Réduire ses factures d'électricité : 5 conseils à suivre

Tous les deux mois, vous recevez votre facture d’électricité et c'est la douloureuse qui tombe ! Vous aimeriez bien diminuer son montant pour pouvoir consacrer ce budget conséquent à autre chose que des dépenses énergétiques, car c'est un poste de dépense important. Quels sont les petits gestes qui peuvent vous aider à réduire le montant de vos factures ? Que faire pour limiter les dépenses d'électricité lorsque l'on est propriétaire ou locataire ? Quels travaux peuvent permettre de réduire les factures d'énergie ? Voici nos conseils et astuces pour moins dépenser et les petits gestes ou aménagements qui peuvent vraiment tout changer !


Pour réduire vos factures d'électricité, installez chez vous un nouveau système de chauffage !


5 astuces pour réduire ses factures d'électricité 

Tout le monde a envie de payer moins de factures, d'avoir un budget plus souple et de pouvoir se faire plaisir. Crise oblige, le porte-monnaie fait parfois grise mine et il faut faire attention aux dépenses courantes. Pour souffler un peu et voir de réels résultats sur le budget annuel, il existe des petits gestes à adopter pour une baisse significative de vos factures d'électricité.

Vous êtes locataire et vous souhaitez faire baisser les factures ? Suivez au quotidien les efforts de chacun et ce sont des changements de comportements que vous ne remarquerez même plus, tant ils feront partie de vos habitudes. On ne vous promet pas de l’électricité gratuite, mais une sacrée réduction des dépenses d’électricité ! Un petit geste + un petit geste engendreront de belles économies à la fin de l'année !

Vous êtes propriétaire ? En plus de ces petits gestes pour économiser l'énergie, certains travaux de rénovation sont susceptibles de réduire vos factures d’électricité. Facilités par les aides de l'État pour la rénovation thermique, ils permettent une baisse importante de vos dépenses et un gain de confort indéniable.

factures électricité

Depuis 2010, la facture électrique des ménages français a grimpé de près de 60 %.


📌
Pour aller plus loin, répondez à notre quizz !
Quizz : quels gestes adopter pour faire des économies d'énergie ?

1. Remplacez vos vieux convecteurs électriques

Bien entendu, c'est une modification possible pour les propriétaires et un peu plus difficile à mettre en place pour les locataires, à moins de négocier avec son bailleur. Des radiateurs électriques, oui, mais des radiateurs performants, c'est beaucoup mieux ! 

Du convecteur aux radiateurs à inertie (fluide ou sèche), la différence de consommation est importante et peut réduire vos factures rapidement. Surtout si vous couplez ce nouvel équipement de chauffage à un renforcement de votre isolation (isolation des combles par soufflage ou épandage, isolations des cloisons intérieures, isolation thermique extérieure...).

Pensez votre projet dans la globalité, il peut vous permettre de réaliser des travaux de rénovation énergétique en profitant des aides de l'État. Réduire ses factures de chauffage, c’est la première étape pour arriver à faire baisser sa consommation d’électricité !

 

2. Anticipez et programmez vos périodes de chauffage

Vous hésitez souvent entre éteindre complètement le chauffage lorsque vous n'êtes pas là et le laisser en mode éco ? Si le logement n'est pas occupé en journée, vous pouvez manuellement le passer en mode éco à votre départ. Baissez-le ensuite à votre coucher pour éviter de chauffer inutilement les pièces.

Les matins seront un peu frais, mais le fait de ne pas l’arrêter complètement et d'alterner mode économique et temps de chauffe, permet de faire des économies. Le plus simple étant d'installer des robinets thermostatiques ou un thermostat d'ambiance afin de programmer les plages horaires où vous avez besoin de chauffer un peu et un peu moins.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Économies d'énergie : faut-il éteindre ou baisser le chauffage ?

Par ailleurs, il est important de maîtriser votre consommation de chauffage, en optant pour des températures comprises entre 17 et 19 ou 20 °C, selon les pièces. Pour un confort optimal, chauffez vos pièces à vivre aux alentours de 20 °C. En revanche, inutile pour une chambre ou une salle de bains de dépasser les 17 °C.

Une consommation régulée et lissée permet d'éviter les pics de consommation, diminue les factures et est bien plus confortable.

💡
Bon à savoir :
Pour limiter votre consommation d'électricité destinée à produire votre eau chaude sanitaire, prenez l'habitude de régler la température de votre ballon d'eau chaude électrique entre 55 et 60 °C.


3. Économisez l'énergie de l'éclairage 

Les ampoules basse consommation permettent de limiter les dépenses énergétiques. C'est d'autant plus important que 10 à 15 % de la consommation électrique des Français est dédiée à l'éclairage !

Faites la chasse au gaspillage en sollicitant tous les membres de la famille sur leur implication dans votre projet de réduction de facture d'électricité : 

  • éteindre systématiquement la lumière lorsque la pièce n'est plus occupée ;
  • investir dans des ampoules LED (intensité instantanée, durée de vie plus longue, pas de chauffe), ou des ampoules fluocompactes (lampes à basse consommation d'énergie et à longue durée de vie).

Si vous êtes dans une maison lumineuse, pensez à tailler régulièrement les arbres devant vos fenêtres pour profiter davantage des rayons du soleil et de la lumière naturelle ! C’est beaucoup plus agréable et c’est gratuit !

 

4. Adoptez des équipements basse consommation  

C'est assez simple à dire, mais parfois difficile à faire. Il faut un petit budget pour changer son équipement électroménager. Si cela vous est possible, opter pour des appareils classe A permet de diminuer les dépenses énergétiques. Si ce n'est pas actuellement envisageable, la plupart des lave-linge et lave-vaisselle ont un mode éco. N'hésitez pas à l'utiliser ! Ce programme offre un temps de trempage et de lavage plus long, mais l'eau est, a contrario, chauffée moins longtemps.

👉
À noter : 
Le mode éco est à ne pas confondre avec le programme rapide.

Il est aussi fortement recommandé de faire tourner votre lave-vaisselle ou machines à laver uniquement lorsqu'ils sont pleins. Par ailleurs, privilégiez, dans la mesure du possible, de faire sécher votre linge à l'air libre, plutôt que d'utiliser systématiquement votre sèche-linge.

💡
Astuce :
Selon votre commune et votre fournisseur d'énergie, vous disposez peut-être d'une option "heures creuses". Lors de ces plages horaires, le plus souvent prévues la nuit ou à la mi-journée, les prix du kWh d'électricité sont plus attractifs. Il peut donc être intéressant de programmer ou prévoir la mise en route de vos différents appareils électroménagers pendant ces périodes.

Pour le congélateur, sachez que plus la pièce dans laquelle il est stocké est chaude, plus il consomme d’électricité pour garder la nourriture au frais. Comme si cela ne suffisait pas, sachez que 1 mm de givre rime avec une surconsommation d’environ 10 % ! À bon entendeur !

La solution miracle peut aussi venir d’un boitier économiseur d’énergie ! Il se branche en aval du disjoncteur principal ou secondaire sans avoir besoin de changer votre matériel électrique. Il peut réduire jusqu’à 30 % votre facture d’électricité en agissant sur les circuits électriques spécialisés. Son prix varie de 50 à 200 €.

 

5. Débranchez vos appareils en veille ou éteignez-les

Bannir les veilles d'appareils, voilà votre nouveau credo ! Télévision, chargeur de téléphone qui restent branchés... sont autant de gaspillages d'énergie. En parallèle, veillez à ne pas laisser brancher votre ordinateur ou vos consoles de jeux lorsque vous ne vous en servez pas et donc à les éteindre complètement. Même chose pour votre box, qui reste bien souvent allumée en permanence.

À titre d'exemple, la veille d'un téléviseur coûte entre 5 et 15 € par an et celle d'un ordinateur entre 6 et 30 € par an. La consommation passive d’énergie « en veille » peut représenter environ 10 % de la facture d’électricité (hors chauffage) d’un foyer, soit près de 100  de dépenses par an !

Il est temps pour vous de trouver de nouvelles solutions ! Optez pour une prise ou multiprise « coupe-veille » afin de détecter puis couper leur alimentation et la consommation inutile de vos appareils électriques en veille : réduction de vos factures garantie ! Cela vous permet aussi de préserver l’usure et d'éviter les surtensions en cas d’orage. Souvenons-nous que plus de 50 % des incendies dans les logements proviennent d’appareils électriques défectueux.

Vous pouvez aussi installer une rallonge multiprise sur laquelle seront branchés vos appareils TV et équipements Hifi afin d'activer facilement le bouton on/off.


Obtenez le juste prix pour vos travaux de rénovation électrique en comparant plusieurs devis de professionnels !


😉 Le Conseil Habitatpresto : faites encore plus d'économies !

En mettant bout à bout toutes ces bonnes pratiques, vous pouvez diminuer votre facture d'électricité de plusieurs centaines d'euros par an. Vous vous chauffez à l'électrique ? Si vous avez la possibilité de passer à des radiateurs performants, ne vous en privez pas ! Par ailleurs, il peut aussi être judicieux d'installer chez vous un chauffage d'appoint performant. Privilégiez le chauffage au bois, en investissant dans un poêle à granulés ou à bûches. N’hésitez pas non plus à consulter nos conseils et astuces pour réduire vos factures de chauffage en un rien de temps !


Références :

Chauffage Electricité / Ventilation Isolation Part Radiateurs
Amélie David

Amélie David

Rédactrice web

Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

 

Confidentialité