Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Mur porteur ou pas ? 4 astuces pour le reconnaître

Il est parfois difficile de savoir si un mur est porteur ou non. Pourtant, avant d'abattre une cloison, il vaut mieux y réfléchir à deux fois, au risque de voir votre maison s'effondrer....
Le , par Jean-Charles
mur porteur

Envie d'une cuisine ouverte sur votre salon ou d'une chambre plus grande ? Excellente idée, les espaces aérés sont en vogue ! Mais prenez garde, la cloison que vous souhaitez abattre est peut-être un mur porteur et vous risqueriez d'endommager la structure et la sécurité de votre habitation ! Alors avant de vous lancer, faites les vérifications nécessaires pour ne prendre aucun risque : consultez les plans, contactez les anciens propriétaires, vérifiez la sonorité du mur et son épaisseur, etc. On vous donne toutes les astuces pour vérifier si la cloison que vous souhaitez supprimer est un mur porteur ou non, bonne lecture !

Quelle est la différence entre un mur porteur et une cloison? Comment savoir si un mur est porteur ? Peut-on ouvrir un mur porteur ?  

Pas de panique, nous répondons à toutes vos questions avant de vous lancer dans vos travaux d'agrandissement !

Recevoir des devis gratuits pour savoir si un mur est porteur

Qu’est-ce qu’un mur porteur ? 

A la différence de la cloison qui peut être abattue pour ouvrir l’espace et créer par exemple une cuisine ouverte, le mur porteur doit rester en l’état, et si vous décidez de le modifier ou de le tomber cela doit impérativement être fait sous contrôle d’un architecte.

Un mur porteur maintient la structure de votre maison et constitue son ossature.


Une erreur de diagnostic et l’abattement d’une telle cloison sans expertise serait catastrophique, voici ce à quoi vous vous exposez :

  • Risque d’effondrement
  • Déstabilisation de la structure et l’apparition de fissures importantes. Bien plus qu’un simple ravalement de façade.

On vous aura prévenu, un mur que l'on soupçonne d'être porteur ne se démolit pas à la légère !


Attention devil

Une cloison constitue un mur semblable aux autres mais n’ayant aucune incidence sur la stabilité de votre habitation si elle est retirée.
En revanche, le mur porteur constitue la colonne vertébrale de votre maison


 

Comment savoir si un mur est porteur ?


Plusieurs techniques permettent de définir si un mur est porteur ou non. Même en étant le plus méthodique possible, il est difficile d’être certain qu’il l’est réellement. En cas de doute, entourez vous d’un professionnel

 

Disposer des plans originaux : la valeur sûre


Si vous avez les plans

Si vous disposez des plans initiaux de votre habitation, vous verrez clairement apparaître sur le plan des lignes épaisses et pleines ainsi que des lignes fines ou en pointillées représentant vos pièces de vie.

Les lignes pleines et épaisses constituent les murs porteurs. A contrario les lignes fines représentent les cloisons non porteuses.
Si vous avez besoin d’un éclaircissement, rapprochez vous d’un architecte. 

 

Si vous n’avez pas les plans

Il est possible d’optimiser vos chances de disposer à nouveau de vos plans de maison en :

  • vous rendant chez le greffier
  • en contactant les anciens propriétaires
  • en faisant la demande auprès du constructeur ou du maître d’oeuvre de votre logement

A défaut, vous aurez une excellente raison de faire appel à un architecte pour redessiner les plans de votre maison. Côté budget comptez plusieurs centaines d’euros.

4 astuces pour reconnaître un mur porteur

Plusieurs astuces existent pour tenter de savoir si un mur est porteur ou non. Nous vous livrons ici celles à la portée de tous. Selon nous, rien ne remplace quand même un expert, surtout pour une démarche si importante.


1. La sonorité du mur

Si vous tapotez le mur en question et qu’il sonne creux, il doit s’agir d’une cloison. En revanche, s’il sonne plein et que vous constatez une plus grande densité, il est très probablement porteur.


Attention devil 

Prenez garde, un mur sonnant creux peut quand même être porteur s’il est recouvert d’un enduit ou de placo, par exemple pour l’isolation thermique.


 

2. L’emplacement des murs

Les murs de façade et les murs au centre de votre maison (si elle est de grande taille) sont porteurs.

 

3. L’épaisseur des murs

Si vous distinguez clairement un mur d’une épaisseur égale ou supérieure à 15 cm (valable pour les maisons neuves), il y a de forte chance qu’il soit porteur.

 

4. Présence de poutre

Si vous distinguez vos poutres apparentes ou celles présentes sous un faux plafond et que celles-ci s’appuient sur un mur en particulier, il est porteur.

enlightenedDécouvrez les étapes pour abattre un mur porteur

 

Le conseil Habitatpresto : faites appel à un pro pour éviter le KO !

A moins de disposer des plans de construction de votre maison, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un pro, tel qu’un architecte ou un inspecteur du bâtiment.

La démarche aura un coût (entre 500 et 1.500 € en moyenne) mais vous vous assurez de ne pas commettre l’irréparable

Pour les propriétaires d’appartement, sachez que vous vous exposez également à des poursuites judiciaires (notamment de vos voisins) si vous abattez une structure porteuse mettant en péril les autres logements du bâtiment.

Recevoir des devis gratuits pour abattre un mur porteur

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter