Confidentialité

Plan de continuité d’activité (PCA) : que doit-il contenir ?

Plan de continuité d’activité (PCA) : que doit-il contenir ?

Philippine Jegousse - Le 28/06/2021

Des phénomènes graves d’ampleur majeure peuvent survenir et perturber l’activité entière d’un pays voire l’activité internationale. La pandémie de Covid-19 l’aura montré. Le secteur du BTP a d’ailleurs été particulièrement affecté. En effet, certains métiers ne peuvent pas être pratiqués en télétravail. Ils impliquent une présence sur le chantier. Pour préparer cette gestion de crise et la reprise de l’activité, on peut mettre en place un plan de continuité d'activité (PCA). Qu’est-ce que c’est ? Comment l’élaborer ? Que doit contenir ce plan de gestion ? Faisons le point ensemble.


Sommaire :


Plan de continuité d’activité (PCA) : définition

Selon la définition du Ministère de l’Economie :

 « Un plan de continuité d’activité (PCA) a pour objet de décliner la stratégie et l’ensemble des dispositions qui sont prévues pour garantir à une organisation la reprise et la continuité de ses activités à la suite d’un sinistre ou d’un événement perturbant gravement son fonctionnement normal ».

Il s’agit de formaliser un ou plusieurs scénarios permettant de maintenir l’activité de l’entreprise tout en faisant face à un événement perturbateur ou une situation exceptionnelle. Les événements perturbateurs sont les incidents et sinistres qui se produisent à l’échelle de l’entreprise :

On entend par situation exceptionnelle, un événement induisant une gestion collective de la part des pouvoirs publics. Il peut s’agir de :

  • L’apparition d’une pandémie ;
  • Une catastrophe naturelle ;
  • Un acte terroriste ;
  • Une cyberattaque ;
  • Un conflit armé, etc.

Le déclenchement du plan permet d’offrir des solutions de continuité d’activité à l’entreprise. Il vise à maintenir l’activité de l’entreprise par ordre de priorité.

📌 Cet article va vous intéresser :
Covid-19 : 4 aides financières pour les entreprises BTP


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.


Que doit contenir un PCA ?

Ce document aide à faire face à une situation d’urgence. Pour permettre une bonne mise en place du plan d’action, le PCA doit être élaboré selon une méthodologie particulière. Étape par étape, découvrons la démarche du PCA.

Contexte et périmètre

Avant de mettre en place un scénario de reprise de l’activité, il faut d’abord poser les bornes du PCA. Ainsi, il convient de définir avec précision la situation à laquelle répond le PCA ainsi que son périmètre (à l’échelle du chantier, à l’échelle de l’entreprise, etc.).

Hiérarchisation des risques

Une fois le contexte établi, il faut ensuite lister les risques encourus en fonction de la situation. On appelle cela mener une analyse des risques. En effet, les problématiques soulevées par une attaque informatique diffèrent des risques liés à une épidémie. Le plan de secours à mettre en œuvre ne sera donc pas le même. Pour vous aider à rédiger cette partie, vous pouvez vous baser sur vos précédents PPSPS (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé).

gestion risque entreprise

Qu'est-ce qui constitue un risque pour votre entreprise ? L'identifier permet déjà de diviser son impact par 2

Fixer les objectifs de l’entreprise face aux risques

Après avoir réalisé une cartographie des risques majeurs, il faut fixer les objectifs que peut se donner l’entreprise dans une situation de crise. Ces objectifs sont à confronter aux obligations légales, sanitaires et de sécurité.

Par exemple, comme on l’a vu avec le coronavirus, le respect des gestes barrières prime sur la réalisation des objectifs de l’entreprise.

Élaborer une stratégie de continuité de l’activité

Ensuite, il faudra déterminer le plan d’action en lui-même. Plusieurs questions sont à se poser :

  • Quels travailleurs peuvent ou doivent se rendre sur le chantier ? A quelle fréquence ?
  • Quels sont les outils utilisés pour communiquer ?
  • Quel protocole sanitaire doit être mis en place ?
  • Quel protocole de sécurité à l’entrée du site doit être respecté ?
  • Comment évacuer les lieux ?
  • Que faire en cas d’indisponibilité de tel ou tel travailleur ?

Ces questions ne sont pas exhaustives. Il peut y en avoir d’autres en fonction de votre activité et des scénarii de PCA envisagés.

Dans cette partie, il faudra aussi chiffrer les ressources allouées à la gestion de crise. En effet, lors d’un événement malheureux, la trésorerie revêt une importance capitale. Il en va de la continuité et de la pérennité de l’entreprise.

💡 Cet article va vous être utile :
Chef d'entreprise BTP : comment améliorer votre trésorerie ?

Enfin, il ne faut pas oublier de mentionner le rôle de chacun des employés et cadres de la structure.

strategie continuite activite

Chacun a un rôle à jouer pour continuer l'activité de l'entreprise en cas ce crise

Mettre en place des indicateurs de contrôle

Pour vérifier l’efficacité de votre plan d’action, vous pouvez mettre en place un système d’indicateurs. Cette étape ne doit pas être négligée. Ainsi, après la crise vous pourrez vous y reporter pour améliorer votre PCA.

Toutes les infos ici :
👉 
Les indicateurs de pilotage d'entreprise à absolument observer


Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !


PCA et formation

Chaque employé étant une partie prenante du PCA, il peut être bon de réaliser une ou plusieurs sessions de formation chaque année. A la manière des exercices de prévention contre les incendies, ces formations font office de piqûres de rappel. Elles permettent de préparer vos collaborateurs aux bons gestes.

📌 Consultez nos autres articles dédiés aux formations :
Formation amiante
Formation CACES

Est-ce que le PCA est obligatoire ?

Dans certains secteurs comme le milieu médical, ce plan de crise est impératif. Mais, dans le domaine du bâtiment. Il n’est pas obligatoire. Toutefois, il est fortement conseillé. En effet, il permet d’éviter de lourdes pertes financières en cas de crise. La formalisation de plans de continuité de l’activité garantit la résilience de votre activité professionnelle. Sachez que vous pouvez bénéficier d'aides en tant qu'artisan en difficulté, une fois que vous avez dressé le bilan financier de votre activité.

Qui est en charge de la rédaction du PCA ?

C’est à la direction générale de l’entreprise qu’incombe la responsabilité de la rédaction du PCA. Toutefois, il s’agit d’un document technique. C’est pourquoi, il est conseillé de le déléguer à :

  • La cellule de crise de votre entreprise ;
  • un cabinet d’avocat ;
  • une entreprise spécialisée dans la gestion des risques.

Par exemple, pour la sécurité informatique et la sauvegarde de données, il est conseillé de se tourner vers un prestataire spécialisé en cyber-sécurité.


👷 Le Conseil du Pro : Pour vous protéger, pensez à l’assurance tous risques chantier (TRC) !

Un sinistre sur le chantier peut vous coûter cher. En complément d’un plan d’urgence, pour vous protéger contre ces accidents matériels, le mieux est de souscrire à une assurance TRC. Elle assure le maître d’œuvre en cas de sinistre majeur sur le matériel (inondations, vol d’équipement, etc.).


Plusieurs milliers de professionnels font déjà confiance à notre service de mise en relation, pourquoi pas vous ?


Références :



Dans la même rubrique

Derniers articles publiés