Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
impôt à la source : faut-il faire ses travaux en 2018 ?

2018 est-elle la meilleure année pour faire des travaux ?

L'impôt à la source prévu pour 2018 attendra finalement le 1er janvier 2019. Est-il intéressant de faire vos travaux cette année ou devez-vous attendre ?
Le , par Jean-Charles
travaux

Vous êtes l'heureux propriétaire d'un ou plusieurs biens immobiliers à la location ? Vous avez prévu de faire des travaux de rénovation cette année ? Oui mais 2018 est-elle la meilleure année pour le faire avec le prélévement à la source ? Le prélèvement de l'impôt à la source et l'année blanche viennent tout chambouler. Devez-vous quand même réaliser vos travaux en 2018 ou attendre pour faire une meilleure affaire sur le plan fiscal ? On vous explique !

Vous avez prévu de rénover votre salle de bain, de refaire l'isolation mais 2018 est-elle une bonne année pour faire ces travaux de rénovation ?  Quel intérêt auriez-vous à attendre 1 ou 2 ans de plus ? 

Pas de panique, on calcule tout pour vous.

 

 

Prélèvement à la source : retard annoncé

Le prélèvement de l'impôt à la source sera finalement mis en place avec un an de retard sur le planning initial, soit au 1er janvier 2019. Les revenus perçus en 2018 ne seront pas imposés, ce sera une année blanche.

A première vue, que du positif, sauf peut-être pour le bailleur que vous êtes.

Jusqu'à présent, les dépenses pour travaux dans votre bien locatif étaient déduites des revenus fonciers, pour un plafond maximal de 10.700 € de dépenses. Or, 2018 est une année blanche au niveau de l'impôt. Vous n'allez donc avoir aucun revenu sur lesquels imputer vos dépenses pour travaux, si vous en faite cette année. Pas de déduction fiscale !

Hormis les travaux urgents (dégât des eaux au plafond, changement de chaudière...) ou ceux imposés par le syndic d'immeuble de votre bien locatif, vous n'avez donc aucun intérêt à réaliser des travaux de rénovation en 2018. Le contexte n'est pas du tout avantageux, fiscalement parlant. 

Un coup de pouce de l'Etat pour la rénovation en 2018

L'Etat a mis en place une mesure dérogatoire pour déduire une partie de la somme globale des travaux en 2018. L'objectif clairement affiché est de ne pas fortement pénaliser le secteur du BTP.


 yes L'Etat déduira des revenus fonciers 2019, les travaux de rénovation ou d'entretien, en faisant la moyenne des sommes dépensées entre 2018 et 2019.


Voici quelques exemples pour illustrer cette mesure dérogatoire :

travaux en 2018 : 4.000 €

travaux en 2019 : 0 €

travaux en 2018 : 2.000 €

travaux en 2019 : 6.000 €

travaux en 2018 : 0 €

travaux en 2019 : 5.000 €

vous allez déduire :

- 4.000 € des revenus fonciers 2018

- 2.000 € des revenus fonciers 2019 (4.000+0) / 2

vous allez déduire :

- 2.000 € des revenus fonciers 2018

- 4.500 € des revenus fonciers 2019 (2.000+6.000) / 2

vous allez déduire :

- rien des revenus fonciers 2018

- 2.500 € des revenus fonciers 2019 (0+5.000) / 2

 

Evitez 2018 et 2019 pour réaliser des travaux

Si vous faites par exemple appel à des artisans pour refaire la peinture de salle de bain de votre appartement en location, Les travaux réalisés en 2018 ne feront pas baisser vos impôts. En effet, n'oubliez pas que vous n'êtes pas imposé sur vos revenus cette année.


 enlightenedVous pourrez déduire la moyenne des travaux engagés entre 2018 et 2019 de vos revenus fonciers 2019, grâce à la mesure dérogatoire mise en place par l'Etat sur la période.


Quant aux travaux réalisés en 2019, ils ne seront déductibles de vos revenus fonciers qu’à hauteur de 50%

 

Le conseil Habitatpresto : reportez vos travaux à 2020

Si rien ne presse, il serait plus avantageux sur le plan fiscal de réaliser vos travaux en 2020. Le dispositif dérogatoire mis en place par l'Etat est une mesure qui ne met pas un arrêt total à la réalisation de chantiers mais reste une mesure partielle et insuffisante.

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter