Rénovation énergétique : le nouveau service France Rénov' dévoilé

Actu - Instauré dans le cadre de la loi Climat et résilience, le nouveau service public consacré à la rénovation énergétique, France Rénov', a été présenté par le Gouvernement, vendredi 22 octobre. Ce guichet unique et simplifié, qui entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2022, a vocation à "mieux informer, conseiller et accompagner les ménages dans leurs travaux de rénovation", tout en leur permettant d'accéder plus facilement aux aides financières en vigueur. Et ce, alors que l'exécutif a fait de la rénovation de l'habitat privé l'un de ses chevaux de bataille pour lutter contre le dérèglement climatique.


Comme chaque projet de rénovation est différent, il convient de faire faire plusieurs devis et de les comparer pour estimer le coût réel de vos travaux !


Sommaire :


Un objectif clair et avoué. Porté par le Gouvernement et l'Anah, le nouveau service public dédié à la rénovation énergétique, France Rénov', entend offrir un parcours usager simplifié et faciliter l'accès des ménages aux différentes aides publiques, en regroupant l'ensemble des dispositifs existants destinés à la rénovation des logements.

Un guichet unique pour gagner en lisibilité et en efficacité

Ce nouveau dispositif, qui entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2022, veut être "le point d'entrée unique de tous les projets de travaux, pour la rénovation énergétique comme pour l'amélioration de l'habitat", souligne le ministère de la Transition écologique, dans un communiqué de presse diffusé le 22 octobre.

"Cette innovation nécessaire garantira une offre plus visible et plus claire pour tous, afin de créer des parcours de rénovation plus complets et plus cohérents", avance l'exécutif.

Piloté par l'Anah, ce réseau organisé territorialement, en lien avec les Régions et les différentes collectivités locales, s'articulera autour d'un portail web (france-renov.gouv.fr), accessible à compter du 1er janvier 2022. Cette plateforme spécifique rassemblera "toutes les informations utiles au sujet de la rénovation de l'habitat", mais aussi un outil de simulation recensant les aides aux travaux disponibles et un annuaire des artisans RGE (Reconnu garant de l'environnement). 

Pour toutes leurs demandes éventuelles liées à des travaux de rénovation énergétique, un numéro de téléphone national unique (le 0 808 800 700) sera aussi mis à disposition des particuliers et leur permettra d'entrer en contact avec l'un des 6.000 conseillers déjà en place (Anah et réseau FAIRE).

En ce qui concerne les rendez-vous physiques, ce nouveau service public s'appuiera également sur plus de 450 guichets d'information répartis aux quatre coins de la France. Ce réseau apportera plus de simplicité aux usagers, puisqu'il regroupera les actuels "espaces FAIRE" et les "points rénovation information service" de l'Anah, amenés à devenir des "espaces conseil France Rénov'". Il continuera à s'étendre en partenariat avec les collectivités locales.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Dispositif Pinel & défiscalisation : le Pinel + sur les rails

Un accompagnement sur-mesure et "de bout en bout"

Par ailleurs, les ménages désireux de se lancer dans une rénovation de leur logement auront désormais la possibilité d'être accompagnés, tout au long de leur projet de travaux, par un interlocuteur spécifique : Mon accompagnateur rénov'. Cet opérateur agréé par l'État, issu du service public (Anah, Ademe...) ou du privé (seulement à partir de 2023), sera en mesure d'épauler gratuitement les particuliers dans leurs démarches (plan de financement, demandes d'aides publiques...), de les conseiller, au cas par cas, sur la nature des travaux à réaliser ou de les orienter vers des professionnels RGE. Alors qu'un décret amené à fixer les modalités d'agrément sera publié au printemps 2022, le recours à ces professionnels sera "généralisé à partir de 2023 pour certaines rénovations globales d'envergure", détaille le Gouvernement.

MaPrimeRénov' Sérénité va voir le jour

Avec le déploiement de France Rénov', MaPrimeRénov' devient la colonne vertébrale des aides à la rénovation. Désormais ouverte à tous les ménages et extrêmement plébiscitée en 2021 (800.000 demandes sont attendues, NDLR), elle ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, alors que 2 milliards d'euros seront à nouveau alloués au dispositif en 2022. À partir du 1er janvier 2022, l'aide de l'Anah "Habiter mieux sérénité" disparaîtra au profit de "MaPrimeRénov' Sérénité".

"MaPrimeRénov' Sérénité sera le dispositif de référence pour financer les rénovations ambitieuses. Cette aide concernera les 5,5 millions de propriétaires occupants aux revenus modestes et très modestes". Elle s'attachera notamment à "réduire la précarité énergétique" de ménages défavorisés habitant prioritairement dans des passoires thermiques (logements classés F et G), insiste le ministère de la Transition écologique.

Cette nouvelle aide, non cumulable avec MaPrimeRénov' classique, proposera des taux de financement avantageux et pourra prendre en charge jusqu'à 50 % des travaux de rénovation réalisés, plafonnés à 30.000 €. À compter du 1er juillet 2022, elle sera cumulable avec les certificats d'économie d'énergie (CEE), notamment l'offre Coup de pouce "rénovation performante".

⚠️
Important :
À l'exception des foyers fermés et des inserts bois qui verront leurs forfaits être revalorisés en 2022, les autres barèmes de MaPrimeRénov' "restent inchangés". En revanche, l'aide "se concentrera sur les logements les plus anciens, davantage énergivores". Ainsi, le dispositif ne financera désormais que les travaux de rénovation énergétique des logements de plus de 15 ans (contre 2 ans actuellement)", précise l'exécutif.

Le prêt avance rénovation, pour "mieux financer le reste à charge des ménages"

Pour inciter les ménages les plus modestes à engager des travaux de rénovation dans leur logement et les aider à financer leur reste à charge, la loi Climat et résilience prévoit aussi l'instauration du plan avance rénovation. Avec ce prêt bancaire hypothécaire, proposé dès janvier 2022 par le Crédit Mutuel et la Banque Postale, "les ménages pourront financer intégralement leurs travaux et s'acquitter du remboursement du capital emprunté et éventuellement des intérêts (réglés progressivement ou au moment du transfert final, NDLR), lors de la transmission ou de la vente du bien rénové", rappelle le cabinet de la ministre chargé du Logement, Emmanuelle Wargon. Pour réduire les risques et rassurer les établissements bancaires, les crédits accordés seront garantis par l'État à hauteur de 75 % du montant emprunté.

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
Rénovation énergétique : le prêt avance rénovation lancé en 2022

😉 Le Conseil Habitatpresto : ne tardez pas à engager vos travaux de rénovation énergétique !

Alors que le Gouvernement est bien décidé à voir disparaître les passoires thermiques, les habitations les plus énergivores, associées à la classe énergétique G, seront interdites à la location à partir de 2023. Les logements classés F suivront en 2028, avant ceux notés E, en 2034. Si en tant que propriétaire, vous espérez continuer à mettre en location votre bien immobilier, vous devrez obligatoirement effectuer des travaux de rénovation énergétique (changer de mode de chauffage, refaire l'isolation intérieure ou extérieure, remplacer les portes et fenêtres...). De nombreuses aides de l'État, comme MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro ou la prime énergie, sont disponibles pour vous permettre d'amortir le coût de vos travaux. Pour espérer en bénéficier, vos aménagements devront obligatoirement être réalisés par un artisan RGE (Reconnu garant de l'environnement).


Seul un professionnel RGE peut vous permettre de bénéficier des aides de l'État pour vos travaux de rénovation énergétique !


Références :

Part Rénovation complète
Aurélia Ribeiro

Aurélia Ribeiro

Rédactrice web Habitatpresto

Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

Passoire thermique : audit énergétique exigé dès septembre 2022

Le Gouvernement a annoncé le report de l'obligation d'audit énergétique, en cas de vente d'un logement classé F ou G et qualifié comme passoire thermi...

Lire la suite

8 aides qui financent vos travaux de rénovation en 2022

Nous faisons le point sur les aides financières disponibles pour réaliser vos travaux de rénovation en 2022.

Lire la suite

DPE : tout savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet d'estimer la performance de votre habitation. Prix, obligation, validité, vous saurez tout !

Lire la suite

Dossier intempéries

Que faire avant ou après les intempéries ? Orages, inondations, neige ou canicules, on vous dit tout pour éviter la catastrophe, dans notre dossier sp...

Lire la suite

Enduit terre : un enduit à l'ancienne aux propriétés étonnantes

L'enduit en terre est particulièrement beau et ultra-isolant ! Il se fond dans le paysage et régule naturellement son taux d'humidité.

Lire la suite

Fortes chaleurs : quels petits travaux faire sans trop se fatiguer ?

Vous voulez profiter des beaux jours pour faire quelques travaux dans votre maison. Lesquels peut-on effectuer par forte chaleur sans se fatiguer ?

Lire la suite
 

Confidentialité