Chauffage au sol et pompe à chaleur : fonctionnement et avantages

Dans cet article :

    Vous recherchez le meilleur pour chauffer votre maison et après mûre réflexion, vous envisagez d'installer un plancher chauffant. Mais avez-vous pensé à le coupler avec une pompe à chaleur pour alimenter ce système ? Cette association favorise la performance de votre chauffage et permet aussi de réaliser de nombreuses économies. Comment cela fonctionne ? Quelle pompe à chaleur pour un chauffage au sol ? Quels avantages présente cette association ? À quel prix doit-on s'attendre ? Les réponses à toutes ces questions sont ici !

    Votre vœu le plus cher dans votre maison : marcher pieds nus sans avoir froid. Parmi tous les types de chauffage, vous souhaitez investir dans un chauffage au sol. Pour les constructions récentes, comme pour des rénovations dans certains cas, ce système peut s'avérer encore plus performant et économique quand associé à une pompe à chaleur.


    Vous souhaitez savoir quelle installation conviendra le mieux à vos besoins ? 


    Comment fonctionne un plancher chauffant ?

    La pompe à chaleur est l'un des systèmes qui permet d'alimenter un plancher chauffant, avec la chaudière et le solaire. Installation onéreuse en premier lieu, cette association permet cependant de véritables économies d'énergie. Elle permet aussi de profiter d'un maximum de confort thermique et d'assurer une meilleure valorisation énergétique de l'habitation. 

    Un plancher chauffant fonctionne grâce à un réseau de tuyaux installé sur un isolant, installé lui-même sur une dalle en béton. Une chape vient recouvrir le réseau de tuyaux où circule de l'eau chauffée. Celle-ci peut être chauffée par différents moyens et notamment, par une pompe à chaleur, dans le cadre d'une association pompe à chaleur et plancher chauffant. 

    ⚠️
    Attention :
    Toutes les pompes à chaleur ne sont pas compatibles avec un système de plancher chauffant. Renseignez-vous avant d'effectuer votre achat.
     

    Quelle pompe à chaleur privilégier pour un chauffage au sol ?

    Parmi les modèles de PAC existants sur le marché, seules les pompes à chaleur air-eau, sol-eau et eau-eau peuvent être utilisées.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :

    Pompes à chaleur : prix & types pour bien choisir

    La pompe à chaleur air-air, quant à elle, ne chauffe que l'air et ne peut donc pas être associée à un plancher chauffant. Vous avez également la possibilité de choisir entre une pompe à chaleur haute température ou basse température. Découvrez notre comparatif pour bien choisir !

    Le modèle air-eau

    La pompe à chaleur air-eau utilise les calories prises dans l'air extérieur afin de les réinjecter dans le chauffage central de l'habitation. De cette manière, la production d'eau chaude et le chauffage sont assurés. Avantage de ce système : une importante économie sur les factures d'énergie qui peut s'élever jusqu'à 1.000 € par an. Aussi, sa durée de vie peut être de 17 ans et son installation est relativement facile. 

    Le modèle sol-eau

    Autre possibilité : le modèle sol-eau. Dans ce cas de figure, la pompe à chaleur va chercher les calories présentes dans le sol grâce à des capteurs. De cette façon, le plancher chauffant est alimenté en recevant la chaleur prélevée par la pompe à chaleur puis émise au réseau de chauffage du logement. Ce système peut s'avérer être onéreux. Cependant, il reste très performant et économique. D'après certaines estimations, il est possible de réaliser jusqu'à 80 % d'économies d'énergie. 

    Le modèle eau-eau

    Solution idéale si votre logement se trouve proche d'une source d'eau utilisable. Dans ce cas, la pompe à chaleur eau-eau prélève l'eau dans les nappes grâce à des capteurs verticaux. Placée à l'intérieur de la maison, la PAC récupère les calories présentes dans l'eau puis les transmet au réseau d'eau afin d'alimenter le plancher chauffant. Comme les autres modèles, ce système permet de réaliser d'importantes économies.  

    📌
    Prolongez votre lecture autour de cet article :
    Plancher chauffant et rafraîchissant : ce qu'il faut savoir

    Quels avantages présente cette association ?

    Beaucoup d'avantages pour peu d'inconvénients. Faire le choix d'un chauffage au sol, c'est privilégier avant tout le confort et l'esthétique de votre logement. À la clé, une chaleur homogène et diffuse circule dans votre habitation, sans différence de température entre les pièces et sans déplacement de poussière. Fini les radiateurs disgracieux qui jurent avec la décoration et qui posent des problèmes pour placer le mobilier à votre guise !

    La pompe à chaleur est ici le meilleur allié du plancher chauffant qui réclame un apport de chaleur constant et performant. Ainsi, dans le cas d'un chauffage au sol basse température, la PAC va offrir un rendement exceptionnel ! En effet, pour 1 kWh d'énergie puisée, la pompe à chaleur va en restituer au moins 4 kWh !  Le plancher chauffant "moderne" est soumis à une réglementation stricte, la NF DTU 65.14, qui limite la température du fluide caloporteur à 50 °C pour une température au sol maximale de 28 °C. Adieu l'effet jambes lourdes ! 

    Chauffage au sol

    Être en chaussettes chez soi sans avoir froid ! 

    Enfin, pour ne rien gâcher, la pompe à chaleur est un équipement faisant la part belle aux énergies renouvelables. Pour un chauffage durable et performant, n'hésitez plus, c'est le plancher chauffant alimenté par une pompe à chaleur qu'il vous faut !


