Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Dégâts des eaux plafond : que faire pour bien réagir ?

Un dégât des eaux ne prévient pas et peut rapidement vous gâcher la vie. Alors pour régler le problème au plus vite, réagissez aux premiers signes !
Le , par Aude
faux plafond et degats des eaux

Catastrophe ! Peinture qui craquelle ou rond humide au plafond ne veulent dire qu'une chose : dégat des eaux ! Qu'il s'agisse d'une fuite d'eau provenant de chez votre voisin du dessus ou d'une canalisation en mauvais état, c'est votre plafond qui en fait les frais... Et un dégat des eaux peut rapidement prendre d'énormes proportions, alors n'attendez pas pour réagir. Et la première chose à faire est bien évidement de contacter votre assurance habitation et votre propriétaire si vous êtes locataire.

Que faire en cas de dégât des eaux ? Comment faire un constat de dégâts des eaux ? Qui est responsable en cas de dégât des eaux ? Comment réparer son plafond après un dégât des eaux ?

Dans tous les cas, il faut agir vite et bien ! Décryptons les étapes à suivre en cas de dégât des eaux pour éviter que la situation n'empire !

Recevoir des devis gratuits rénovation faux plafond

Sommaire : 

 

Dégât des eaux : que faire ?


Vous n'y êtes pour rien, mais c'est votre plafond ou faux plafond qui trinque. Le voisin du dessus a sa douche qui fuit, une canalisation est percée ou son évacuation de lave-linge est mal fixée, et c'est vous qui l'avertissez en découvrant un beau jour que de l'eau coule dans votre cuisine ou votre salon.

Après avoir installé bassines, seaux et épongé ce qui pouvait l'être, vous voilà devant sa porte, prêt à sonner. Vous vous demandez à qui incombera les travaux de réparation et espérez que les dégâts ne seront pas trop lourds

degat des eaux

 Copyright © Fotolia

1. Constat de dégât des eaux : la première chose à faire

En cas de dégât des eaux, ayez les bons réflexes :

  • Vous et votre voisin devez prévenir vos assurances respectives ! Prévenez le plus vite possible votre assureur dans le délai qui est fixé sur votre contrat pour la déclaration de dégâts des eaux. Vous êtes en droit d’avertir aussi votre assurance habitation pour déclarer un dégât des eaux. Les travaux de réparation seront pris en charge par les assurances, et n’oubliez pas que plus vite vous informerez votre assureur, plus vite les travaux seront remboursés. Ceux-ci peuvent cependant être conséquents et avoir des impacts sur votre vie quotidienne. Par exemple, la réparation du plafond d’un salon après un sinistre demande du temps et beaucoup de patience !
     
  • Si vous êtes locataire, vous devez informer instantanément le propriétaire.
     
  • Et dans le cas où vous vivez dans une résidence, il vous faut avertir le syndic de copropriété qui sera en charge de prévenir un professionnel pour l’évaluation et parfois pour la réparation.

constat dégât des eaux

2. Trouver la cause du dégât des eaux pour une réparation durable  

Si la source de l'inondation a été trouvée et tarie, tant mieux. Si ce n'est pas le cas, il est nécessaire de faire intervenir un professionnel pour déterminer l’origine de la fuite : soit l'assurance possède son propre réseau de réparateurs, soit c'est à vous de contacter un professionnel. 

cool Lorsque le problème de la fuite est réglé, il est nécessaire d'évaluer et faire évaluer les dégâts avant toute tentative de réparation ! En effet, rien ne sert de repeindre ou re-tapisser un mur, si celui-ci n'est pas entièrement sec. C'est la même chose avec un plafond. 

Recevoir des devis gratuits rénovation faux plafond
 

Comment réparer son faux-plafond après un dégât des eaux ? 


Tant que le plafond est humide, la remise à neuf ou la réparation est proscrite. Si le faux plafond contient de l'isolant, celui-ci doit être enlevé et remplacé. Un isolant gorgé d'eau ne sert plus à rien, si ce n'est à détériorer d'autant plus vite les plaques de plâtre du plafond. 

Il est possible de faire appel à une entreprise spécialisée dans le traitement des dégâts des eaux et l'humidité. Équipée pour assécher les pièces, elle dispose des techniques permettant de diminuer de manière conséquente l'attente entre le dégât des eaux et le séchage complet.

enlightenedVous aimerez cet article Comment assécher une maison après une inondation ?


Bon à savoir enlightened

Si vous souhaitez évaluer vous-même l’humidité, vous pouvez utiliser un humitest (testeur d’humidité) pour tester la zone touchée par les dégâts des eaux. Aucun travaux ne peut être commencé si le taux d’humidité est supérieur à 10% !

Les assurances prennent souvent en charge ces interventions car elles limitent les dégâts et les frais de réparation ultérieurs. 

Assurance catastrophe naturelle : comment être indemnisé ?


Selon le degré de dégradation de votre plafond, il sera possible de refaire une peinture, changer une ou deux plaques de plâtre ou refaire à neuf celui-ci.

Si vous devez entamer des travaux de peinture suite au dégât des eaux, il faut savoir que le coût de cette rénovation est plus souvent pris en charge par l’assurance habitation !

Que ces travaux soient réalisés par vous-même ou par un professionnel, l’assurance prendra tout en charge en cas de sinistre ! 

 

 

Le Conseil Habitatpresto : N'intervenez pas vous-même !


Quoi qu'il arrive, n'entreprenez aucun travaux vous-même suite à un dégât des eaux. Aussi tentants puissent-ils être, ce n'est que lorsque les experts estimeront le faux plafond sec ou à refaire qu'il faudra lancer la machine ! N’hésitez pas à lire les bons gestes à faire en cas d’inondation et les prix détaillés pour faire/refaire son faux plafond ! 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Faux plafond