Pompe à chaleur qui fait disjoncter le tableau électrique : que faire ?

Dispositif de chauffage central qui permet de réaliser des économies d'énergie, la pompe à chaleur (PAC) a la côte ! Bien que très performante, une pompe à chaleur peut présenter des problèmes, dont celui de faire disjoncter le tableau électrique. Cela provoque une coupure de courant. Il peut s'agir d’un dysfonctionnement électrique, de la présence d'humidité ou encore d’un mauvais calibrage des volts. On vous explique les causes qui font que votre PAC fait disjoncter votre tableau électrique et les solutions possibles à ce problème.


Un entretien annuel diminue considérablement le risque de pannes de la PAC


Pourquoi ma pompe à chaleur fait sauter les fusibles ? 4 causes possibles

On explique les différentes raisons potentielles qui font que votre pompe à chaleur fait disjoncter votre compteur. Il n’est pas toujours facile de détecter le problème car le tableau électrique est relié à beaucoup d’équipements, installations et câblages électriques différents.

1. Le dysfonctionnent d’un composant du circuit

Si votre PAC fait disjoncter l’électricité de votre logement, cela peut venir d’un dysfonctionnement d’un de ses composants :

  • Un condensateur (de marche ou de démarrage) grillé
  • Un disjoncteur défectueux
  • Un compresseur endommagé
  • Un tuyau ou un radiateur percé
  • Le moteur qui a grillé 
  • Le tableau électrique en contact avec de l’eau ou de l’humidité

2. Une chute de tension 

Si vous constatez une basse tension, cela peut être dû à une fuite ou un niveau trop bas d’huile, ou encore à un mauvais dimensionnement des câbles ou de l'intensité du compteur. Cette baisse de pression se manifeste en général par un compresseur très bruyant. 

Bon à savoir :
La 
pression d’une pompe à chaleur doit se situer entre 1 et 1,5 bars. 

3. Une mauvaise isolation électrique

Si votre PAC présente une mauvais isolation électrique, elle va provoquer une panne de courant, et fera disjoncter votre tableau électrique. Cela signifie que votre isolation n’est sans doute pas aux normes. 

4. Un manque d’entretien

Comme tout autre appareil de chauffage, une pompe à chaleur a besoin d’être entretenue et nettoyée régulièrement. Insistez particulièrement sur l’unité extérieure qui peut être obstruée par des feuilles et brindilles, de la poussière, des insectes, ou encore de la neige ou du givre en hiver. Toutes ces saletés peuvent endommager les ventilateurs et perturber le fonctionnement de la pompe.

5 solutions pour que la pompe à chaleur ne disjoncte plus

Une fois que vous avez trouvé ce qui fait disjoncter votre tableau électrique, vous pouvez faire réparer ou remplacer la pièce défectueuse, ou faire des travaux de rénovation électrique. Avant tout, pensez à mettre votre pompe hors tension et couper le courant pour plus de sécurité. 

1. Réparer ou changer le composant qui fonctionne mal

Une fois que vous avez trouvé de quel composant venait le dysfonctionnement, vous pouvez le réparer ou le remplacer :

  • Un condensateur (de marche ou de démarrage) hors service : il faut le remplacer par un électricien  ;
  • Un disjoncteur différentiel ou général ou un fusible défectueux : il suffit de le changer ;
  • Un compresseur endommagé : le compresseur peut être endommagé au niveau des câbles. Pour le protéger au maximum, choisissez un compresseur hermétique qui durera plus longtemps ;
  • Un tuyau ou un radiateur percé : à colmater si possible, sinon il faut procéder au changement ;
  • Le moteur grillé : il n’y a pas d’autre choix que de le remplacer ;
  • Un tableau électrique en contact avec de l’eau : installer un coffret pour le protéger. 

2. Augmenter l’intensité de votre alimentation électrique

Si vous observer une baisse de tension qui entraîne l’arrêt de votre pompe à chaleur ou qui fait sauter les plombs, c’est que votre calibrage en volts n’est pas assez fort. Demandez à votre fournisseur d’électricité d’augmenter l'intensité de votre voltage. Attention également à la dimension des câbles. S’ils sont trop courts, cela peut aussi faire disjoncter le tableau. 

3. Travailler l'isolation électrique

Faites des travaux pour améliorer votre installation électrique, surtout si certaines prises ne sont plus aux normes (comme notamment une vieille prise de terre) ou si des fils électriques traînent. 

4. Procéder à un entretien régulier 

En plus de l’entretien annuel par un professionnel, il faut prendre soin tout au long de l’année de votre PAC pour un fonctionnement optimal :

  • Nettoyez régulièrement les grilles, les unités intérieure et extérieure, les ventilateurs et les bouches d’extraction avec de l’eau froide et un peu de savon pour assainir et faciliter le passage de l’air ambiant 
  • En général, faites attention à retirer tout ce qui pourrait venir obstruer l’unité extérieure (feuilles mortes, herbes, poussière, etc.) 
  • Surveillez régulièrement la pression et le niveau d’huile 
  • Veillez au remplacement du fluide frigorigène tous les 5 ans 
  • Contrôlez à l’aide du thermostat que la température souhaitée est bien atteinte. Vous éviterez les surchauffes. 

5. Changer d’appareil 

Si votre pompe n’est pas réparable et doit être changée, vous pouvez bénéficier d'aides pour les travaux de rénovation énergétiques, à condition de faire installer votre PAC par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces aides sont aussi valables pour l’installation d’une pompe à chaleur pour piscine


Seul un professionnel certifié RGE peut vous faire bénéficier des aides de l'Etat !


😉 Le Conseil Habitatpresto  : Pensez à entretenir votre PAC !

Pour éviter les soucis techniques, il faut entretenir sa PAC. L’entretien est d'ailleurs obligatoire pour une pompe à chaleur. Il doit avoir lieu tous les 2 ans pour une pompe à la puissance comprise entre 4 Kwh et 70 Kwh et tous les 5 ans pour une PAC dont la puissance est supérieure à 70 Kwh. Il faut compter entre 100 et 300 € pour un entretien annuel. Au moment de son installation vous pouvez prévoir un contrat entretien. Trouvez un professionnel près de chez vous en demandant un devis, c’est gratuit ! 

Chauffage Part Pompe à chaleur
Amélie David

Amélie David

Rédactrice web

Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

Pompe à chaleur : quelles aides pour s'équiper en 2022 ?

Vous envisagez d'installer une pompe à chaleur chez vous ? Voici les aides qui vont vous permettre d'amortir le coût de votre investissement !

Lire la suite

MaPrimeRénov' : 1 000 € en plus pour sortir du gaz ou du fioul

Dans le cadre du plan de résilience, le Gouvernement incite les ménages à remplacer leur chaudière au fioul ou à gaz par des alternatives plus écologi...

Lire la suite

Chaudière au gaz ou pompe à chaleur : laquelle choisir ?

Pour votre futur système de chauffage, quel est le choix le plus judicieux entre une chaudière au gaz et une pompe à chaleur ? On les compare pour vou...

Lire la suite

Pompes à chaleur : prix & types pour bien choisir

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les pompes à chaleur : prix, caractéristiques, types, installation, système de chauffage..., on vous dit tout...

Lire la suite

Quel type de chauffage est le plus économique en 2022 ?

Vous voulez savoir quel type de chauffage est le plus économique ? Lisez notre article pour savoir lequel sera le plus adapté à vos maison et budget.

Lire la suite

Quel est le prix d'une pompe à chaleur ? Voici les coûts réels

Pour une maison de 100 m², le prix d’une pompe à chaleur va se situer entre 5 000 et 15 000 € selon le modèle (PAC air-air, air-eau, sol-eau, eau-eau)...

Lire la suite
 

Confidentialité