Seniors : 5 aides financières pour adapter votre logement

Rénovation complète

Face aux souffrances psychologiques et au manque de personnel dans les maisons de retraite, pourtant si onéreuses, de plus en plus de seniors souhaitent finir leurs vieux jours chez eux et en tout cas y rester un maximum de temps possible. Cependant, cela implique très souvent de réaménager la maison ou l'appartement pour améliorer le confort et prévenir les risques de chute et de perte d'équilibre. Le saviez-vous ? Des aides financières spécifiques sont possibles pour réduire l'investissement. Vous allez enfin vous libérer des soucis qui vous minent !

Remplacer la baignoire par une douche à l'italienne, déplacer la chambre au rez-de-chaussé, adapter la hauteur des meubles de cuisine, tous ces aménagements pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées pèsent lourd dans le budget des familles. Des aides existent, il serait bien dommage de ne pas en profiter ! Détails dans cet article.

cool Bon à savoir :
81% des chutes des personnes âgées se produisent à domicile, dont 46% dans la salle de bains (source Inpes).


N'attendez plus pour réaménager votre logement !


5 aides pour faciliter le maintien à domicile 
 

Adapter une ou plusieurs pièces d’un logement pour une personne âgée ou un individu en perte d’autonomie peut s’avérer très onéreux (jusqu’à 1 500 € l’installation d’un chemin lumineux, de 750 à 3 000 € la création d’une douche de plain-pied). Découvrez dès maintenant si votre situation est éligible à des aides financières :


1. L'aide d'Action logement pour adapter sa salle de bains
 

Une subvention d’un montant maximum de 5 000 € est versée directement par Action Logement (ex-1% logement) pour adapter la salle de bains aux besoins d’un senior

Pour être éligible, il faut avoir plus de 70 ans et jouir de revenus modestes (d’après les critères définis par l’Anah). Les travaux éligibles comprenent notamment la pose d’une douche à l’italienne avec sol antidérapant à la place d’une baignoire ou encore l’installation d’une cuvette de WC rehaussée.

Cette mesure a pour objectif de renforcer le dispositif de l’actuel crédit d’impôt accessibilité (voir ci-dessous).

 

2. Un crédit d’impôt de 25% pour aménager la salle de bains


Les travaux d’accessibilité dans la salle de bains peuvent également faire l’objet d’un crédit d’impôt de 25% dans la limite de 5 000 € pour une personne seule et de 10 000 € pour un couple, sous certaines conditions :

  • le logement concerné doit être votre résidence principale,
  • les travaux à réaliser doivent faciliter l’accès pour une personne âgée ou handicapée
  • les travaux, si il y en a plusieurs, doivent être réalisés par la même entreprise,
  • les travaux doivent être facturés avant le 31 décembre 2020.

Exemples de travaux éligibles : éviers et lavabos à hauteur réglable, sièges de douche muraux, w.-c. surélevés, barres de maintien ou d'appui, etc. (Accéder à la liste complète)

enlightened Pour bien préparer votre projet :  
Prix rénovation salle de bain : quel budget prévoir en 2020 ?

 

3. Les aides de l’Anah - Programme “Habiter Facile”


Cette aide est destinée aux propriétaires de plus de 60 ans aux revenus modestes. Elle permet d’aider à financer les aménagements nécessaires au maintien à domicile (le remplacement d’une baignoire par une douche italienne, l’installation d’un monte-escalier électrique…).

Votre revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser un certain plafond (consultez le site de l'Anah pour la liste complète) :

Montant des travaux

Ménage modeste
(pour 1 personne)
Ménage très modeste
(pour 1 personne)

Financés à hauteur de 35% de leur montant total hors taxe, dans la limite de 7.000 €

Île-de-France : 25.068 €

Province : 19.074 €

N.A

 

Financés à hauteur de 50% de leur montant total hors taxe, dans la limite de 10.000 €.

N.A

Île-de-France : 20.593 €

Province : 14.879 €

L’aide est versée à la fin des travaux, sous réserve que le projet soit réalisé comme prévu et sur présentation des factures. Vous pouvez cependant demander le versement d’une avance pour commencer le chantier.

enlightened Cet article va vous intéresser : 
Les normes d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite 


4. Les aides de la Caisse de Retraite


Votre caisse de retraite peut vous aider à financer une partie des travaux d’aménagement. En fait, il existe trois dispositifs :

1. Le “kit prévention”

Il s’agit d’une aide forfaitaire, versée sous conditions de revenus aux plus de 55 ans. Le montant attribué dépend de la nature des aménagements à effectuer (sièges pour WC ou douches, tapis antidérapants ou encore barres d’appui et mains courantes d’escalier). Ces derniers sont déterminés par un ergothérapeute qui se déplace chez vous.
 

2. “L’aide habitat”

Les travaux d’accessibilité sont pris en charge jusqu’à 65% de leur montant, dans la limite de 3 500 €. Plus les ressources du senior sont élevées, plus le plafond est abaissé. Ex :  

  • 3 500 € max pour une personne seule dont les ressources brutes mensuelles sont inférieures à 902 € (1 563 € pour un couple). 

  • 3 000 € pour une personne seule gagnant moins de 1 150 € (1 835 € pour un couple)
  • 2 500 € pour des ressources inférieures à 1 435 € (2.153 € pour un couple). 
     

3. L’opération “Bien chez moi”

Réservée aux ex-salariés du privé, cette aide est à demander à Agirc-Arrco. Sans conditions de ressources et uniquement si vous avez 75 ans ou plus, elle finance la visite à domicile d’un ergothérapeute. Seulement 15 € restent à votre charge. Ce déplacement permet de déterminer quels sont les travaux à réaliser en priorité pour faciliter la vie quotidienne.

 

5. Les aides départementales


Pour les personnes de plus de 60 ans les plus dépendantes (Gir 1, 2 et 3), votre département peut verser une Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile. Accessible sans conditions de ressources, cette aide permet par exemple  d’installer de la téléassistance, des barres d’appui... Sachez toutefois que plus les revenus du bénéficiaire sont élevés, plus le montant de l’aide sera faible. 

 

wink Le Conseil Habitatpresto  : équipez-vous en domotique

La domotique est le fait d’automatiser certains équipements (volets, chauffage, lumière) pour faciliter la vie des occupants de la maison. Idéal pour un senior qui veut rester autonome chez lui, même s’il a du mal à se déplacer. Voici quelques idées d’équipements connectés : pilulier connecté, éclairage qui s’adapte à la sensibilité de la vue, radiateurs connectés qui anticipent le froid.


 

Pour être bien conseillé sur votre future installation domotique, faites appel à nos experts !



Référence : Retraités : les aides dont vous pouvez profiter pour améliorer votre logement, Capital, 31 mai 2019