Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Que faire quand la pression de la chaudière est trop élevée ?

Ma chaudière monte en pression : réagissez-vite !

Fuites, sifflements, bruits suspects, votre chaudière fait des siennes ? Il s'agit peut-être d'une montée en pression anormale. Identifiez les symptômes et ayez les bons réflexes pour réagir vite !
Le , par Aurélia
Chaudière à gaz

En vérifiant le manomètre de votre chaudière, vous vous apercevez que la pression est anormalement haute et c’est la panique ! Vous ne savez pas quels réflexes adopter face à cette situation, mais pas d’inquiétude, nous sommes là pour vous guider. Avec une pression normale devant être comprise entre 1 et 1.5 bar, plusieurs vérifications et gestes sont à adopter avant d’envisager de contacter un professionnel, comme purger les radiateurs dans un premier temps.

Comment baisser la pression de ma chaudière ? Pourquoi ma chaudière monte en pression ? Comment vérifier la pression de ma chaudière ?

Que votre chaudière soit au gaz, au fioul ou au bois, son fonctionnement est le même. Et une pression trop élevée ou trop faible peut entraîner des dysfonctionnements, voire une panne de toute votre installation.

Sommaire :

 

Montée de la pression d’une chaudière : adoptez les bons réflexes 


Une pression anormalement haute de votre chaudière signifie souvent que l’eau pénètre constamment dans le système. 

  1. Vérifiez le manomètre : il s’agit du cadrant rond sur votre chaudière avec une zone verte et une zone rouge pour indiquer la pression « normale » et la pression « anormale. Si l’aiguille se situe en zone rouge, elle indique que la pression est trop élevée ou trop faible. 
  2. Vérifiez que le robinet de remplissage est fermé : vous avez peut-être ouvert ce robinet par inadvertance, vérifiez qu’il soit fermé.
  3. Purgez vos radiateurs pour évacuer l’eau et faire baisser la pression de votre chaudière
 
Si le problème persiste, il s’agit peut-être du dysfonctionnement d’une ou plusieurs pièces comme le vase d’expansion et la soupape de sécurité par exemple qui permettent de maintenir une pression constante. Dans ce cas, vous n’aurez pas d’autres choix que de faire appel à un chauffagiste.
 

Bon à savoirenlightened

Si dans le cas contraire, vous constatez que la pression de votre chaudière est trop faible, ouvrez le robinet de remplissage jusqu’à ce que la pression augmente.


Recevoir des devis gratuits pour l'entretien de ma chaudière
 

Pression de la chaudière trop élevée : identifiez les symptômes


Si vous observez un de ces symptômes, il y a de fortes chances que ce soit le résultat d’un problème de pression. Pour confirmer ce diagnostic, vous devez vérifier la pression sur le manomètre.

  • La chaudière ou les radiateurs fuient : si la pression est trop élevée, la soupape de pression va agir pour la faire baisser, ce qui va causer des fuites au niveau de votre installation.
  • La chaudière est bruyante : si le bruit survient au moment d’utiliser de l’eau chaude, il peut s’agir d’un problème de pression.
  • La chaudière siffle : si la pression est trop élevée, de l’air pénètre dans le système et entraîne des sifflements.
  • La chaudière ne démarre plus : les causes d’un arrêt total de votre chaudière sont nombreuses et il peut s’agir d’un problème de pression.

enlightenedVous aimerez aussi cet article Chauffage : quel est le plus économique pour votre habitation ?


Le Conseil Habitatpresto : N’oubliez l'entretien annuel de votre chaudière


Afin d’éviter les mauvaises surprises et de vous retrouver sans chauffage à l’arrivée de l’hiver, faites intervenir un professionnel une fois par an pour l’entretien de votre chaudière


Références :

  1. "Pourquoi la pression de ma chaudière monte-t-elle ?", Fioulmarket
  2. "Problème de chaudière qui monte en pression", M Habitat
  3. "Tout savoir sur la pression d’une chaudière", Quelle Energie
Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter