Artisan BTP : 4 conseils pour (mieux) s'organiser au travail

Par Aurélia Ribeiro, publié le 26/08/2019

Quand on est artisan dans le bâtiment, la semaine est généralement bien remplie : les chantiers à réaliser, les clients à gérer, les commandes à faire auprès des fournisseurs, sans compter les tâches administratives. Si vous ne voulez pas perdre le bénéfice des vacances d'été et vous retrouver au bout du rouleau d'ici quelques mois, il est important de mettre à plat votre organisation pour la rentrée. Découvrez nos conseils pour mieux vous organiser et développer votre activité du bâtiment sans risquer un burn-out !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


4 conseils à suivre pour mieux vous organiser 


Pour être plus serein tout au long de l'année, développer votre entreprise sans y laisser votre santé et mieux concilier vie pro et vie perso, rien ne vaut une bonne organisation, c'est la clé de tout ! On profite de la rentrée pour prendre de nouvelles habitudes :

1. Travaillez avec des stocks limités


Une chose primordiale : la gestion de stocks. Beaucoup d’entreprises du BTP se retrouvent avec de plus en plus de stocks qu’elles n’ont pas l’occasion d’utiliser. Elles se retrouvent ainsi avec des invendus, pour lesquels elles ont investi sans en tirer quoi que ce soit. Ceci est un impact négatif pour votre activité ! De plus, ces stocks occupent de la place qui pourrait servir pour d’autres matériaux plus importants.

Essayez donc de travailler avec des stocks limités :

  • Classez vos matériaux en différentes catégories : ceux que vous utilisez régulièrement, occasionnellement et rarement. A partir de là, vous saurez pour lesquels il faut réduire les stocks

  • Planifiez minutieusement les livraisons  avec votre fournisseur : vous pourrez ainsi  posséder seulement ce dont vous avez besoin, sans dépenser plus d’argent qu’il n’en faut.

2. Établissez un planning d’avancement des travaux


Vous arrive-t-il souvent de prendre une demi-journée de retard sur un chantier, et cette demi-journée devient une journée, etc… ? Le retard peut s’accumuler très rapidement sur un chantier. Pour être sûr de ne pas se disperser dans les étapes d’un chantier, mieux vaut créer un planning d’avancement des travaux.

Pour une bonne organisation et gestion de chantier, il est judicieux de le découper en étapes et de déterminer dans quel ordre les effectuer. De plus, si vous déterminez le temps que chaque étape vous prendra, vous ne vous retrouverez pas avec des retards ou des périodes de rush intenables pouvant conduire à un burn-out. Ainsi, vous n’aurez pas à payer des frais supplémentaires qui ne vous seront jamais remboursés.


👷 Méfiez-vous des risques liés aux retards de chantier !

Retard de chantier, que risquez-vous ?


3. Utilisez un logiciel pour gérer vos formalités administratives


Vous redoutez de remplir toute la paperasse qui s’entasse sur votre bureau ? Il est vrai que cette tâche peut prendre beaucoup de temps. Mais pas si on utilise un logiciel administratif ! Grâce à un tel outil numérique, vous pouvez gérer vos factures et vos devis, mais aussi gérer les mouvements des stocks et suivre votre chantier.


👷 Trouvez le logiciel adapté à votre activité

Logiciels de gestion : tout savoir pour bien choisir


4. Communiquez régulièrement avec les acteurs des chantiers


Sur un chantier, il est primordial que tous les travailleurs soient au courant du déroulement des étapes et de celles qui vont suivre. Autrement, tout le monde va s’éparpiller sur différentes tâches, et rien ne sera vraiment achevé… Vous accumulerez donc du retard.

Vous pouvez donc créer votre tableau (manuel ou numérique !) qui recense les étapes, leur ordre d’exécution et aussi leur date d’achèvement, et en discuter avec votre équipe. Laissez-les donner leur avis sur cette organisation car ils connaissent mieux la réalité du terrain. C’est ainsi que vous pourrez gagner du temps !


👷 Le Conseil du Pro : divisez vos tâches en "sous-tâches"

Face aux nombreux chantiers qui se profilent à la rentrée, vous n'avez qu'une envie, c'est repartir en vacances ! L'astuce pour se remotiver est de diviser une grosse tâche telle que "faire de la prospection" en plusieurs sous-tâches : "refaire sa carte de visite", "commander des flyers", "contacter des particuliers sur Facebook"etc. C'est très efficace pour ne pas se décourager et pour voir au fur-mesure à quel point vous avancez.


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés