thermiques qui passent par le sol d'un bâtiment.

Qu'il s’agisse d'une nouvelle construction ou encore de la rénovation d’une maison ancienne, l'isolation thermique des sols est un élément important pour diminuer les déperditions de chaleur et faire des économies d'énergie.

Isolation du sol

Image vue sur Pinterest

 

Le saviez-vous ? 25 à 30 % de la chaleur d’un logement mal isolé s’échappe par la toiture. L'isolation des combles d'une maison est le premier chantier à entreprendre si vous voulez faire des économies d'énergie !

 

Les différentes techniques d'isolation du sol

 

Le sol d'une maison peut être isolé soit par le dessus soit par le dessous. Le choix de la technique dépend de la configuration du bâtiment. Alors, dans quels cas privilégier l'isolation par le dessous ou l'isolation par le dessus ?

 

Isolation du sol par le dessous 

 

L'isolation du sol par le dessous dépend de l'existence ou non d'un vide sanitaire ou d'un espace non chauffé (cave, garage...) dans votre bâtiment.

Le vide sanitaire est l'espace vide (rempli d’air) entre le sol de votre maison et le sol naturel humide. Si votre maison possède un vide sanitaire ou un espace non chauffé, vous devez opter pour une isolation par le dessous. Elle s’effectue donc sur le plafond du vide sanitaire ou sur l'espace vide.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour isoler le dessous de votre sol :

  • en plaçant ou en collant des panneaux isolants rigides sur le plafond,
  • en installant une chape flottante (couche mince de mortier coulée sur une couche isolante en polystyrène, polyuréthane..., elle-même posée sur un plancher existant),
  • ou en créant un plancher à hourdis (des planchers préfabriqués en béton constitués de poutrelles sur lesquelles viennent s’intercaler des hourdis en béton, légers ou isolants).

 

Isolation du sol par le dessus 

 

L'isolation par le dessus est privilégiée dans le cas où votre maison est dépourvue de vide sanitaire ou d'espace non chauffé, ou dans le cas d'une construction sur terre-plein en rénovation.

Cela nécessite l'accès à la partie supérieure de la dalle de façon à enlever le revêtement (parquet, plancher, carrelage...). Il existe également diverses méthodes pour réaliser une isolation par le dessus des sols :

  • pose de chape isolante thermique (couche en ciment placée en dessous du plancher au-dessus de laquelle est posé le revêtement de sol : parquet laminé, parquet en bois ou carrelage...),
  • pose de chape flottante,
  • pose d'isolant en panneaux ou en plaque sous la dalle,
  • pose de plancher à hourdis ou entrevous.

Attention : la pose d'une chape isolante est déconseillée sur un sol humide. Savez-vous que vous pouvez effectuer vos travaux d'isolation des combles à des tarifs avantageux, grâce à l'aide "isolation des combles pour 1 euro" mise en place par le gouvernement ?

 

Quel isolant pour le sol ?

 

Si les techniques de pose d'isolation du sol sont diverses, il en est de même pour le choix des isolants.

Chaque isolant a ses caractéristiques et spécificités propres. Le choix dépend donc des critères de performance du matériau tels que son épaisseur, sa conductivité* et sa résistance thermique**. Privilégiez les isolants thermiques qui possèdent de très faibles conductivités et empêchent la chaleur de votre intérieur de s’échapper. A noter que les isolants ont généralement une conductivité thermique comprise entre 0,025 et 0,050 W/m.K.

Le choix dépend également de votre budget et de la technique de pose utilisée. Les isolants possibles sont :

  • la laine de roche,
  • la laine de verre,
  • le liège,
  • la laine végétale (fibre de lin, chanvre),
  • la fibre de bois,
  • le polystyrène expansé ou extrudé,
  • le polyuréthane,
  • la ouate de cellulose, etc.

► Bon à savoir : la RT2012 exige une résistance R ≥ 4 pour les isolants utilisés dans le sol.

Le mieux est de se renseigner auprès d'un professionnel avant de choisir votre isolant.

Isoler les sols de votre maison, appartement, vérandas, salle de bains... nécessite une certaine compétence dans le domaine, c'est pourquoi il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour que les travaux soient réalisés dans les règles de l’art. Ce dernier pourra vous conseiller et réaliser vos travaux sans difficultés !

 

Quel prix pour l'isolation du sol ? 

 

Le coût des travaux d'isolation au sol diffère selon qu'il s'agit d'une isolation par dessus ou d'une isolation par dessous, de la technique de pose utilisée et des matériaux choisis. Poser un isolant par le dessous du sol coûte moins cher que  lorsque l’on pose un isolant par le dessus. L'isolation par dessous est aussi moins onéreuse pour une construction neuve que pour une maison ancienne en rénovation.

Voici un comparatif des prix des matériaux d'isolation au sol :

Comparatif des prix isolants au sol

Matériaux Prix au m2 
Laine de verre Entre 3 à 20 € 
Laine de roche Entre 3 à 20 € 
Laine végétale Entre 4 à 20 € 
Laine de liège Entre 10 à 30 € 
Ouate de cellulose Environ 20 € 
Fibre de bois Entre 5 à 20 € 
Polyuréthane Environ 20 € 
Polystyrène Entre 5 à 20 € 
Dalle standard Entre 10 à 20 € 
Plancher à hourdis Entre 20 à 50 €  
Chape isolante Entre 20 à 30 € 

 

Le tarif de la pose d'isolant varie entre 30  et 50 € par heure selon le professionnel et la technique utilisée.

Pour comparer les prix exacts des isolants et calculer le coût total de votre projet d'isolation du sol, nous vous conseillons de demander des devis gratuits et vous les recevrez sous 48h !

 

Isolation du sol : aides financières 

 

Les travaux d’isolation du sol peuvent faire l'objet de subventions et d'aides publiques, car entrant dans le cadre de projet de rénovation énergétique.

Sous réserve de certaines conditions d’éligibilité, vous pouvez amortir le coût des travaux en bénéficiant du  crédit d'impôt à 30 %, la TVA à taux réduit de 5,5 %, l'éco prêt à TZ, la prime énergie... et d'autres subventions de l'ANAH ou de votre collectivité locale.

 


*Conductivité thermique : exprimée en lambda λ, c'est l'aptitude de l'isolant à conduire la chaleur. Plus la conductivité est faible, plus le matériau est isolant.

**Résistance thermique : R (en m2.K/W) mesure la résistance qu'une épaisseur de l'isolant oppose au passage de la chaleur. Plus la résistance thermique est élevée, plus l'isolant est performant. 

Trouvez
le bon pro

pour vos travaux d'Aménagement de Jardin