Calorifugeage : tout savoir sur l'isolation de la tuyauterie

Dans cet article :

    Vous en avez marre de devoir faire couler l’eau de la douche plusieurs minutes avant d’avoir de l’eau chaude. Une seule solution, le calorifugeage des tuyaux ! Mais alors, qu'est-ce que le calorifugeage ? Comment isoler ses tuyaux et canalisations ? L'ajout de laine de roche ou encore de manchons souples vous permettront de réaliser jusqu’à 10 % d’économies d’énergie. Prix à prévoir, avantages et techniques, on vous dit tout !

    Qu'est-ce que le calorifugeage ?

    Isoler les tuyaux et les canalisations dans lesquels circulent de l'eau ou des fluides caloporteurs : voilà à quoi correspond le calorifugeage ou, de manière plus précise, le calorifugeage thermique. Cette technique d'isolation est aussi utilisée pour des installations comme des citernes, des réservoirs ou encore des chaudières.

    L'intérêt d'avoir recours à cette technique est de limiter les déperditions thermiques, qui peuvent être divisées jusqu'à 5 fois par mètre linéaire. Elles sont particulièrement élevées quand, par exemple, les installations qui servent à chauffer l'eau sont placées dans des endroits non chauffés comme le garage, le sous-sol ou une cave.

    Le calorifugeage s'avère aussi être très utile dès lors que votre système de chauffage central et vos points de distribution de chaleur (radiateurs, plancher chauffant) sont relativement éloignés ou, tout simplement, pour protéger vos équipements du gel.

    Comment fonctionne le calorifugeage ?

    Le but du calorifugeage est de protéger votre tuyauterie. Pour ce faire, il faut enrouler une matière isolante autour de chaque tuyau. Cela peut être du polystyrène, de la mousse phénolique, de la laine de verre, de la laine minérale ou des manchons en mousse synthétique. Avant de choisir votre isolant, il est important de définir le budget que vous souhaitez y allouer, le niveau d'isolation que vous voulez atteindre et surtout de prendre en compte les contraintes de votre installation.

    💡
    Astuce :
    Vous souhaitez une isolation vraiment efficace ? Ne lésinez pas sur la couche d'
    isolant
     : plus il est épais, plus votre isolation sera efficace et ainsi, plus les économies d'énergie réalisées seront importantes.


    Quel prix prévoir pour une isolation par calorifugeage ?

    En règle générale, le calorifugeage est facturé au mètre linéaire. Son prix se situe en moyenne entre 20 et 100 € le mètre linéaire. Les prix prennent en compte la fourniture des matériaux et la pose. Des aides financières sont possibles, mais il faut que l'installation soit de qualité et réalisée par un professionnel certifié RGE.

     

    Pourquoi isoler les tuyaux et canalisations ? 7 avantages

    Il y a de grandes chances que votre chauffe-eau ou votre chaudière soit dans une pièce annexe non chauffée de la maison : sous-sol, garage, buanderie... Les canalisations doivent alors parcourir de longues distances jusqu’au point d’ouverture. En tout,plus de 20 % des calories produites par le système de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire peuvent être perdus. L'isolation par calorifugeage est une opération qui offre de nombreux avantages :

    1. Une baisse notable des déperditions de chaleur et jusqu'à 10 % d’économies d’énergie avec une isolation de 20 mm d’épaisseur : la chaudière fonctionne moins longtemps pour réchauffer l’eau ;
    2. Un meilleur acheminement de l'eau chaude dans tout le logement : moins les conduites sont isolées et plus l'eau perd de sa chaleur ;
    3. Elle protège les canalisations et le ballon d'eau chaude du gel, susceptible de mettre à l'arrêt votre installation ;
    4. Un meilleur confort en toute saison ;
    5. Les tuyaux apparents sont plus esthétiques ;
    6. Une meilleure isolation acoustique pour plus de confort ;
    7. Elle est simple à mettre en place et peu onéreuse.

    💡
    Bon à savoir :
    Une fois vos tuyaux isolés, installez des caissons en bois autour des canalisations et peignez-les de la couleur des murs et du plafond pour les rendre invisibles !


    Pour une isolation efficace, passez par un professionnel !


    3 techniques pour isoler votre tuyauterie

    La réglementation thermique de 2005 prévoyait l’isolation des tuyaux d’eau chaude des nouvelles constructions. Mais si vous avez acheté une maison ancienne avec des travaux, il est très probable que les tuyaux ne soient pas isolés. 

    Pas de panique, que ce soit les tuyaux du chauffe-eau ou de la chaudière, conduisant l’eau chaude aux radiateurs ou aux robinets de la cuisine, de la douche ou du lavabo de la salle de bains, il n’est jamais trop tard pour améliorer son logement quand on est propriétaire d'une maison ou d'un appartement. Voici 3 techniques existantes pour une isolation efficace :


    1. Utiliser des manchons souples

    Il s’agit de la solution la plus simple et la plus courante. Cette technique efficace et peu coûteuse consiste à utiliser des manchons souples en mousse élastomère ou en fibres minérales. Vous en trouverez facilement dans la plupart des enseignes de bricolage grand public comme Castorama, Brico Dépôt ou Leroy Merlin. Les manchons sont simples à installer, il suffit de les découper et de les poser sur les tuyaux.

    ⚠️
    Important : 
    Choisissez des manchons adaptés aux températures élevées !


    2. Isoler avec de la laine de roche

    Utiliser de la laine de roche est une technique moins courante, car elle est un peu plus compliquée. Une toile de coton enduit doit venir recouvrir la laine de roche, une opération plus délicate à réaliser lorsqu’on n’est pas du métier.


    3. Recourir au traçage

    La technique du traçage est bien moins commune, mais pourtant très efficace. Un câble électrique doit être placé le long des tuyaux d’eau. Les canalisations et le câble sont ensuite recouverts par un isolant.

    ⚠️
    Attention : 
    Cette méthode requiert absolument l’intervention d’un professionnel !

    Est-ce que le calorifugeage est nécessaire chez moi ?

    Si les tuyaux sont mal isolés et longs, le fluide peut perdre plusieurs degrés avant d’arriver à destination. Les déperditions de chaleur s’accentuent tout particulièrement lorsque la tuyauterie traverse des locaux non chauffés. C’est le cas des caves, des sous-sols et des garages par exemple, si c'est le cas chez vous, oui, faites isoler vos tuyaux. au plus vite !

    La prime énergie pour calorifuger vos tuyaux

    Le dispositif des CE, aussi appelées « prime énergie », permet aux copropriétés ou aux particuliers une prise en charge jusqu’à 100 % du montant du calorifugeage. En effet, le financement couvre généralement la totalité du coût de l’intervention, alors n'hésitez plus !


    Isolez vos tuyaux et canalisations dans les règles de l'art en faisant appel à un professionnel !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : pensez également à faire isoler vos combles !

    Pour vous sentir bien au chaud chez vous lorsque les températures sont négatives à l'extérieur, le plus efficace reste l'isolation des combles. En effet, le toit est la partie de la maison qui laisse le plus s'échapper la chaleur. Alors, en parallèle de l'isolation des tuyaux d'eau chaude, pensez aussi à rajouter quelques centimètres d'isolant dans les combles !

     

    Référence : Isoler sa maison, le guide de l'ADEME


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Pour isoler les autres pièces  :

    Dossiers complets sur l'isolation :

    Part Plomberie
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Spa gelé : que faire ?

    Avec l'hiver, l'eau du spa s'est transformée en glace. Comment dégivrer votre spa ? Comment le protéger lors des épisodes de grand froid ?

    Lire la suite

    Comment bien protéger et isoler un robinet extérieur du gel ?

    Les robinets extérieurs sont exposés aux intempéries tout au long de l'année. Comment isoler votre tuyauterie extérieure avant l'arrivée de la neige e...

    Lire la suite

    Prix d'un assainissement individuel : bien préparer son budget

    Si votre futur maison ne fait pas partie du réseau d'assainissement collectif, vous devrez faire installer un système d'assainissement individuel... V...

    Lire la suite

    Comment savoir d'où vient une infiltration d'eau due à la pluie ?

    Une infiltration d’eau de pluie peut provenir d'un mur, du plafond, de combles mal isolés, mais aussi du sol. Comment trouver l'origine de l'infiltra...

    Lire la suite

    Fuite d'eau après compteur : qui est responsable, quand agir ?

    Qu'est-ce qu'une fuite après le compteur ? Qui doit payer les réparations ? Le locataire ou le bailleur ? On vous dit tout !

    Lire la suite

    Robinet extérieur : comment bien le choisir & l'installer ?

    Posez un robinet extérieur pour l’entretien de votre jardin ! Conseils pour bien le choisir et installation, voici tout ce qu’il faut savoir !

    Lire la suite

    Commentaires

     

    Confidentialité