    Vous envisagez d'installer chez vous une pompe à chaleur air-eau ? Profitez des conseils et de l'expertise d'un professionnel !


    L'installation : pré-requis et conseils

    Avant de se lancer dans les travaux, il convient de regarder si votre maison s'y prête. Voici les prérequis

    Un plancher chauffant existant 

    L'installation d'un plancher chauffant est difficile en rénovation. Elle implique de retirer le revêtement de sol pour installer le réseau sous le plancher. Si vous n'avez pas déjà de chauffage au sol, cette association risque d'être compliquée à mettre en place. 

    Si vous avez déjà un chauffage au sol, vérifiez avec un professionnel la compatibilité de votre futur appareil avec le plancher chauffant.

    Une compatibilité avec votre ballon d'eau chaude

    Si votre PAC sert aussi à la production d’eau chaude, pensez à vérifier que votre ballon d’eau chaude est compatible. Sinon, il faudra le remplacer. 

    Bien choisir l'emplacement de la PAC

    Pour éviter les nuisances sonores liées à l'unité extérieur faite très attention à l'emplacement de la PAC. Le plus simple reste d'en discuter avec un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Il vous indiquera l'endroit le plus approprié de votre jardin. 

    Quel coût prévoir pour un chauffage au sol couplé à une PAC ?

     Pour vous donner une idée du budget à prévoir, voici les coûts par équipement :

    Équipement
    Prix moyen

    Plancher chauffant hydraulique

    80 et 100 € le m2

    PAC air/eau

    de 65 à 90 € /m2 chauffé (et rafraîchi)

    PAC sol/eau

    de 70 à 10 € /m2 chauffé (et rafraîchi)

    PAC eau/eau

    de 80 à 185 € /m2 chauffé (et rafraîchi)

     

    Quelles aides financières sont disponibles ? 

    Vous pouvez bénéficier d'aides financières pour l'installation d'une pompe à chaleur (sauf air-air). Voici les principales.

    1. La Prime énergie 

    La prime énergie peut vous aider à installer une PAC dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Son montant  peut s’élever jusqu'à 295 €. Elle est cumulable avec MaPrimeRénov’ ou l’éco-prêt à taux zéro.

    2. Ma Prime Rénov’

    Lancée en 2020,  par l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat), MaPrimeRénov' peut monter jusqu'à 5 000 € pour faire installer une pompe à chaleur air-eau et 11 000 € pour une PAC géothermique. Elle s'adresse à tous les ménages qui souhaitent faire des travaux d'efficacité énergétique dans une résidence principale de plus de 15 ans. 

    3. L'éco-prêt à taux zéro

    L'éco-PTZ est un crédit bancaire classique. Il permet d'emprunter jusqu'à 50 000 €  pour la réalisation d'un bouquet de travaux avec un taux d'intérêt à 0%. Ouverte à tous, cette aide permet de réaliser des travaux dans une résidence principale construite depuis plus de 2 ans. 

    4. La TVA à taux réduit

    Enfin, l'installation d'une pompe à chaleur permet de disposer d'un taux de TVA réduit à 5,5 %. Ce taux s’applique sur la main d'oeuvre et le matériel.

    📌
    Pour en savoir plus sur ces différentes aides, retrouvez notre dossier :

    Dossier spécial aides aux travaux : subventions et aides de l'État

    Ces aides sont pour la grande majorité conditionnée à l'intervention d'un chauffagiste RGE pour la fourniture et la pose des équipements.


    Profitez des aides de l'État ! Faites appel à un professionnel !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : pensez-y en fin d'hiver ou au début de l'automne !

    Pour l'installation de votre système de chauffage, profitez des périodes de creux des installateurs qui correspondent généralement aux mois de mars et de septembre. Ainsi, vous aurez plus de chances d'obtenir des rendez-vous qui correspondent à votre disponibilité ainsi qu'un suivi après le chantier. 


    Références :


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Sur la pompe à chaleur :

    Les types de pompe à chaleur :

    Chauffage Part
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    [Décembre] Les travaux du mois et les projets à anticiper

    Découvrez tous les travaux et les projets à planifier pour le mois de décembre !

    Lire la suite

    Installer un puits de lumière pour une maison plus lumineuse

    Une pièce de votre logement manque de luminosité ? Éclairez-la avec un puits de lumière ! On vous explique tout sur cette technique !

    Lire la suite

    Purger ses radiateurs : quand & comment bien les nettoyer ?

    Découvrez les étapes pour purger correctement vos radiateurs et être au chaud cet hiver : 1. Couper le chauffage..., Un entretien annuel à ne pas man...

    Lire la suite

    Chauffage soufflant : notre comparatif pour bien le choisir

    Besoin d'un chauffage d'appoint ? Optez pour les radiateurs soufflants ! Prix et caractéristiques, on vous dit tout sur ces petits appareils très abor...

    Lire la suite

    Coup de pouce chauffage : les primes pour sortir du fioul relevées

    Versée dans le cadre du dispositif des CEE, la prime Coup de pouce chauffage a vocation à aider l'ensemble des ménages à passer aux énergies renouvela...

    Lire la suite

    Chauffage à 19°C : comment ne pas dépasser cette température ?

    Le gouvernement a demandé aux Français de ne pas chauffer leur habitation au-delà de 19°C cet hiver. Comment arrivez-vous à relever le challenge ?

    Lire la suite
     

    Confidentialité