Sécheresse : quels sont les 9 risques pour votre maison ?

Dans cet article :

    Durant l’été, les fortes chaleurs vous poussent à vous protéger du soleil... En revanche, vous n'avez peut-être pas pensé aux impacts qu'une sécheresse peut avoir sur votre maison ! Fissures, affaissements, déformations, et bien d'autres risques menacent votre logement ! Soyez averti, négliger les conséquences d’une sécheresse ne pardonne pas...

    Les 9 conséquences possibles de la sécheresse sur votre maison

    Il n'est rare que la sécheresse laisse des traces sur votre maison ou dans votre jardin, qui plus est lorsqu'elle est intense et récurrente. Voici les principaux risques auxquels vous pouvez être confronté :

    1. Les fissures 

    La canicule ou des épisodes de forte chaleur répétés peuvent causer des dommages à votre logement. À ce titre, il n'est pas rare de voir des maisons fissurées par la sécheresse.

    Les murs et le crépi qui se fissurent

    Comment la sécheresse peut-elle causer des fissures dans les murs et le crépi ? Cet événement climatique provoque un phénomène qui s’appelle le retrait-gonflement. Plus le sol est argileux, plus il est important. Voici ce qui se produit :

    • Lorsqu’il pleut, le sol se gonfle,
       
    • Lorsqu’il fait chaud, l’eau s’évapore et le sol se rétracte et devient plus dur.

    Votre terrain connaît alors beaucoup de variations, ce qui finit par fragiliser la structure et créer des fissures dans les murs de votre maison. Vos murs de clôture n’échappent pas à la règle non plus... Réparez sans tarder ces fissures apparues sur vos murs extérieurs et dans votre logement, sans quoi elles peuvent se creuser et devenir très dangereuses pour votre sécurité !

    fissure mur

    Une fissure doit être réparée le plus rapidement possible


    Les arbres peuvent aussi contribuer aux fissures, en prenant l’eau du sol située juste sous votre maison. Si un ou plusieurs arbres sont en cause, ils peuvent être coupés.


    Des fissures apparaissent dans votre maison ? Agissez au plus vite !


    Les sols en carrelage qui se fendent

    En cas de sécheresse durable, la partie superficielle des sols (1 mètre de profondeur) devient plus sensible. Avec l’évaporation, le sol se rétracte de façon irrégulière, ce qui forme des petites crevasses en surface ou fentes créées par la sécheresse. Autre problème que vous pouvez rencontrer avec du carrelage ? Il peut aussi avoir tendance à gondoler.


    💡
    Attention à la rupture des joints de dilatation 

    Pour protéger les carrelages des fissures, sur des surfaces supérieures à 40 m², les professionnels utilisent des joints de dilatation. Ce sont eux qui absorbent les distorsions des matériaux en cas de variations importantes de la température. En cas de forte chaleur, si le joint se déplace, cela fragilise la structure du revêtement. Conséquence ? Des fissures sur le carrelage peuvent rapidement se former.


    Les dalles en béton de votre jardin qui se fissurent et s'affaissent

    Le béton, lors de la phase de séchage, se rétracte. Ceci est dû à l’évaporation de l’eau qui le constitue. Or, si les forces de rétractation sont supérieures à la résistance du béton, des fissures peuvent se former.

    Ce phénomène peut aussi se produire si la chaleur présente dans le béton nest pas uniforme. Ce décalage va créer un déséquilibre dans la structure, qui favorise l’apparition de fissures. Découvrez comment consolider une dalle béton qui se fissure.

    Par ailleurs, un sol asséché peut rendre un terrain instable et causer un affaissement de la dalle d'une terrasse maçonnée, après une sécheresse ou un glissement de terrain.

    Des fissures dans le bois de votre terrasse

    Quid des dégâts sur la terrasse liés à la sécheresse ? Les UV du soleil sont dévastateurs pour la fibre végétale contenue dans le bois des terrasses ou de vos meubles. Trop sec, le bois se fend et laisse passer des trous d’air. Une fois la phase de sécheresse passée, l’humidité pourra s’infiltrer dans le bois et entraîner avec elle des moisissures et la détérioration du matériel. Voici quelques astuces pour rénover votre terrasse pour pas cher (si celle-ci n'est pas trop endommagée). Sinon, découvrez combien cela vous coûtera de faire appel à un professionnel pour la refaire.


    🔎
    Sécheresse : zoom sur les facteurs aggravants

    Certaines situations peuvent avoir des conséquences aggravantes en cas de sécheresse :

    • Les constructions faites sur un sol argileux (plus la couche argileuse est épaisse, plus le risque de « retrait-gonflement » est important) ;
    • Les maisons construites de plain-pied ;
    • L’absence de systèmes d’évacuation des eaux usées ;
    • La présence d’arbres proches de la maison (les racines) ;
    • Les fondations (sur un terrain en pente par exemple) ;
    • Un défaut de construction dans les fondations.

