Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Quel type d'emprunt pour financer ses travaux ?

Quel type d'emprunt pour financer ses travaux ?

Vous prévoyez d'acheter un bien immobilier comportant des travaux ? On vous renseigne sur les types d'emprunt travaux à privilégier.
Le , par Aurélia
rendez-vous-banque

Avec bientôt un million de transactions en 2019, le marché immobilier de l’ancien se porte très bien. Si la majorité des biens immobiliers vendus dans l'ancien sont habitables sur-le-champ, d’autres nécessitent la réalisation de travaux pour accueillir leurs nouveaux propriétaires. Ces biens sont d’ailleurs très recherchés par une partie de la population, en quête de bonnes affaires. Mais ces travaux ont un coût, inévitablement associé à cette question : comment financer ces travaux ? Faut-il avoir recours à un emprunt ? Et si oui, lequel ?

Nous répondons à toutes ces questions dans cet article, afin que vous ayez toutes les cartes en main pour faire le bon choix.

 


Faites faire vos travaux par un pro pour bénéficier de la garantie décennale

1. Le prêt immobilier : l’option gagnante

 

Pourquoi opter pour le prêt immobilier pour financer ses travaux ?
 

Vous l’aurez compris, pour financer vos travaux, mieux vaut passer par un prêt immobilier. Cela pour deux raisons majeures : 

  • En intégrant vos travaux à votre enveloppe de prêt immobilier, vous ne conservez qu’un seul prêt immobilier. Vos comptes sont donc plus faciles à suivre, et vous faites des économies d’échelle. 

  • Avec le prêt immobilier, vous obtenez des taux d’intérêt beaucoup plus intéressants, et vous avez la possibilité d’amortir votre prêt sur une plus longue période.

yes Vous allez aimer cet article : 
Crédit immobilier : savez-vous comment diminuer votre emprunt ?

 

Comment inclure des travaux dans un crédit immobilier ?
 

Pour inclure vos travaux à votre prêt immobilier, l’idéal est de prévenir votre banquier dès les premières tractations. Votre banque acceptera cette opération à quatre conditions :

  • Vous devez bien évidemment fournir les garanties nécessaires à cette rallonge de prêt.

  • Vos travaux ne doivent concerner ni l’électroménager ni les aménagements de jardin, qui sont tous deux exclus de ce type d’opération.

  • Vos travaux doivent porter sur le bien immobilier concerné par le prêt en question.

  • Le coût de vos travaux doit être inférieur à 10 % du montant total du bien immobilier.

Pour que la banque s’assure que le coût des travaux n’excède pas 10 % du montant total du bien immobilier, elle demande systématiquement une évaluation pointilleuse du prix des travaux. Vous aurez donc besoin de lui fournir des devis précis, réalisés par des professionnels. Ne prenez pas cette étape à la légère et choisissez bien les entreprises auxquelles vous demandez ces estimations. En cas d’évaluation trop faible, vous ne pourrez plus demander une rallonge de votre prêt, alors préférez voir grand ! 

cool Ces guides vont vous être utiles :
Budget rénovation maison : quel prix pour vos travaux en 2019 ?
Prix rénovation d'un appartement : guide complet et coût au m²
 

Le défaut du prêt immobilier : l’impossibilité de réaliser ses travaux soi-même
 

De plus en plus de Français réalisent leurs travaux eux-mêmes. Par cette démarche, ils prennent part à la construction de leur logement, et surtout : ils font des économies ! Malheureusement, il vous sera impossible de profiter de ces économies si vous financez vos travaux par un prêt immobilier. C’est son principal défaut : il vous empêche de réaliser vos travaux vous-même, et vous contraint à passer par un professionnel (c’est lui qui percevra le montant du prêt alloué aux travaux).

Si vous souhaitez absolument réaliser vos travaux vous-même, vous devez donc vous rabattre sur le prêt consommation et l’épargne personnelle.


En revanche, confier les travaux à un pro vous donne droit à des aides financières (crédit d'impôt, TVA 5,5%, prime énergie, ...)

> Je trouve des artisans à proximité


2. Les inconvénients de l'épargne personnelle et du prêt consommation

 

Le prêt consommation : un taux plus élevé
 

Pour financer vos travaux, vous pouvez tout d’abord avoir recours à un prêt à la consommation. Ses atouts sont indéniables : vous n’avez besoin d’aucune garantie hypothécaire ni d’aucune caution et vous pouvez l’obtenir en un temps record. Néanmoins, comme vous vous en doutez, le prêt à la consommation s’accompagne également d’inconvénients non négligeables. En effet, vous ne pouvez pas le lisser avec vos autres emprunts, et son taux s’avère beaucoup moins avantageux que celui d’un prêt immobilier classique.
 

L’épargne personnelle : une solution sous-optimale
 

Vous pouvez également choisir de financer vos travaux vous-même, en mobilisant votre épargne personnelle. En effet, si vous disposez de la somme nécessaire à la réalisation des travaux sur votre compte en banque, rien ne vous empêche de payer ces travaux directement (à condition de conserver un reste à vivre suffisant). Au contraire, vous évitez même de nombreuses démarches et le paiement d’intérêts bancaires. Néanmoins, compte tenu de la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, il serait dommage de vous passer d’un prêt dont la rentabilité atteint des sommets !

Dans cet article, nous avons essayé de répondre à vos principales questions sur le financement de travaux. Le prêt immobilier représente la solution optimale pour la faiblesse de ses taux, mais il ne s’adapte malheureusement pas à toutes les situations (impossibilité de réaliser ses travaux soi-même). Si tout cela vous paraît encore confus, et que vous souhaitez vous projeter davantage avant de vous lancer dans un emprunt, vous pouvez encore simuler le financement de vos travaux. 

 

wink Le Conseil Habitatpresto  : faites des simulations avant de vous lancer !

La première étape est bien sûr d’estimer le montant de vos travaux. Ces estimations n’ont pas la précision de devis professionnels, mais vous permettront toutefois d’évaluer le montant que vous devez emprunter. Enfin, une fois connu le montant de vos travaux, vous pouvez simuler votre prêt immobilier gratuitement en ligne pour connaître le coût potentiel de votre emprunt : le simulateur Pretto vous permet par exemple d’intégrer le montant de vos travaux et calcule gratuitement votre capacité d’emprunt et votre taux d’intérêt.

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles