Confidentialité

Habiller un mur humide : 7 revêtements stylés à adopter

Habiller un mur humide : 7 revêtements stylés à adopter

Habiller un mur humide : 7 revêtements stylés à adopter

Vos murs sont humides et vous notez qu’ils s’écaillent ou que de grandes taches se forment ? Pas de panique ! Il existe aujourd’hui une multitude de solutions pour cacher les marques d’infiltration d’eau dans les murs. Mais avant de penser déco, il vous faudra solutionner le problème d’humidité. HabitatPresto vous éclaire sur les solutions pour bien isoler votre mur, et comment cacher les résidus. 


Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pas d'inquiétude, pour vos revêtements muraux, faites confiance à un professionnel !


Sommaire :

Habiller un mur humide avec des revêtements esthétiques 

« Habiller un mur », c’est couvrir un mur humide avec un revêtement esthétique. Aujourd’hui, il existe de nombreux matériaux stylés pour les murs qui souffrent de projections d’eau fréquentes. Attention, avant de poser ce revêtement, il faudra chasser l'humidité

Le carrelage

La solution la plus courante est la pose de carreaux de carrelage. Grés cérame, faïence, ardoise, granit, marbre, pierre calcaire… L’offre est foisonnante et les motifs également ! En plus de son aspect esthétique, il a l’avantage d’être très facile à entretenir et nettoyer. 

Néanmoins, il est relativement onéreux et fastidieux à installer. Comptez entre 20 et 150 € le m²  sans la pose. Les artisans carreleurs peuvent également vous accompagner dans l’isolation de vos murs humides. C’est une solution très étanche à condition de parfaitement réaliser les joints. 

carrelage

image vue sur Pinterest

Plaques PVC ou lambris PVC

Les plaques PVC et le lambris PVC présentent de nombreux avantages. Rapides et faciles à poser et surtout peu onéreux, ils offrent aussi une étanchéité parfaite.

plaques PVC lambris PVC

image vue sur Pinterest

Peinture murale 

Les fabricants de peinture ont développé des peintures anti-humidité. Disponibles dans plusieurs couleurs et aspects, elles donnent un coup de neuf à votre salle de bains ou à votre cuisine.  Vous pouvez les utiliser directement sur du placo hydrofugé ou sur un ancien carrelage, tant qu’il est adhérent et parfaitement lisse. Petit plus : elles sont inodores ! 

Son prix ? Environ 20€ le litre. 

peinture murale anti humidite

image vue sur Pinterest

Le papier peint 

Le papier peint fait son grand retour, et avec de nombreuses innovations.  En effet, pour pallier les problèmes d’humidité, les distributeurs de papiers peints offrent aujourd’hui des revêtements muraux lessivables, réalisés sur des supports PVC. 

Ils présentent de nombreux avantages : 

  • Peu onéreux (environ entre 15 et 60 € le rouleau) 
  • Non inflammables 
  • Résistants à la chaleur et aux chocs 
  • Variés et colorés 
  • Ils ne s’écaillent pas 

papier peint lessivable

image vue sur Pinterest

Le bois 

Étonnamment, le bois figure parmi les matériaux recommandés dans l’habillage des murs de vos salles d’eau. En effet, une fois traité, il est parfaitement étanche tout en étant très esthétique. 

Le style scandinave / sauna séduit de plus en plus dans la salle de bains. Son prix en revanche est plutôt élevé : au moins 60€ le m² sans la pose. 

bois

image vue sur Pinterest

Les panneaux HPL 

Il s’agit de panneaux muraux de bois composite de haute densité. Ils peuvent également être réalisés en PVC ou en fibre de verre. Très moderne et esthétique, ce revêtement est idéal pour les pièces humides :

  • Résistant à l’humidité
  • Imputrescible 
  • Antitaches
  • Résistant au feu 
  • Ne peut être rayé
  • Facile à poser, sur tout type de support

Son budget : au moins 25€ le m² sans la pose. 

panneau HPL

image vue sur Pinterest


Seul un professionnel peut vous garantir des finitions et un rendu final parfaits !


Comment traiter un mur humide ?

Repérer les marques d’humidité sur un mur 

Il est facile de repérer des problèmes d’humidité sur vos parois. La présence d’eau dans les murs se traduit par :

  •  l’apparition dtaches noires, grisâtres ou vertes, 
  •  le décollement du papier peint,
  • des petites cloques sur la peinture, 
  • des marques de moisissures,
  • la présence de condensation ou humidité ascensionnelle (aussi appelée humidité capillaire). 

Toutes ces traces s’accompagnent généralement d'une odeur caractéristique dhumidité. En plus de l’aspect « sale », la présence dhumidité dans une pièce est mauvaise pour la santé. Il est important de la traiter rapidement. 

Cet article va vous intéresser :
Tout savoir sur le diagnostic humidité et son prix

Identifier d’où provient l’humidité de mon mur 

Avant d’entreprendre tout travaux d’isolation, il faut d’abord vérifier ce qui provoque l’accumulation deau sur les parois. 

Les causes peuvent être multiples : 

  • Un manque de ventilation insuffisante d'une pièce peut entraîner de la condensation, et donc la présence d’humidité ambiante
  • Un mauvais drainage depuis l’extérieur peut être source d’infiltration d’eau directement dans les parois 
  • La mauvaise étanchéité du toit ou des murs (au niveau des portes fenêtres par exemple), qui créée des ponts thermiques. Cela entraîne la formation de condensation et d’infiltrations d’eau .
  • Les remontées capillaires,
  • Une rupture des canalisations,
  • Un dégât des eaux,
  • De fortes intempéries (inondations ou pluies diluviennes),
  • La constitution du mur : les matériaux utilisés sont poreux et laissent pénétrer l’eau  facilement dans les murs.

Pour réaliser le diagnostic, faites appel à un professionnel certifié RGE. Il vous orientera ensuite vers la meilleure solution pour isoler votre mur. 


Seul un professionnel peut vous aider à vous débarrasser efficacement de l'excès d'humidité chez vous !


Assainir un mur : quelles solutions ? 

La première étape consiste à assainir le mur endommagé par l’accumulation d’eau. Elle est essentielle pour la qualité de l’ouvrage. En effet, si vous sautez cette étape, la pose d’un isolant sur une couche déjà endommagée pourrait avoir des circonstances aggravantes sur le long terme. L’humidité sera retenue entre l’isolant et la paroi du mur, ce qui entraînera de la moisissures voire la destruction des matériaux originaux. 

Pour assainir un mur, le professionnel pourra vous proposer plusieurs solutions :

  • Installer une VMC pour ventiler et sécher l’humidité 
  • Créer une ouverture vers lextérieur pour renforcer l’aération de la pièce 
  • Rendre étanche la façade de votre maison surtout si vous vivez dans une zone humide 
  • Installer un système de drainage du sol pour évacuer l’accumulation des eaux récupérées. L’eau va être collectée puis évacuée sans entrer en contact avec les fondations de la maison. Pour se faire, ce dispositif requiert au préalable une étude de terrain. 
  • Injecter une résine hygrophobe dans la paroi endommagée pour assécher les murs. Cela permet de créer des barrières étanches dés la base du mur, pour freiner les remontées capillaires.

Cet article va vous intéresser :
Appartement humide : quels sont les recours du locataire ?

Isoler son mur pour le protéger de l’humidité 

Une fois votre mur traité, il vous faudra lisoler afin de le rendre le plus étanche possible. En effet, même si vous avez assaini le mur et installé des dispositifs, le risque 0 humidité n’existe pas. Prenez les devants ! 

Choisir un matériel isolant pour un mur humide demande certaines précautions. Il est vivement conseillé d’opter pour une membrane hydro-régulantequi sera performante en milieu humide. Elle permet d’améliorer l’étanchéité à l’air et d’obtenir une meilleure perméabilité à la vapeur d’eau

Voici quelques exemples :

  • Le verre cellulaire
  • Le polystyrène extrudé
  • Le polyuréthane 
  • Le liège expansé

Le liège s’avère être le matériau idéal pour isoler un mur humide, notamment les parois en pierres. Résistant à l'humidité, il est aussi imputrescible et laisse s'échapper la vapeur d'eau. Il se présente sous plusieurs formes de présentation : plaques, dalles ou rouleaux. Son épaisseur doit être d’au moins de 20 mm pour une bonne isolation thermique.

Pose de l’isolant

La membrane se fixe directement sur la face intérieure du mur. Pour une bonne étanchéité, il est essentiel qu’elle soit correctement collée au niveau des jonctions ou des angles. Pour cela, faites appel à un pro. 

Dans le cas du liège expansé, on ne le pose pas directement sur le mur humide. Il faut laisser un espace d’environ 5 mm pour permettre une ventilation efficace (on appelle cela un « vide de construction »). Les dalles de lièges viendront se coller sur les plots adhésifs installés au préalable. Le matériau étant léger, les dalles tiendront facilement avec de la colle. 

Une fois les mesures correctrices prises (identifier la source, assainir et isoler), vous pourrez passer à la partie plus amusante : habiller votre mur en le rendant esthétique. 

😉 Le Conseil Habitatpresto : pour l'isolation demandez les aides à la rénovation énergétique !

Pour tous vos travaux, ayez recours à un professionnel RGE. D’une part, vous assurez la bonne réalisation de vos travaux, et d’autres parts, vous pouvez accéder aux aides de l’état dans le cadre de travaux de rénovation et d’isolation. 


Pour des travaux d'isolation au juste prix, comparez plusieurs devis de professionnels !


Humidité / Etanchéité Part Revêtement Revêtement mur
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.