Plan d’installation de chantier : les 9 éléments qu’il doit contenir

Philippine Jegousse - Le 30/04/2021

Le PIC (plan d’installation de chantier) est un document qui rassemble toutes les informations de l’organisation du chantier, il est généralement établi par l’entreprise chargée du gros- œuvre. Il est utile à toutes les phases du chantier. C’est un outil indispensable pour assurer la sécurité sur le chantier. C’est un plan primordial pour que les autorisations administratives du chantier soient données, ainsi que pour assurer le bon déroulement de celui-ci.


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.


Sommaire :

Que trouve-t-on dans un PIC ?

Le PIC annonce l’emplacement des équipements et éléments fixes présents pendant la réalisation des travaux, mais aussi des flux et circulations qui vont avoir lieu pendant le chantier. Les éléments suivants sont présents sur le PIC : engins de chantier, stockage des déchets, zones d’entrepôt des matériaux, espaces de vie, flux.

Le PIC est bien évidemment complété par d’autres documents : 

  • le CCAP (cahier des clauses administratives particulières) ; 
  • le CCTP (cahier des clauses techniques particulières) c’est une synthèse utilisée comme base de travail. 

L’importance du PIC est aussi grande que le contrat de chantier.

À quoi sert le PIC ?

Le PIC permet d’organiser et optimiser l’espace du chantier afin qu’il se déroule en respectant toutes les règles de sécurité. Il est aussi indispensable pour obtenir les autorisations administratives qui permettront de débuter le chantier.

📌
Top 9 des applications qui vont révolutionner votre vie d'artisan

C’est donc un bon outil pour assurer le bon déroulement des travaux. Chaque élément a une place précise. C’est une façon d’éviter les retards, et les surcoûts que cela entraîne.  

Quels sont les 9 éléments du PIC ?

Le PIC prépare un chantier, donc il doit contenir le plus d’informations possibles relatives au chantier.

1. Le fond de plan

Le fond de plan est composé deux types de plan ;

  • Le plan topographique : représentation du terrain actuel ; les reliefs, les altitudes, les points d’eau… 
  • Le plan masse :  représentation graphique du bâtiment à construire. 

Il est conseillé de présenter cette partie avec des nuances de gris.

📌
Logiciel BIM : comment vous permet-il de mieux construire ?

2. La base de vie

Cela correspond aux espaces mis à disposition des travailleurs pour l'accueil, le repos, les repas, les sanitaires, les vestiaires, etc. Ces endroits doivent être couverts, ainsi que les espaces de circulation entre les différents espaces de la base de vie.  Cette base se trouve généralement près de l’entrée et en dehors des zones de survol des engins de levage.

ouvriers chantier pause

Un espace doit être dédié aux ouvriers sur le chantier

Les règles de l’aménagement de la base de vie sont :

  • Le réfectoire : 1,25 m2 / personne
  • Les vestiaires : 1,25 m2 / personne
  • Les sanitaires : 1 cabinet et 1 urinoir / 20 personnes, 1 lavabo / 10 personnes ; 
  • Des bureaux suffisants par rapport au nombre du personnel ;
  • Les autres éléments demandés par la maîtrise d’œuvre. 

📌
Quel est le montant de la prime de panier BTP en 2021 ?

3. Les réseaux

Le PIC doit contenir de façon exhaustive les réseaux de distribution et de raccordement des énergies dont : 

  • L’électricité auprès d’Enedis
  • L’eau potable avec le syndicat de gestion des eaux ; 
  • Les eaux usées auprès du service public d'assainissement de votre commune ;
  • Le gaz (s’il y a) avec GRDF ; 
  • La téléphonie au réseau Orange ; 
  • Et tout autre raccordement qui existe (fibre optique, par exemple). 

On trouve ces informations auprès des services techniques de la mairie ou du fournisseur du réseau. Il faut penser à bien anticiper ce genre de demande, car elles peuvent prendre du temps.

📌
5 objets connectés de chantiers qui vous faciliteront le travail

4. Le stockage

Les zones de stockage des matériaux et du matériel doivent être impérativement présentés dans le PIC. Il faut impérativement préciser la nature du matériel, la surface disponible et le type de protection utilisé (béton, géotextile…).

Les surfaces d’aire de stockage si-dessous sont à représenter pour :

  • Les treillis soudés ; 
  • Les aciers façonnés ; 
  • Les coffrage verticaux et horizontaux ;
  • Les corps d’états incorporateurs ;
  • Autres zones utiles. 

📌
Gestion de stock : 5 conseils pour l'optimiser à 100 %

Il faut aussi préciser les emplacements: 

  • La centrale à béton ;
  • Les containers ; 
  • La signalisation ;
  • Les postes de préfabrication ;
  • Les postes de ferraillage. 

Cela permet de vérifier les flux de circulation et d'empêcher les gênes et ou les accidents


Recevez des offres sérieuses de chantiers pour développer votre activité.


5. L’élévation générale et moyens de levages

La mention de l’altitude et hauteurs de toutes les installations de l’ouvrage est obligatoire pour que le PIC soit validé, il doit au moins y figurer les éléments suivants :

  • Les bâtiments et façades ; 
  • Les grues et bétonnières ;
  • Les obstacles appartenant au paysage déjà présents tels que des arbres ou d’autres bâtiments.

Les emplacements des engins de type grues, chariots, monte charges… sont à noter dans le PIC ainsi que leur hauteur.

6. Les clôtures

Selon la réglementation, le chantier doit être totalement fermé au public par mesure de sécurité et pour éviter les vols. Les clôtures sont donc à présenter dans le PIC. Plus globalement tout ce qui délimite l’ouvrage, c’est à dire :

  • Les clôtures grillagées ;
  • Les panneaux ;
  • Les palissades ;
  • Les bacs aciers ;
  • Les moyens d’accès : portail et portillons. 

Il est impératif de détailler les dimensions et notamment la hauteur de ces clôtures. 

7. La circulation

Il faut indiquer dans le PIC :

Les zones de circulation piétonne d’un lieu à l’autre, par exemple de la base de vie à la zone de travail ou encore de la zone de travail à la centrale à béton etc. En résumé, il s'agit de l'ensemble des chemins qui seront empruntés par les ouvriers ; 

Les zones de circulation des véhicules de chantier en respectant la taille des véhicule, le code de la route, la sécurité des autres véhicules et des piétons et en prenant compte de la circulation autour du chantier ; 

engins de chantier

Il vaut mieux être bien organisé quand vous utilisez plusieurs engins de chantier

Des mesures telles que l’installation de feux tricolores et de passages piétons sont à étudier sérieusement en fonction de l’ampleur du chantier, l’important est de mettre en avant la sécurité de tous ceux qui circuleront sur ce chantier ;

Les zones de stationnement et points d’évacuation sont aussi à préciser sur le PIC. 

Le point principal de ces organisations et annotations est la sécurité, il est de notoriété publique que ces espaces de circulation doivent rester dégagés, propres et loin de zones de risques de chutes d’objets.

 8. La gestion environnementale

La notion de protection de l’environnement est une question de plus en plus prenante au quotidien mais aussi dans la construction. Il faut faire apparaître toutes les mesures mise en place pour que le chantier soit le plus responsable et respectueux possible de l'environnement

Sont donc à noter :

  • Les zones de tri des déchets 
  • Les zones de stock des matériaux polluants
  • Le traitement des eaux usées

Bennes pour les déchets de chantier

Bennes pour les déchets de chantier

La gestion des déchets fait aussi partie des attentes les plus importantes de vos clients. D’où l’importance de ne pas négliger cet aspect dans le PIC. 

📌
BSD (Bordereau de Suivi de Déchets) : comment le remplir ?

9. Les coupes

Le PIC doit aussi être réalisé en coupes, car cela permet de clarifier le plan original et éviter les erreurs. Pour les chantiers qui utilisent trois grues ou plus, il est bon de réaliser une coupe par couple de grues pour une meilleure lisibilité de l’occupation de l’espace.

Ce genre de dessin se réalise avec des logiciels spécialisés en dessin industriel. Il est important que les informations qui figurent sur le PIC soient exhaustives, mais restent facilement lisibles avec une légende et des couleurs distinctes.


Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !


👷 Le Conseil du Pro : affichez-le en grand pour un suivi plus facile

Pour faciliter la lecture du PIC, le mieux reste de l’imprimer sur un document en grand format et de l’afficher dans votre bureau. Cela vous aidera pour le suivi du chantier avec les inévitables comptes-rendus et réunions de chantier à préparer.

Références :


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés