Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Investir avec le dispositif Pinel : pas rentable une fois sur deux

Investir avec le dispositif Pinel : pas rentable une fois sur deux

Instaurée en 2014, la loi Pinel permet de réduire votre impôt sur le revenu si vous investissez dans un logement locatif aux loyers plafonnés. Quel bilan 5 ans après ? Un rapport dénonce les nombreux défauts de ce dispositif ...
Le , par Aurélia
investir-loi-pinel

Le dispositif Pinel, plébiscité lors de sa création en 2014, laisse aujourd'hui un goût amer à certains investisseurs. Un rapport commandé par l'Etat dénonce son coût exorbitant (2 milliards d'euros par an), sa faible efficacité pour faire baisser les loyers et son manque de rentabilité pour les particuliers bailleurs. Le rapport suggère de plafonner le nombre de logements Pinels construits dans les communes et pourquoi pas de transformer ce coup de pouce fiscal en subvention. Détails.

 

Notons toutefois une avancée positive apportée par la loi Pinel : l'augmentation de la construction de logements neufs collectifs en France depuis 2014.

 

Qu’est-ce que le dispositif Pinel ? Petit rappel
 

Depuis le 1er septembre 2014, la loi Pinel permet aux particuliers qui souhaitent investir dans l'immobilier de bénéficier d'une réduction d’impôt de 12 % à 21 % du montant du logement acquis, à condition de le louer six à douze ans à un loyer plafonné. Les objectifs affichés par le gouvernement sont très clairement d'encourager la construction de logements collectifs neufs et de favoriser la réduction des loyers. 

cool Nos lecteurs se sont également intéressé à :
Loi Denormandie : une aide fiscale pour rénover l'habitat ancien

 

Pourquoi le dispositif Pinel ne tient pas ses promesses :
 

 Un investissement Pinel sur deux dans le neuf n'est pas rentable 

Un rapport révèle que le dispositif pinel n’est pas assez rentable et présente de nombreux défauts :

  • le dispositif Pinel n'est pas toujours rentable du fait d'un prix plus élevé dans le neuf que dans l'ancien (un logement Pinel coûte en moyenne 30% plus cher qu'un logement dans l'ancien), 

  • les investisseurs ne prêtent pas toujours attention à la qualité du bien à l'achat et peuvent subir une importante décote au moment de la revente

  • en moyenne, seuls 57 % des logements Pinel sont loués à un prix inférieur au loyer du marché,

  • les logements sont souvent "très standardisés" et "paraissent davantage répondre aux besoins des investisseurs qu’à ceux des habitants".

  • certaines communes comportent trop de logements pinel, alors qu'à certains endroits il n'y pas assez de logements Pinel par rapport à la demande.

yes Vous souhaitez investir pour l'avenir ? Consultez ce guide :
Résidence secondaire : vaut-il mieux acheter ou louer ?

 

Ce que propose le rapport pour améliorer ce dispositif :
 

 Le dispositif Pinel coûte chaque année 2 milliards à l'Etat 

En revanche, pas question selon le rapport de supprimer le dispositif Pinel, car une telle mesure "entraînerait des perturbations dans la capacité de construction d’une ampleur et d’une durée difficile à anticiper". Voici les pistes d'améliorations que proposent l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) :

  • le plafonnement du nombre de logements Pinel constructibles dans une commune,

  • la transformation du Pinel en subvention : toutefois une baisse des investisseurs est à craindre car ces derniers utilisent le dispositif avant tout pour réduire leur impôt. 

enlightenedLe saviez-vous ?
Loi ELAN : le DPE sera (enfin) opposable en 2021


Vous souhaitez faire des travaux avant de revendre votre logement Pinel ?

> Je reçois des devis et je compare gratuitement


Références :

  • “Logement: pourquoi l’avantage fiscal Pinel pourrait devenir moins intéressant”, Le Figaro Immobilier, 14 novembre 2019

  • “Potentiellement, un investissement Pinel sur deux dans le neuf n'est pas rentable”, La Vie Immo, 14 novembre 2019

  • “Logement neuf : le dispositif Pinel ne tient pas ses promesses”, Les Echos, 14 novembre 2019

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles