Comment isoler un grenier & quel isolant choisir ?

Que ce soit le matin, dans la journée ou le soir, vous sentez toujours le froid dans votre maison. Ce courant d'air intrusif vous oblige à vous couvrir plus que de raison pour l'affronter. Vous aimeriez vivre dans une maison chauffée où les déperditions de chaleur ne sont plus reines ? Avez-vous songé à refaire votre isolation ? Cette rénovation peut commencer par le grenier ou les combles, qu'ils soient aménagés ou non. Outre la toiture, il faut aussi envisager d'isoler ce grenier par le sol. Comment isoler un grenier ? Quel isolant choisir ? Quel prix prévoir ? Découvrez toutes les réponses ici !

Sommaire :

30 % de pertes de chaleur : c'est ce que peut engendrer une isolation mal faite ou trop vieille et donc, peu performante. Le grenier de votre maison est d'ailleurs l'endroit qui génère le plus de déperditions de chaleur. Parmi les travaux d'isolation possibles à faire, outre l'isolation de la toiture : isoler sous la toiture et le plancher du grenier. 


Vous souhaitez refaire votre isolation ? Des professionnels sont là pour vous aider !



Comment isoler un grenier ?

Pour isoler un grenier, il faut s'intéresser aux rampants de toitures et aux planchers. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. 

Isoler un grenier : le cas des combles perdus

C'est le cas de figure le plus simple. Pour isoler les combles perdus, on procède, en général, par soufflage. Un professionnel vient et souffle un matériau isolant à même le sol. Les flocons projetés constituent une couche étanche qui empêche les échanges thermiques. Ainsi, le reste de votre maison est protégée du froid. En général, lorsque l'on opte pour une isolation en épandage ou soufflé, on choisit un isolant comme la ouate de cellulose ou la laine de roche pour une pose sur plusieurs dizaines de centimètres.

S'il n'y a pas de plancher, la pose de l'isolant doit se faire à même le sol entre les solives. Vous pourrez installer un isolant en bande avec de la laine déroulée (de chanvre, de mouton, de verre) que vous placerez ou ferez placer entre les solives. Il faudra veiller à éviter les ponts thermiques. Dans ce cas pensez à poser un pare-vapeur.

Isoler les rampants de toitures : les combles aménagés

Dans le cas de combles aménagés, il faudra placer l'isolant : 

  • directement sur contre la paroi en le collant ou en le clouant ;
  • souffler un isolant entre une cloison et une contre-cloison.

 Cette deuxième solution est en général plus efficace. Toutefois, vous risquez de perdre un peu d'espace. 


🔨 
Ne négligez pas les placards !

Si vous avez aménagé un placard encastré dans votre grenier, il faudra aussi procéder à l'isolation de cet élément. En effet, si vous l'oubliez, il deviendra source de déperditions thermiques. 


Isoler le sol d'un grenier aménagé

Pour stopper les déperditions d'énergie importantes, une seule solution : poser ou faire poser un nouvel isolant au sol, en plus des toitures sous combles

Vous pouvez poser directement un isolant sur le sol en le plaquant ou surélever le plancher. Entre le sol et le plancher d'origine, il sera possible de projeter un isolant en vrac. 

Faites appel à un professionnel RGE

Selon l'utilisation de votre grenier, les travaux varient. Ainsi dans le cas d'un grenier non aménagé, il est plus facile de changer l'isolant. 

L'isolement du grenier reste un travail important. Selon l'aménagement de vos combles, le changement d'isolant sera plus ou moins aisé à faire. Il faut aussi prendre en compte l'isolant déjà en place. Suivant le type, la dépose pourra être compliquée. Le mieux est donc de faire appel à un professionnel Reconnu garant de l'environnement (RGE).

résistance thermique grenier

Il ne faut pas nier l'importance de la résistance thermique du grenier  

Il n'est pas rare en effet que les professionnels évacuent l'ancien isolant en pratiquant une ouverture dans le toit et en utilisant du matériel spécifique permettant d’aspirer l'ancien matériau. Si vous avez de la laine de verre, passez un professionnel pour refaire cette isolation du grenier, sous peine de voir la laine de verre s’incruster partout. Vous risquez également d'inhaler des particules, ce qui sera mauvais pour vos voies respiratoires. 

Des aides de l'État existent pour vous aider à amortir le coût des travaux. En fonction de vos revenus, des aménagements que vous souhaitez faire et des gains d'énergie, plusieurs aides peuvent vous être allouées comme MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, la prime énergie ou encore les aides de l'Anah. Prenez le temps de vous renseigner ! En revanche, pour espérer en profiter, vos aménagements devront obligatoirement être réalisés par un artisan RGE (Reconnu garant de l'environnement).


Vous pensez que l'intervention d'un professionnel coûte trop cher ? Faites le point ! 


Quel est le meilleur isolant pour un grenier ?

Cela dépend de votre grenier et de votre budget. Pour le grenier le mieux est d'opter pour des isolants avec un bon déphasage thermique. Le déphasage thermique d'un matériau est sa capacité à retenir le passage de la chaleur. Cela vous permettra de vous protéger du chaud. En effet, sous les toits, l'été, la chaleur a tendance à monter. 

Ce sont avant tous les isolants biosourcés, les matériaux écologiques, qui permettent de disposer d'un bon déphasage comme le montre le tableau suivant.



Type d'isolant


Temps de déphasage thermique

Laine de verre

4 heures

Laine de roche
 
6 heures

Laine de mouton

5 heures

Chanvre

7 heures

Panneaux de bois
 
15 heures

Polyuréthane

6 heures

Liège

13 heures


L'idéal est donc d'isoler le grenier avec du liège et du bois. C'est surtout le cas si vous souffrez de la canicule en été.

Quel prix prévoir pour isoler son grenier ?

Entre la fourniture et la pose de l'isolant, il faut compter un budget compris entre 18 et 53 € le m² pour l'isolation de combles perdus. S'ils sont aménagés, le budget est de 56 € le m² en moyenne pour une isolation intérieure sous rampants. À titre comparatif, le prix est de 187 € par m² pour une isolation extérieure de la toiture.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Prix isolation des combles : le véritable coût de vos travaux

Pour les combles aménagés



Type d'isolant


Prix

Laine de verre

14 euros

Laine de roche
 
22 euros

Laine de mouton

27 euros

Chanvre

32 euros

Fibre de bois
 
35 euros

Polyuréthane

56 euros

Liège

80 euros


Ces prix sont des estimations au m2 en euros TTC. Pour la pose, comptez 50 € par m2.

 Pour les combles perdus 



Type d'isolant


Prix

Laine de verre

10 euros

Ouate de cellulose
 
20 euros

Laine de mouton

27 euros

Chanvre

34 euros

Fibre de bois
 
40 euros

Polyuréthane

65 euros

Liège

90 euros


Ces prix sont des estimations au m2 en euros TTC. Pour la pose, comptez 40 € par m2.


Rien ne vaut l'expertise d'un professionnel !


😉 Le Conseil Habitatpresto : et si vous aménagiez vos combles ? 

Avant de refaire l'isolation de votre grenier, pensez à faire un point sur l'usage que vous voulez lui conférer. Vous pouvez engager des travaux d'isolation dans une optique d'aménager votre grenier en chambre ou en salle de bain. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à lire notre dossier spécial : aménagement des combles.


Références :

Isolation Part Rénovation complète
Amélie David

Amélie David

Rédactrice web

Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

[Juillet] Les travaux du mois & les projets à anticiper

Alors que l'été débute à peine, voici les travaux qu'il peut être judicieux de mener de front en juillet, mais aussi les autres projets à anticiper.

Lire la suite

Passoire thermique : audit énergétique exigé dès septembre 2022

Le Gouvernement a annoncé le report de l'obligation d'audit énergétique, en cas de vente d'un logement classé F ou G et qualifié comme passoire thermi...

Lire la suite

Prix isolation extérieure 2022 : les bons tarifs au m² & aides

Le prix d'une isolation par l'extérieur est compris entre 100 et 200 € le m². Tous les prix de pose de bardage, panneaux sous enduits & les aides de l...

Lire la suite

MaPrimeRénov' rénovation globale : montant & conditions d'accès

Le dispositif s'adresse aux ménages disposant de revenus intermédiaires (MaPrimeRénov' violet) ou aux foyers considérés comme aisés (MaPrimeRénov' ros...

Lire la suite

Aides aux travaux : tout ce qui change en 2022 pour votre budget

Difficile de s'y retrouver parmi les différentes aides à la rénovation ? Pas de panique ! Nous vous dévoilons tous les changements pour 2022 !

Lire la suite

Rénovation en copropriété : 4 aides pour vos travaux

Vous voulez faire des travaux de rénovation dans votre immeuble ? Voici les 4 aides de l’État pour les copropriétés auxquelles vous pouvez prétendre !

Lire la suite
 

Confidentialité