    2. La structure de votre habitation s’affaisse

    L’assèchement du sol sous votre maison provoque des tassements de terrain. Conséquences : vos fondations mais aussi le dallage sont fragilisés, ce qui peut conduire à l'affaissement d'une dalle béton, dès lors que votre sol bouge anormalement et finit par se désolidariser des murs. Pour remettre à niveau les zones affaissées et retrouver un sol parfaitement plan, un professionnel pourra intervenir chez vous afin d'injecter de la résine expansive au niveau des zones concernées.

    ⚠️
    Important :
    Des fissures dans les murs, du carrelage qui gondole, des fenêtres et portes qui bloquent ou ne ferment plus... peuvent être le résultat d'une mauvaise conception des fondations. Engager un projet de construction ou d'extension sans tenir compte de la nature du sol peut causer de graves dommages, pouvant aller jusqu'à la reprise des fondations. La réparation de ces désagréments imprévus entraîne des coûts supplémentaires importants et peut vous contraindre de quitter les lieux pendant de longs mois. Avant de lancer les travaux, il est indispensable de faire appel à un géotechnicien qui se chargera de réaliser une étude de sol, qu'on appelle aussi étude géotechnique, sur le terrain de votre future habitation. En cas de sinistre, l'étude de sol est la première pièce justificative demandée par votre assurance.

    Un affaissement peut mettre à mal toute la structure de votre maison, attention à la charpente notamment. Si vous constatez que le sol commence à être irrégulier, vous devez sérieusement vous inquiéter ! Voici quelques signes qui doivent vous alerter : une terrasse qui s'affaisse, un mur qui penche...


    N'attendez pas que l'irréparable se produise, des experts peuvent résoudre le problème maintenant !


    3. Les plantes du jardin sont déshydratées, la pelouse brûlée par la sécheresse

    La gravité de ce problème peut paraître moindre face aux autres... Néanmoins, un jardin souffre aussi de la sécheresse. Si vous tenez à avoir de beaux extérieurs, il ne faudra jamais baisser la garde ! En effet, lors d’une sécheresse, vos fleurs, votre gazon, vos plantes, votre potager... peuvent se déshydrater et se retrouver bien plus rapidement à court d’eau. Après tout ce temps passé pour aménager et entretenir votre jardin, il serait dommage de voir vos efforts réduits à néant en une journée !

    Si vous craignez pour votre gazon, faites le choix d’un gazon pour terrain sec. Ainsi, vous ne vous retrouverez pas avec de l’herbe jaune ! Ou bien créez un jardin qui ne nécessite quasiment aucun entretien et des massifs peu gourmands en eau.

    gazon qui jaunit

    La canicule peut sérieusement abîmer votre pelouse

    ⚠️
    Attention :
    Quand la sécheresse s'installe en France, certaines restrictions peuvent notamment interdire l'arrosage des jardins, potagers et pelouses par arrosage automatique aux heures les plus chaudes de la journée. En cas de non respect des règles, les contrevenants peuvent recevoir un simple avertissement ou une amende comprise entre 200 et 1 500 €.

    Le cas particulier des toits végétaux 

    Esthétiques et originales, les toitures végétales présentent l’avantage de conserver une belle fraîcheur. En effet, l’abondance de plantes apportent son lot d’humidité, même en période de grosses chaleurs.

    Cependant, toit végétalisé et sécheresse ne font pas bon ménage. Le gazon peut jaunir et les plantes brûler, si vous ne l’entretenez pas. Pensez à les arroser régulièrement pour maintenir la fraîcheur de votre toit vert.

    📌
    Vous aimerez aussi cet article : 
    Canicule au jardin : 5 conseils pour limiter les dégâts

    4. Les arbres sont fragilisés par la sécheresse

    Des branches sèches, un sujet grillé et attaqué par les parasites (champignons, insectes xylophages...) ? La hausse fulgurante du mercure, associée à un vent desséchant, peut aussi affaiblir les arbres, qui souffrent d'un manque d'eau.

    Certaines essences, comme les chênes, bouleaux, cyprès, sapins, épicéas ou hêtres, sont plus sensibles aux vagues de chaleur exceptionnelles et au changement climatique. Qu'il s'agisse de jeunes sujets ou d'arbres centenaires, les plus durement touchés peuvent dépérir et nécessiteront d'être abattus.

    Même chose pour les arbustes très abimés par la sécheresse, qui peuvent rapidement montrer des signes de faiblesse et hélas finir par mourir à petit feu.

    5. Les portes et les fenêtres sont difficiles à fermer

    Autre conséquence de la sécheresse : la déformation des portes et des fenêtres. La chaleur provoque des gonflements, et vous vous retrouvez à devoir mettre toutes vos forces dans la fermeture de ces éléments de la maison !

    Votre porte en bois neuve a été endommagée par la sécheresse ? Ceci peut nuire à l’isolation de votre maison : ne pouvant plus se fermer correctement, les portes et les fenêtres vont être la source de pertes de chaleur... Très mauvais pour la performance énergétique de votre logement ! Dans ce cas, il vous faudra, a minima, procéder au réglage de vos portes-fenêtres, fenêtres et autres ouvertures suite à la sécheresse.

    6. Les canalisations sont endommagées

    La sécheresse provoque des mouvements de terrain. Et au vu du poids de la terre, les canalisations peuvent être gravement affectées. Les raccordements peuvent être déformés, mais il est plus probable qu’il y ait des ruptures, et donc des fuites. Dans ce cas, il ne faut pas perdre de temps pour agir ! Par ailleurs, des remontées désagréables d'odeurs d’égouts peuvent se produire, sachez toutefois qu'il existe des solutions efficaces pour les éliminer.

    7. Les revêtements s’effritent 

    La peinture qui fait des cloques

    La température idéale pour effectuer des travaux de peinture se situe entre 15 et 20 °C. Voici les solutions si votre peinture bulle ou fait des cloques à cause d'un air trop sec.

    De même, en cas de séchage trop rapide ou brutal, la peinture n’adhérera pas correctement à la surface, ce qui entraînera son écaillement. Découvrez ce qu'il faut faire si votre peinture s'écaille.

    Les enduits des portes et volets qui jaunissent 

    La puissance de la vague de chaleur peut déformer votre peinture et sa teinte. Le contraste avec une forte vague de sécheresse et l’arrivée de la pluie vont affaiblir la paroi et rendre propice le développement de moisissures qui sont responsables du léger changement de teinte de la peinture. Cela concerne souvent la peinture blanche qui va jaunir sur un support bois.

    8. Glissements de terrain et fissures dans les fondations 

    Comme évoqué plus haut, les sols argileux sont les plus sensibles aux phases de sécheresse. En cas d’absence d’humidité, les sols de ce type se « retirent » et forment des couches irrégulières, propices aux mouvements de terrain (et fissures comme évoqué plus haut).  

    secheresse sol

    La sécheresse cause des mouvements de terrain

    Ces mouvements de terrain peuvent entraîner des conséquences gravissimes pour les résidents : 

    • Glissement de leur demeure ;
    • Effritement des fondations ;
    • Tassement de l’infrastructure ; 
    • Coulée de boue.

    Il est vraiment essentiel de se prémunir contre ce type de sinistres. Bâtir un mur de soutènement peut être une bonne solution.


    Construire un mur de soutènement permet de protéger votre logement des glissements de terrain dû à la sécheresse !


    9. Piscines : l’envers du décor en cas de sécheresse

    Des risques de déshydratation

    Si l’eau de votre piscine, en raison de la canicule, atteint les 30 °C, les baigneurs risquent d’être drôlement déshydratés. En effet, il est vivement déconseillé de se baigner dans une eau trop chaude si la température extérieure l’est aussi.

    L’eau qui vire au verdâtre 

    En cas de fortes chaleurs, les produits de traitement sont beaucoup moins efficaces, ce qui laisse le champ libre aux bactéries. Pour éviter de vous retrouver avec une piscine toute verte, veillez à filtrer en continu l'eau du bassin.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Comment entretenir sa piscine ? Les bons gestes à adopter

    L'eau s'évapore 

    Qui dit chaleur, dit évaporation de l’eau. En cas de sécheresse, il est courant de voir les piscines se vider peu à peu de leur eau.


    💦
    Remplissage de la piscine : attention à la réglementation

    Vous pouvez remplir la piscine si le niveau d'eau a diminué ou si l'eau s'évapore. Toutefois, certains départements interdisent le remplissage des piscines. Vous en serez donc privés, notamment lors des périodes de sécheresse, pendant lesquelles des restrictions d'usage de l'eau sont appliquées. Si vous décidez de remplir ou remettre à niveau votre pisicne en cas d'alerte sécheresse, toute infraction constatée peut faire l'objet d'une amende pouvant grimper jusqu'à 1 500 €, et même atteindre 3 000 € en cas de récidive.


    😉 Le Conseil Habitatpresto : demandez une indemnisation !

    Si un problème survenu chez vous est dû à la sécheresse, ceci peut être considéré comme une catastrophe naturelle.  Dans ce cas, vous pourrez être indemnisé, renseignez-vous sur la démarche à suivre avec votre assurance ! Il vous faudra le déclarer dans les 10 jours qui suivent la parution de l’arrêté décrétant l’état de catastrophe naturelle dans votre commune.


    Références :

    Aménagement du jardin Part Piscine Rénovation complète
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

     

    Confidentialité