Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Mur porteur ou pas ? 5 astuces pour le reconnaître

Il est parfois difficile de savoir si un mur est porteur ou non. Pourtant, avant d'abattre une cloison, il vaut mieux y réfléchir à deux fois, au risque de voir votre maison s'effondrer....
Le , par Jean-Charles
mur porteur

Envie d'une cuisine ouverte sur votre salon ou d'une chambre plus grande ? Excellente idée, les espaces ouverts sont en vogue ! Mais prenez garde à ne pas abattre un mur porteur : vous risqueriez de voir la maison s'effrondrer sur votre tête ! On vous donne 4 astuces de pros pour distinguer un mur porteur d'une simple cloison, du premier coup d'oeil ! 

A la différence de la cloison qui peut être abattue pour ouvrir l’espace et créer par exemple une cuisine ouverte, le mur porteur soutient la structure de votre maison et constitue sa colonne vertébrale. Découvrez notre dossier dédié à l'agrandissement de maison pour tout savoir comment gagner des m2 et réagencer les pièces de votre habitation avec style ! 


Seul un professionnel peut dire quels murs abattre sans risques

> Je demande une étude gratuite


Comment savoir si un mur est porteur ou pas ? 5 astuces

 

Comment savoir si un mur est porteur ? Plusieurs astuces existent pour reconnaître un mur porteur en un clin d'oeil, même pour les non-bricoleurs !
 

1. La sonorité du mur
 

Si vous toquez le mur en question et qu’il sonne creux, il doit s’agir d’une cloison.En revanche, s’il sonne plein et que vous constatez une plus grande densité, il est très probablement porteur.

 devil Attention
Prenez garde, un mur sonnant creux peut quand même être porteur s’il est recouvert d’un enduit ou de placo, par exemple pour l’isolation thermique.

 

2. L’emplacement des murs
 

Les murs de façade et les murs au centre de votre maison (si elle est de grande taille) sont porteurs.
 

3. L’épaisseur des murs
 

Si vous distinguez clairement un mur d’une épaisseur égale ou supérieure à 15 cm (valable pour les maisons neuves), il y a de forte chance qu’il soit porteur.
 

4. La présence de poutres
 

Si vous distinguez vos poutres apparentes ou celles présentes sous un faux plafond et que celles-ci s’appuient sur un mur en particulier, il est porteur.
 

5. Les plans originaux de votre habitation
 

Si vous disposez des plans initiaux de votre habitation, vous verrez clairement apparaître sur le plan des lignes épaisses et pleines ainsi que des lignes fines ou en pointillées représentant vos pièces de vie.Les lignes pleines et épaisses constituent les murs porteurs. A contrario les lignes fines représentent les cloisons non porteuses.

 

Quel prix pour ouvrir un mur porteur ?

 

Si vos projets de rénovation implique la destruction d'un mur porteur, vous serez obligé de faire poser une IPN par un professionnel pour soutenir la structure de la maison ou de l'appartement. Comptez entre 2.000 et 5.000 € et une journée de travail en passant par un pro.

 

Les risques si vous abattez un mur porteur vous-même

 

Une erreur de diagnostic et l’abattement d’un mur porteur sans expertise serait catastrophique ! Voici ce à quoi vous vous exposez :

  • un risque d’effondrement,
  • une déstabilisation de la structure et l’apparition de fissures importantes.

Pour les propriétaires d’appartement, sachez que vous vous exposez également à des poursuites judiciaires (notamment de vos voisins) si vous abattez une structure porteuse mettant en péril les autres logements du bâtiment.

 

wink Le Conseil Habitatpresto : faites appel à un pro pour éviter le KO !

A moins de disposer des plans de construction de votre maison, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un pro pour confirmer si un mur est porteur ou non. La démarche aura un coût (entre 500 et 1.500 € en moyenne) mais vous vous assurez de ne pas commettre l’irréparable. Découvrez les étapes pour abattre un mur porteur.


> Je reçois des devis gratuits pour mes travaux de rénovation

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter