Confidentialité

Quand et comment planter un fraisier ? Exposition, engrais, ...

Quand et comment planter un fraisier ? Exposition, engrais, ...

Quand et comment planter un fraisier ? Exposition, engrais, ...

La fraise est le fruit star de l'été. Cependant il est encore possible d'en récolter en septembre et en octobre, et de semer les futurs plants. Comment planter un fraisier ? Quelles sont les meilleurs périodes ? Comment entretenir ses plants ? Habitatpresto vous dit tout pour vous régaler cet automne et l'été prochain ! 

Sommaire :


Besoin d'aide pour entretenir votre jardin ?


Planter un fraisier : quelle est la bonne saison ? 

La période de plantation des fraisiers est la même, quelle que soit la variété choisie. Au jardin, on peut planter les fraises à l’automne ou au printemps, comme c'est le cas de la pelouse.

Pendant l’automne

On peut planter des fraisiers dès le début de l’automne, septembre étant le mois idéal pour la plantation.  Les fraisiers auront ainsi tout l’automne et tout l’hiver pour bien s’enraciner dans la terre. Les pieds vont produire des fleurs et des fruits dès le mois de mai

Au printemps

Il est également possible de planter des fraisiers au printemps, car elles supportent bien les dernières gelées de printemps. Afin de faciliter l’enracinement dans le sol, il faudra veiller à bien arroser et couper les premières fleurs pour obtenir des fruits dès le mois de mai. Il est possible de les planter un peu plus tard si on le souhaite (en juin par exemple pour les tardives).

Mara des bois fraises

Qui ne craquerait pas pour ces Mara des bois, à la chair fine, juteuse et parfumée ?

Comment planter un fraisier ? 

Avant de planter des fraisiers, il faut bien travailler la terre et former des buttes. Une fois les pieds plantés, il faut protéger la terre grâce à la technique du paillage. 

Le travail du sol, un pré-requis indispensable

Il faut d’abord bêcher la terre, afin qu’elle soit le plus aérée possible. Il faut aussi éliminer tout ce qui pourrait gêner la pousse des fraisiers, comme des racines ou des mauvaises herbes. Les fraisiers nécessitent un très gros apport de surface et du compost. Pour cela, il faut affiner la terre aérée à la griffe pour y incorporer et mélanger le compost. Terminer cette opération en tassant bien la terre à l’aide d’un râteau. 

Il faut ensuite délimiter des buttes de terre d’environ 60 à 70 cm de largeur et 20 cm de hauteur. Cette culture par butte aide à un meilleur drainage du sol et un meilleur enracinement. Après avoir défini les buttes, il faut creuser un trou aussi haut que la longueur des racines à l’aide d’un plantoir à bulbes. Ensuite, immergez les plants sortis de leurs godets dans de l'eau de pluie afin de les humidifier. 

Une fois bien égouttés, planter les plants dans les trous. Puis, rebouchez les trous et tassez la terre, tout en veillant que le collet (la partie entre le départ des feuilles et les racines) affleure la surface de la terre. Le collet (point entre la racine et les tiges) ne doit surtout pas être enterré. Une fois la terre tassée, il faut creuser une petite cuvette d’arrosage tout autour du collet.

fraises jardin

Les bonnes fraises du jardin !

La densité de plantation : prévoyez large 

Il est primordial de bien espacer les plants pour éviter la propagation des maladies entre les plants et qu’il n’y ait pas assez d’espace pour qu’ils poussent. Il faut respecter une distance d’environ 30 à 40 cm entre chaque pied

Le paillage : la clé du succès

Le paillage est une technique de jardinage qui consiste à placer des matériaux organiques (appelés paillis, ils peuvent être de différente matière) au pied des plantes pour mieux les protéger.

fraises jardin paillage

La mise en place d'un paillage favorise la production de fraises

Une fois les fraisiers plantés, on va donc les pailler à la surface afin de garder la chaleur de la terre en hiver, et sa fraîcheur en été. Cela permet aussi d’empêcher la pousse des mauvaises herbes. On peut utiliser un paillis naturel ou en plastique. Ainsi, l’humidité est préservée, car le paillis va diminuer l’évaporation de l’eau. Un film plastique présente l’avantage de ne pas devoir être renouvelé, par rapport à un paillis naturel (paille, lin, feuilles, etc.).


Paillage, taille, élagage, seul un paysagiste pourra vous conseiller, et mieux, le faire à votre place !


Pour une plantation en pot ou en jardinière

Il faut utiliser un contenant percé de trous, d’au moins 25 cm de profondeur. Pour assurer un bon drainage et éviter que les fraisiers ne se retrouvent noyés, il faut mettre dans le fond du pot une couche de billes d’argile et la recouvrir avec un feutre de drainage. 

Il faut ensuite planter les fraisiers dans un mélange de terre de jardin et de terreau de plantation spécial pour les fraisiers. Pour éviter que les plants ne se touchent et se gênent en grandissant, il faut faire attention à les espacer d’environ 20 cm.  

Fraises jardin

Les fraises se plaisent aussi en pot ou en jardinière

Comment faire pour que les fraises ne touchent pas la terre ?

Pour éviter que les fraises pourrissent au sol, il faut faire en sorte qu’elles ne touchent pas la terre. En la matière, le mieux reste le paillage. C’est la solution la plus naturelle. Vous pouvez également opter pour la pose d’un voilage en textile

📌 

Cet article pourrait vous intéresser :
Bordures de jardin : créer des zones bien délimitées

Où planter un fraisier ? 

Les fraisiers nécessitent une terre spécifique, bien aérée et préparée. Ils ont besoin également de beaucoup de soleil.

Prendre en compte la nature du sol

Le sol doit être humifère (riche en humus, qui est la couche supérieure du sol constituée de la décomposition de végétaux), bien drainé (qui contient peu d’eau) et acide

Il faut éviter les sols calcaires qui contiennent peu de matière organique. Pour pallier à un sol calcaire, il faut l’amender (en ajoutant des produits complémentaires pour adapter la terre aux besoins des plantes) avec de la terre végétale, de la tourbe, du broyat de pin (comme le cyprès ou le sapin), ou même des aiguilles de pin

Quelle exposition privilégier pour planter des fraisiers ?

Concernant les variétés à petits fruits, ou pour les cultures du Sud de la France, il faut une exposition mi-ensoleillée. Il faut privilégier une exposition ensoleillée pour les variétés à gros fruits, et pour tous les plants des autres régions françaises.   


Les différentes espèces de fraisiers

Il existe plusieurs centaines de variétés de fraises (Gariguette, Mara des Bois, Charlotte, Ciflorette, Mount Everest, Maestro, etc.), qui sont plus ou moins sucrées ou acidulées. 

Variété de fraises
En bouche, de la plus sucrée à la plus acidulée

Mara des bois

Très sucrée, avec un parfum de fraise des bois

Nova Gento

Très sucrée et juteuse, elle rappelle la Mara des bois

Mariguette

Très sucrée et parfumée

Gourmandine

Très sucrée et savoureuses

Manille

Très parfumée et sucrée

Maestro

Juteuse et bien sucrée

Anabelle

Sucrée et fruitée

Charlotte

Sucrée et sans acidité

Mount Everest

Tendre et sucrée

Ciflorette

Sucrée et peu acide

Magnum

A la fois sucrée et légèrement acidulée

Gariguette

Très parfumée et légèrement acidulée


Gariguette

La gariguette vous séduira par son goût parfumé et finement acidulé

Les périodes de floraison et de fructification dépendent de la variété plantée. Les fraisiers se présentent en mottes, ou en godets (petits pots en plastique). On peut les planter en pleine terre dans un jardin ou un carré de potager  ; mais aussi en pot ou en jardinière

Il existe deux sortes de variétés : les remontantes et les non remontantes. Les variétés remontantes vont fleurir deux fois dans l’année et fructifier deux à trois fois dans l’année, de mai jusqu'aux premières gelées - généralement en octobre - avec une pause en juillet et août. Leur durée de vie moyenne est d’environ 2 à 3 ans. Les variétés non remontantes ne fleurissent et fructifient qu’une fois par an, entre début mai et mi-août. Leur durée de vie moyenne est d’environ 4 à 5 ans.

💡

Envie de vous lancer dans d'autres cultures ? Découvrez également tous nos conseils pour planter des tomates, de la menthe et des carottes.


Entretenir son fraisier tout au long de l’année 

Pour que vos plants se développent bien et puissent redonner des fruits d'année en année, voici quelques conseils pratiques, saison par saison. Consultez également notre calendrier lunaire pour adopter les bons gestes selon le cycle de la lune :

En hiver, on protège !

Pour protéger les fraisiers du froid pendant l’hiver, on installe un épais paillis, le plus efficace étant un paillis naturel, en paille. Une fois l’hiver terminé, il faut débarrasser les fraisiers de leurs tiges et feuilles sèches, et enlever les mauvaises herbes. On peut également ajouter du compost à la terre, afin qu’elle soit bien préparée pour le printemps. 

Au printemps, on nourrit et on traite 

Au début du printemps, il faut ajouter de l’engrais spécial pour les fraisiers (environ deux poignées par m²). On préférera un engrais naturel. Pendant le printemps, il faut arroser de manière très régulière les fraisiers, mais attention à ne pas arroser trop abondamment !

Cet article va vous être utile :
👉 Arroser les plantes du jardin : les 8 erreurs du débutant

Il faut aussi renouveler le paillage au pied des fraisiers si celui-ci est naturel, toujours dans l’optique de conserver l'humidité de la terre et éviter les mauvaises herbes. Si le paillis est en plastique, il suffit de vérifier qu’il n’est pas abîmé. 

Il faut aussi traiter contre les maladies qui peuvent affecter les plants : l'oïdium et le botrytis (qu’on traite avec un fongicide après la floraison puis 15 jours plus tard), les pucerons (qu’on traite dès la fin de la première fructification). Enfin, veillez à supprimer les stolons (des longues pousses simples qui s'enracinent à l’extrémité du pied principal, développant un jeune plant et épuisant le pied principal). 


L'entretien de votre jardin vous prend tous vos week-ends ? 


En été, on arrose ... et on déguste !

Pendant l’été, il faut aussi arroser régulièrement. Cela favorise la végétation et lutte contre les attaques d'araignées rouges. Attention cependant à ne pas arroser de manière trop abondante, au risque de noyer les plants. 

Il faut également renouveler le paillage naturel au pied des fraisiers, ou vérifier qu’il n’est pas abîmé si le paillage est en plastique, pour conserver la fraîcheur de la terre et éviter les mauvaises herbes. De nouveau, on vient apporter de l’engrais spécial fraisiers après la première récolte, et continuer à tailler les stolons. 

À l’automne, on fait le ménage

Encore une fois, il faut bien nettoyer les plants en ôtant les mauvaises herbes et éliminant les stolons, les feuilles abîmées ou sèches. Il faut aussi couper les tiges gênantes, afin de bien redéfinir les pieds.  Afin de préparer la terre à affronter l’hiver, on vient apporter du compost, ou un engrais de fond spécial fraisiers.

L’entretien pour une plantation en pot ou en jardinière

L’entretien en pot est exactement le même que pour les plantations en pleine terre : il faut un apport en compost ou en engrais, une taille régulière des stolons, des feuilles et des tiges gênantes ou sèches, et un épais paillage.  L’arrosage doit aussi être régulier, sans être abondant. En hiver, il faut mettre les pots à l’abri de la pluie afin d’éviter de noyer les plants. Pour permettre un meilleur drainage, il est conseillé de surélever les pots

Pour protéger du gel hivernal, il est conseillé de rassembler tous les pots, de fraisiers mais aussi d’autres plantes éventuelles, afin de toutes les recouvrir d’un voile d’hivernage


L'entretien de votre jardin est trop lourd à assumer pour vous tout seul ?


😉 Le Conseil Habitatpresto : récoltez au fur et à mesure

Veillez à récolter de manière régulière les fraises, afin que les oiseaux et les insectes ne les volent pas. Si jamais la récolte était abondante, vous pouvez conserver les fraises sous forme de confitures. Variez les plaisirs, fraise uniquement, fraise-basilic ou encore fraise-citron-poivre, il y en a pour tous les goûts ! 


Références : Rustica, Gamm vert & Gerbeaud

Philippine Jégousse Philippine Jégousse
Rédactrice rénovation énergétique & BTP

Philippine, responsable éditoriale pour Habitatpresto. Locataire d’un appartement et passionnée par l’univers de l’habitat. Comme je ne peux pas faire de travaux en location, mes projets se limitent souvent à la déco et à trouver toujours plus de solutions gain de place et rangements. Mes sujets de prédilection ? La rénovation des maisons anciennes pour améliorer son confort de vie et faire des économies d'énergie. Je préfère le charme de l'ancien aux constructions contemporaines sans défauts qui m'ennuient.

Aménagement du jardin Entretien du jardin Part
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

23/10/2021

Pourquoi mon poêle à granulés s'éteint tout seul et que faire ?

On vous dit quoi faire si votre poêle à granulés s’éteint tout seul, et les possibles raisons de ce brusque arrêt.

Lire la suite

22/10/2021

Erreur EA sur une chaudière Leblanc : causes & solutions

Votre chaudière Leblanc affiche le code erreur EA ? On vous dit ce que ça signifie et ce que vous pouvez y faire.

Lire la suite

20/10/2021

Erreur F28 sur une chaudière Vaillant : causes & solutions

Votre chaudière Vaillant affiche un code erreur F28 et vous ne savez pas quoi faire ? On vous explique.

Lire la suite

19/10/2021

Cheminée qui fume : 6 raisons et leurs solutions

Votre cheminée fume ? Entre la hauteur du faîtage, un conduit bouché ou encore les entrées d'air, les causes sont multiples. Mais les solutions aussi...

Lire la suite

19/10/2021

Installer un chauffage au bois : les bonnes questions à se poser

Si vous avez l'intention d'acheter et d'installer un chauffage au bois, découvrez ce qu'il faut prévoir avant l'achat : conduit de fumée, stockage...

Lire la suite

19/10/2021

5 astuces pour lutter contre l'humidité chez soi

Traces de moisissures, condensation sur les vitres ? Votre logement est peut-être trop humide... Découvrez nos 5 astuces pour traiter le problème !

Lire la suite