Quel poêle à bois choisir pour être bien au chaud cet hiver ?

Dans cet article :

    Le poêle à bois est en pleine croissance en France. Un enthousiasme lié à l'augmentation des prix du gaz et du fioul depuis 2015, ainsi qu'à sa particularité d'être un combustible renouvelable. Votre poêle vous sera même en partie remboursé par les aides financières du Gouvernement destinées à la transition énergétique.  Quels critères prendre en compte pour bien choisir son poêle  ? On vous dit tout !

    Les modèles

    Le poêle à granulés

    Le poêle à granulés de bois produit un chauffage uniforme sur de longues périodes, jusqu'à 24 heures, pour les appareils les plus performants. L’installation est simple, une sortie d’évacuation suffit. Le chauffage à granulés, de son côté, est caractérisé par son rendement très élevé qui se situe entre 85 et 95  %, il est toujours labellisé “Flamme verte”.

    Poele à granules

    Poêle à granulés

    Le poêle à bûches

    Le poêle à bûches chauffe rapidement, il est parfait comme chauffage d'appoint. Apprécié pour son esthétique et la bonne odeur de bois qu'il dégage, il possède un système d’évacuation vertical. Il nécessite la présence d’une sortie d'évacuation de la fumée. Vérifiez que le poêle à bûche possède le label « Flamme verte » qui vous garantit   un rendement minimum de 70 %, et une faible consommation.

    Poele à buches

    Poêle à bois

    Le poêle à combustion améliorée (poêle turbo)

    Il permet d'optimiser la combustion du foyer selon le besoin en chauffage. Il constitue une alternative plutôt économique de chauffage principal.

    Le poêle de masse (poêle à accumulation)

    Il permet de stocker rapidement la chaleur produite par la combustion du bois, et la restitue progressivement. Il a une autonomie importante, jusqu'à 20 heures. Il suffit de le charger le poêle 1 à 3 fois par jour.


    Poêle à bûches ou poêle à granulés ? Vous hésitez encore ? Profitez de l'expertise et des conseils d'un professionnel !


    3 critères à considérer avant de faire son choix

    1. Le rendement énergétique

    La puissance d’un poêle à bois doit être ajustée en fonction de la superficie de la pièce qu’il doit chauffer. 

    2. Le matériau

    Le matériau qui compose l’appareil est un critère à ne pas négliger :

    • Un appareil en fonte ne fait pas monter la température rapidement, mais la conserve longtemps. La fonte est un matériau lourd, vérifiez que votre plancher peut supporter son poids. 
    • Le poêle en acier est apprécié pour son coût très abordable.  L'acier permet de faire monter la température rapidement. Il retient cependant la chaleur moins longtemps. 
    • Le poêle en acier revêtu de brique, de faïence, de terre cuite ou de pierre ollaire offre de bonnes performances. Il emmagasine la chaleur et la restituent pendant plusieurs heures, même lorsque le feu est éteint.

    📌 
    Cet article peut aussi vous intéresser : 
    Comment installer un poêle à bois sans conduit de cheminée ?

    3. Bien choisir son combustible

    • Il existe trois certifications de granulés : « NF Granulés biocombustibles », « Din plus », et « ENplus». Elles garantissent la fiabilité des combustibles avec un pouvoir calorifique de 4 600 kWh/t.
    • Il existe différentes qualités de bûches de bois sur le marché. Un bois certifié « NF Bois de chauffage » vous garantit un taux d’humidité inférieur à 20 %. Plus le bois est sec, plus le rendement du poêle sera élevé.
    • Pour bien vous chauffer, vous pouvez utiliser des bûchettes compressées, ces briquettes issues des résidus des scieries offrent une belle combustion.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : optez pour professionnel RGE !

    Un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l'environnement) vous permet de bénéficier des aides à la rénovation énergétique. Vous pourrez ainsi diminuer le prix de l'installation de votre poêle !


    Référence : 


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Les différents types de poêle :

    Autour du poêle à bois :

    Les autres chauffages au bois :

    Chauffage Part
    Hélène Machline

    Hélène Machline

    Rédactrice web

    A la fois journaliste à l'internationale et archéologue pendant plusieurs années, je suis passionnée par les techniques de construction anciennes. Je me fais un plaisir de partager avec vous mes bons tuyaux en provenance du monde entier.

    [Décembre] Les travaux du mois et les projets à anticiper

    Découvrez tous les travaux et les projets à planifier pour le mois de décembre !

    Lire la suite

    Installer un puits de lumière pour une maison plus lumineuse

    Une pièce de votre logement manque de luminosité ? Éclairez-la avec un puits de lumière ! On vous explique tout sur cette technique !

    Lire la suite

    Purger ses radiateurs : quand & comment bien les nettoyer ?

    Découvrez les étapes pour purger correctement vos radiateurs et être au chaud cet hiver : 1. Couper le chauffage..., Un entretien annuel à ne pas man...

    Lire la suite

    Chauffage soufflant : notre comparatif pour bien le choisir

    Besoin d'un chauffage d'appoint ? Optez pour les radiateurs soufflants ! Prix et caractéristiques, on vous dit tout sur ces petits appareils très abor...

    Lire la suite

    Coup de pouce chauffage : les primes pour sortir du fioul relevées

    Versée dans le cadre du dispositif des CEE, la prime Coup de pouce chauffage a vocation à aider l'ensemble des ménages à passer aux énergies renouvela...

    Lire la suite

    Chauffage à 19°C : comment ne pas dépasser cette température ?

    Le gouvernement a demandé aux Français de ne pas chauffer leur habitation au-delà de 19°C cet hiver. Comment arrivez-vous à relever le challenge ?

    Lire la suite
     

    Confidentialité