Coronavirus : puis-je exercer mon droit de retrait dans le BTP ?

Par Aurélia Ribeiro, publié le 02/03/2020

Actu - L’un de vos collègues vient de rentrer de ses congés et se trouvait dans une zone à risque du Coronavirus ? Votre patron veut vous envoyer pour un déplacement professionnel dans une zone très contaminée par le virus ? Vous voulez savoir si vous pouvez exercer votre droit de retrait ? La réponse est oui si vous estimez qu’il y a un réel danger. Explications !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Droit de retrait BTP : oui, s'il y a un réel danger


Pour rappel, selon l’article L4131-1 du Code du travail, le droit de retrait peut être exercé par un travailleur lors d’une situation :


« dont il a un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu'il constate dans les systèmes de protection. »


Comme expliqué ici, tout dépend du jugement et de la bonne foi de chacun. Donc si vous estimez que le risque de pandémie dans le BTP est élevé et que vous êtes en danger car l'un de vos collègues était en vacances en Asie ou en Italie, ou que votre patron veut vous envoyer en déplacement professionnel dans une zone à risque, alors la loi est de votre côté. Vous n’avez pas de préavis à donner, vous n’aurez aucune retenue sur salaire, ni de sanction.

Votre patron peut vous obliger à reprendre le travail uniquement s’il met en oeuvre des moyens de protection comme le préconisent les mesures annoncées par le Gouvernement pour se protéger du coronavirus :

  • Gel hydroalcoolique à disposition,
  • Masque pour le travailleur revenu de l’étranger,
  • Etc.

Quoi qu’il en soit, arrangez-vous avec votre employeur en amont. En effet, s’il estime que le droit de retrait n’était pas justifié et abusif, qu’il porte l’affaire devant les Prud’hommes, et que vous perdez, vous risquez un avertissement ou un blâme ainsi qu'une retenue sur salaire. Dans le même cas, si le juge valide votre droit de retrait, votre employeur pourra être condamné.

📌 

Vous aimerez aussi lire 

Coronavirus : comment se protéger sur les chantiers ?


👷 Le Conseil du Pro : retrouvez l’actualité sur nos réseaux !


Restez informé de toute l’actualité BTP et les dernières infos sur le Coronavirus, directement sur notre page Facebook Habitatpresto Pro !


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !

> Signez des chantiers maintenant


Référence :

  • Océane Herrero, "Les salariés peuvent-ils faire valoir leur droit de retrait face au coronavirus ?", Le Figaro, le 02 mars 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés