Découvrez toutes les aides 2023 pour changer son chauffage

Mis à jour le 09/10/2023
Dans cet article :

    En France, plusieurs aides financières sont mises à disposition des propriétaires pour les aider à changer leur système de chauffage. Ces subventions visent à encourager les ménages à opter pour des solutions plus écologiques et économiques. Vous voulez installer une pompe à chaleur, un poêle à bois ou une chaudière biomasse ? Découvrez les aides dont vous pouvez bénéficier en 2023 !

    10 aides financières pour changer de chauffage en 2023

    1. MaPrimeRénov'

    MaPrimeRénov' est accessible à tous les ménages désireux de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans un logement de plus de 15 ans (ou 2 ans dans le cadre d'un remplacement de chaudière à fioul). Cette aide financière remplace le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et finance un changement de chauffage. Le montant de l'aide dépend des travaux et des revenus du ménage, pouvant aller jusqu'à 11 000 € pour certaines installations, comme une pompe à chaleur géothermique ou une chaudière biomasse. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.


    Vous envisagez de réaliser des travaux chez vous ? N'attendez plus pour obtenir des devis de professionnels !


    2. MaPrimeRénov' Sérénité

    MaPrimeRénov' Sérénité, mise en place par l'Anah, offre un financement allant jusqu'à 50 % pour des travaux de rénovation pour les ménages modestes ou très modestes. Le montant total des travaux peut atteindre 35 000 € en 2023, sous réserve que les travaux améliorent la performance énergétique d'au moins 35 %.

    3. Les Certificats d'économies d'énergie (CEE) ou la prime énergie

    Au travers de la prime énergie, l'État impose aux fournisseurs d'énergie de réduire leur consommation en aidant les ménages à économiser de l'énergie via des travaux de rénovation énergétique. Les ménages peuvent recevoir une aide financière pour des travaux de chauffage ou d'isolation à condition de passer par une entreprise RGE. Le montant de la prime dépend de vos revenus et des travaux engagés.

    👉
    Dernières actus :
    Déjà exclues de MaPrimeRénov' depuis début 2023, les chaudières gaz pourraient rapidement ne plus être éligibles aux aides à la rénovation énergétique, afin d'inciter les ménages à ne plus installer ces appareils fonctionnant au gaz et à sortir des énergies fossiles. Alors que le Gouvernement envisageait initialement d'interdire l'installation de chaudières à gaz neuves et à très haute performance énergétique (THPE) d'ici 2026, les pouvoirs publics ont changé leur fusil d'épaule.
    Un arrêté publié au Journal officiel du 6 octobre 2023 entérine la fin de l'éligibilité des chaudières gaz, y compris les chaudières individuelles à haute performance énergétique, aux Certificats d'économies d'énergie (CEE) à compter du 1ᵉʳ janvier 2024La suppression de toutes les aides financières (TVA à taux réduit à 5,5 %, éco-prêt à taux zéro...) liées à l'installation de ce type d'appareils fonctionnant au gaz pourrait suivre et être décidée dans le cadre d'un amendement au projet de loi de Finances pour 2024.

    4. Le "Coup de pouce" chauffage

    L'offre "Coup de pouce chauffage" valorise la prime énergie pour certains travaux. Cette subvention est disponible pour financer l'installation de systèmes de chauffage écologiques tels que les pompes à chaleur et les chaudières biomasse, avec une aide pouvant atteindre 5 000 €. Cette prime est valable pour des travaux commencés jusqu'au 31 décembre 2025 et achevés avant le 31 décembre 2026.

    💡
    Bon à savoir :
    La formule a été mise à jour récemment et ne couvre plus le financement d'une chaudière à gaz. Depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, les programmes d'isolation à 1 € ou de chaudière à 1 € ont également été abandonnés.

    5. Le Coup de boost fioul

    Le Coup de boost fioul a été lancé en octobre 2022 et est disponible jusqu'en juin 2023. Il vise à accélérer le remplacement des chaudières à fioul en offrant une majoration de la prime Coup de pouce. Les ménages aux ressources modestes peuvent recevoir jusqu'à 5 000 € de prime, tandis que les autres ménages peuvent toucher jusqu'à 4 000 €.

    6. L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

    L'éco-prêt à taux zéro a été prolongé jusqu'à fin 2023. Il finance des travaux de chauffage pour une réduction de la consommation énergétique de la maison. Pour pouvoir y prétendre, les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE. Ce prêt, sans restriction de revenus, peut aller jusqu'à 50 000 €, payables en 20 ans. Les logements âgés de plus de 2 ans faisant office de résidences principales sont éligibles à ce prêt.

    7. La TVA à taux réduit à 5,5 %

    La TVA à 5,5 % concerne les travaux de rénovation énergétique, comme l'installation de chauffages utilisant les énergies renouvelables. Pour en bénéficier, le logement doit être construit depuis plus de 2 ans.
     

    8. L'exonération de taxe foncière

    Certaines municipalités offrent une exonération de taxe foncière à leurs administrés. Cela peut durer de 3 à 5 ans. Peuvent en bénéficier, les propriétaires qui ont réalisé :

    • 10 000 € de travaux par logement l'année précédant l'exemption ;
    • 15 000 € de travaux par logement les 3 années suivant l'exemption.

    Sachez que toutes les municipalités ne pratiquent pas cette exonération. Renseignez-vous auprès de votre mairie avant de commencer les travaux.

    9. Les aides des collectivités locales

    Les collectivités locales peuvent offrir des aides financières pour la rénovation énergétique. Si vous voulez changer de chauffage, il est conseillé de s'informer auprès de sa mairie, de son département ou de sa région pour en savoir plus sur ces opportunités.

    10. Le prêt travaux d'Action Logement

    Le prêt Action logement est un financement destiné aux salariés des entreprises du privé leur permettant de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Ce prêt peut atteindre jusqu'à 10 000 €, avec un taux d'intérêt très bas fixé à 1 %, et remboursables sur 10 ans. Il peut donc être utilisé pour changer de système de chauffage.

    Attention, le taux passe à 1,5 % au 1ᵉʳ mars 2023.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : faites isoler le logement !

    Il est important d'isoler en premier lieu avant de changer de système de chauffage. Une bonne isolation permet d'améliorer considérablement l'efficacité énergétique de votre logement. Ensuite, vous pourrez trouver un dispositif de chauffage adapté (pompe à chaleur, chauffage solaire...).


    Références :

    Chauffage Part Rénovation complète
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires