Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Tout savoir sur les PAC

Comment fonctionnent les pompes à chaleur ?

Comment réaliser des économies grâce aux pompes à chaleur ? Air-air, air-eau ou géothermique, comment fonctionnent ces systèmes, lequel choisir pour mon habitat, quels sont les financements, le coût et les économies réalisées ? On vous dit tout !
Le , par Aude
pompe à chaleur aérothermie géothermie

Les économies d'énergies concernent tout le monde. Que cela soit sur la facture de chauffage ou sur les besoins en éclairage, nous faisons tous attention pour dépenser moins et pour prendre soin de la planète. 

Les pompes à chaleur s'intègrent parfaitement dans cette démarche environnementale et d'économie. En utilisant les calories de l'air, du sol et de l'eau, elles réchauffent ou refroidissent notre intérieur. 

Quels sont les types de pompes à chaleur qui existent ? Quelle technologie est la mieux adaptée et vous offrira les meilleures performances ? Quel budget devez-vous prévoir ?

Franchissez le cap, votre portefeuille et la planète vous remercieront.

  

La pompe à chaleur, excellente solution en construction ou en rénovation !

Le budget énergie pour votre logement ne cesse d’augmenter ? Il est temps de remédier à ces dépenses excessives. Vous avez entendu parler des pompes à chaleur, mais entre les différents types de pompes, difficile de savoir laquelle sera la mieux adaptée à votre logement.

Vous vous demandez comment réaliser l’installation et quel investissement représentent ces travaux de rénovation énergétique ?

Une chose est sûre, si vous pouvez installer une PAC, vous ne le regretterez pas et vous amortirez le coût initial en quelques années. En plus, vous vous inscrivez dans une démarche écologique, devenue un enjeu majeur, afin de préserver la planète pour les générations futures.

  

types de pompes à chaleur

Copyright © Fotolia

 

 

Un fonctionnement écologique, simple et réversible

 

Les pompes à chaleur fonctionnent toutes sur le même principe : des capteurs absorbent des calories qui réchauffent ou refroidissent un liquide frigorigène. Celui-ci chauffe ou rafraîchit soit l'air soit l'eau de votre circuit de chauffage par exemple. 

Il existe des pompes à chaleur géothermiques (dites air-sol), des pompes à chaleur aérothermiques (air-air), des pompes à chaleur aquathermiques (air-eau).

Les plus utilisées sont les PAC aérothermiques. Elles ne nécessitent pas une installation encombrante et mis à part un module extérieur, elles n'ont pas comme pour les PAC géothermiques besoin d'un terrain pour fonctionner.

Le principe de la PAC géothermique étant de placer des capteurs dans le sol, ceux-ci doivent être installés à l'horizontale (grande surface de terrain) ou à la verticale (en profondeur). 

Les PAC aquathermiques sont, elles, plus rares, et vont chercher les calories de l'eau. 

Pour choisir la meilleure solution, étudiez tout d'abord vos besoins en chauffage ou climatisation, votre installation actuelle et les possibilités qui s'offrent à vous. Ainsi parfois, il est possible que la géothermie verticale ne puisse être mise en place. 

Air-air,  air-eau, géothermique, quel type de pompe choisir ?

 

C'est tout d'abord une question d'installation qui va se poser. En effet, votre jardin peut-il accueillir un captage et si oui, lequel ? Horizontal ou vertical ? Peu de zones permettent le captage vertical, et en cas de captage horizontal, les contraintes sont importantes. Notre article à ce sujet pourra vous en apprendre plus.

L'aérothermie est plus simple à mettre en place puisqu'il suffit d'une unité de captage en extérieur ou dans une pièce non chauffée, pour installer une pompe à chaleur air-air ou air-eau. On parle également de climatisation réversible lorsque l'on désigne une PAC air-air.

Si vous possédez un jardin, l'étude du sol et l'appel à un spécialiste de la géothermie s'impose, si vous optez pour l'aérothermie, faites-la faire installer également par un professionnel : la pose dans les règles de l'art est impérative pour garantir le parfait fonctionnement de votre équipement. 

Les pompes à chaleur, peuvent également servir pour le chauffage de l’eau de votre piscine, et s’avèrent être une excellente solution en terme de consommation énergique dans ce domaine.

 

 

Quels prix et quelles aides au financement pour l’installation d’une PAC ?

 

Toujours dans une démarche d’économie d’énergie et de promotion des énergies renouvelables, l’Etat et différents organismes territoriaux proposent de nombreuses aides. Le crédit d’impôt 2016 s’applique pour des travaux énergiques réalisés sur votre logement principal, s’ils sont effectués par un professionnel certifié RGE.

Il existe également diverses primes énergies qui contribuent à l’amortissement des frais d’installation d’un système de pompe à chaleur. L’Anah propose des aides, variant de 1600€ à 2000€ selon vos conditions de revenus. Enfin, l’éco-prêt à taux zéro est aussi applicable, et ne nécessite aucune condition de revenus.

A noter que, le taux de TVA est réduit à 5.5% pour tout travaux d’amélioration énergétique de votre logement.

Le coût d’installation initiale* d’une pompe à chaleur air-air est d’environ 8 000€ (hors aides) et vous offrira une économie annuelle moyenne de 900€ pour votre logement.

Le coût d’installation initiale* d’une pompe à chaleur air-eau est d’environ 13 000€ (hors aides) et vous permettra de réaliser des économies d’environ 1 000€ / an.

Pour une pompe à chaleur géothermique, les coûts initiaux* sont plus importants, puisqu’il faut compter entre 20 000€ et 25 000€ (hors aides), mais les économies annuelles sont d’environ 1 200€, et c’est aussi le système qui offre le plus d’aides au financement (jusqu’à 30% du coût initial).

*Les coûts initiaux et les économies annoncés sont calculés sur la base d’une maison de 110 à 120m², d’au moins 20 ans, située en zone climatique tempérée.

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Sachez qu'il est important de faire entretenir votre pompe à chaleur pour que sa consommation soit la plus optimale possible. Selon le choix de la pompe à chaleur et de la technique, aérothermie ou géothermie, pensez également à vos voisins. Celles-ci pouvant être quelques fois un peu bruyantes et générer quelques nuisances. 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto