Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

5 astuces pour lutter contre l'humidité

Traces de moisissures, condensation sur les vitres ? Votre logement est peut être trop humide... Découvrez sans plus attendre nos astuces pour traiter le problème !
Le , par Anne-Sophie
lutter humidite

Condensation sur l’intérieur des vitres, moisissures ou décollements des papiers peints sont autant de signes qui doivent alerter sur le taux d’humidité (ou  taux d’hygrométrie) de votre habitation. En effet, un taux d’humidité trop élevé est non seulement dangereux pour la pérennité de votre logement, mais aussi pour votre santé. Heureusement, il est possible d’en venir à bout rapidement grâce à nos 5 astuces. 


Le taux hygrométrique évalue l’humidité en mesurant le pourcentage d’eau présent dans l’air ambiant. S’il est trop élevé, il existe un réel danger pour la santé de l'occupant qui peut développer des allergies aux moisissures, champignons et acariens, des maladies respiratoires ou chroniques.
 

Pour préserver votre habitation et votre santé, le taux d’hygrométrie idéal se situe à 50% pour une température de 20°C. Lorsqu’il varie entre 45 et 65% il est considéré comme normal. Au-delà, on parle d’un véritable problème d’humidité qui peut par exemple survenir après un dégât des eaux et pour lequel il faut rapidement assécher la maison.

 

Maison humide : 5 astuces pour se débarrasser de l’humidité
 

1. Ventiler et aérer
 

La première astuce pour lutter contre l’humidité est de bien ventiler afin de renouveler l’air et d’éliminer l’excès d’humidité. Les pièces de votre logement doivent être aérées au minimum 5 à 10 minutes tous les jours, notamment la cuisine et la salle de bain où l’humidité est particulièrement présente. 
 

2. Installer une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC)
 

Pour faciliter l’assainissement et l’évacuation de l’air des pièces humides vous pouvez installer une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC). Sachez qu’une VMC double flux permet de limiter les pertes de chaleur jusqu’à 90 % !

3. Ne pas obstruer les bouches d’aération
 

Aujourd’hui, les maisons sont de plus en plus isolées afin de préserver la chaleur du logement. Cependant, une isolation trop importante engendrera plus d’humidité. 

Les bouches d’aération permettent de lutter contre ce problème, alors ne mettez rien devant pour permettre à l’air de circuler correctement. Si vous disposez d’une VMC par exemple, ne l’éteignez pas.

travaux hiver

4. S’assurer de l’étanchéité
 

Vérifiez l’étanchéité du toit et de vos fenêtres. Vérifiez vos murs : il ne doit y avoir aucune fissure. De la même manière, vos joints doivent être nets. Pensez à remplacer votre simple vitrage par du double-vitrage, qui empêche les déperditions de chaleur ! En cas de fuite ou de problème d’étanchéité, changez les joints et comblez la ou les fissure(s) rapidement. 
 

5. Utiliser une centrale d'assèchement
 

La centrale d'assèchement se place directement sur le mur, l’assèchement des murs est un traitement efficace pour lutter contre l’humidité liée aux remontées capillaires par exemple. En plus de convenir à tous les murs, il est naturel et ainsi n’abîme pas les murs.


Le conseil Habitatpresto : trouvez la fuite !

Si votre problème d’humidité persiste, il est nécessaire de faire intervenir un professionnel pour un diagnostic d’humidité qui permettra de déterminer son origine et de retrouver un intérieur sain.

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto
Inscription Newsletter