Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Aménager un souplex : le guide pour gagner en surface

Aménager un souplex est une solution idéale pour gagner en surface. Néanmoins, plusieurs travaux sont à prévoir en amont pour que votre projet aboutisse.
Le , par Aude
Aménager un souplex

Lorsque la place manque, il n'est pas toujours facile de gagner des m², car peu de solutions sont adaptées à la vie en ville... Cependant, si vous possédez une maison en plein centre-ville, la meilleure option est d'aménager un souplex ! Avantages, travaux à prévoir, autorisations nécessaires, voici les infos à retenir pour réussir l'aménagement de votre souplex !


Seul un pro peut creuser sans que votre sol ne s'effondre !


Le souplex : un duplex inversé


Le souplex est l’équivalent du duplex mais en sous-sol, on dit souvent que c'est un duplex inversé. A l'inverse du duplex, le souplex utilise la surface habitable disponible sous le plancher du rez-de-chaussée de votre logement. Cet espace peut être une cave déjà existante, un sous-sol non aménagé ou encore un réduit à agrandir.

Etant un espace en sous-sol, ce type de logement est facilement reconnaissable par des fenêtres aux dimensions très réduites. Il faut être astucieux et imaginatif et lorsque c'est possible, rien de mieux que de créer un niveau supplémentaire pour aménager une chambre et une salle de bains de plus.
 

enlightenedBon à savoir : les surfaces telles que les caves, sous-sol, ne disposant pas d'ouverture sur l'extérieur et dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1.80 m, ne peuvent être mis à disposition à des fins d'habitation : location ou à titre gratuit.
 

3 avantages : pas de déménagement, pas d'agrandissement, et des bruits extérieurs atténués


Vous avez la chance d'avoir une cave non exploitée sous votre salon ou salle à manger ? Vous allez pouvoir en faire une, voire plusieurs nouvelles pièces : chambre, salle de bains, dressing, ou même cuisine... Certes, vivre en sous-sol n'est pas l'option qui fait le plus rêver au premier abord. Pourtant, un aménagement efficace saura convaincre n'importe qui, et combler le manque de lumière naturelle !


wink Astuce : pensez au puits de lumière pour éclairer votre souplex !
 


Demandez conseil pour aménager correctement un souplex !


Avant tout, vous devez penser aux avantages qu'offre ce type de logement :

  1. Vous n'avez pas besoin d'engager des travaux d'agrandissement de maison : ceux-ci se révèlent souvent impossibles car les maisons attenantes ne permettent pas de gagner de la surface en mètres carrés à l'horizontal, un agrandissement par le toit n'est pas toujours permis à cause de la réglementation autour de la hauteur d'un immeuble en ville. Et si vous n'êtes pas propriétaire du dernier étage, c'est une option à oublier, quoi qu'il arrive ;
     
  2. Vous n'avez pas besoin de déménager : il suffit d'exploiter la surface qui se trouve sous vos pieds ;
     
  3. Vous êtes mieux isolé des bruits extérieurs : plus besoin de réfléchir à l'isolation acoustique. Le fait d'être en sous-sol réduit les bruits extérieurs : En région parisienne et dans les grandes métropoles, le choix est vite fait. Idéal lorsqu'on vit près d'une route très fréquentée, dans un quartier animé ou en métropole ! 

 

Salon en souplex

Et voilà la pièce secrète de votre maison : un salon en sous-sol.

Vu sur Pinterest 


Bénéficiez de la garantie décennale en faisant appel à un professionnel !


Quels travaux prévoir pour un aménagement de souplex ?

 

Du fait de ses spécificités, ce genre d'aménagement demande des démarches importantes et surtout l'appel à des professionnels du bâtiment. Dans la mesure où l'agrandissement vient du sous-sol, il est indispensable de se faire accompagner de professions spécialisées dans l'aménagement de sous-sol et nouvelles surfaces. Le calcul des charges et l'étayage du plafond doivent être parfaitement prévus.

La première chose à faire est de vous renseigner en mairie. Chaque mairie dispose de ses propres règles, que cela soit en matière de règles de :

Chaque mairie établissant ses règles, celles-ci peuvent être plus ou moins strictes. Avant de lancer des plans sur la comète, renseignez-vous, afin de ne pas être trop déçus, si votre mairie refuse ce genre d'aménagement. 

 

Salon en souplex

Assurez-vous d'être en droit d'aménager une telle pièce.

Vu sur Pinterest 


Gagnez du temps grâce à l'expérience de nos professionnels !


Quelles sont les autorisations nécessaires ?


Il faut ensuite vérifier en fonction de la surface de votre projet, quels documents sont nécessaires à vos travaux

  • Inférieur à 5 m² : pas de déclaration préalable, ni de permis de construire,
     
  • Entre 5 et 20 m² de surface de plancher : une déclaration préalable en mairie est nécessaire, 
     
  • Supérieur à 20 m² : un permis de construire est exigé.
     

D'autres cas nécessitent aussi un permis de construire :

  • Vous envisagez de modifier les structures porteuses ou les façades avec un changement de destination (commerce qui se transforme en habitation),
     
  • Vous envisagez d'agrandir une ouverture sur l'extérieur ou de modifier le volume du bâtiment,
     
  • Votre immeuble est situé dans un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur ou inscrit aux Monuments Historiques,
     
  • Vous souhaitez creuser une cave sous votre garage.
     

enlightened Bon à savoir : le seuil des 20 m², au-delà duquel il est nécessaire d'avoir un permis de construire, est porté à 40 m² lorsque la construction est située dans une zone couverte par un PLU (Plan local d'Urbanisme). Sauf dans le cas où la surface totale dépasse les 170 m² !
 

Que faire si vous êtes en copropriété ?


Il vous faut vérifier que le regroupement ne porte que sur les parties privatives. Dans le cas contraire, il vous faut l'accord du syndic de copropriété pour déposer un permis de construire. Celui-ci ne doit pas entraîner de modification de la répartition des charges de copropriété. Ce regroupement doit être compatible avec les dispositions actuelles du règlement de copropriété. 
 

Le Conseil Habitatpresto : pas d'impôts supplémentaires ! 


Celui-ci ne sera pas considéré comme surface habitable : vous allez donc éviter de payer des impôts supplémentaires sur cette surface habitable en plus. Toutefois en cas de location ou de mise en vente, ces mètres carrés ne peuvent être cités ! 


Faites réaliser vos travaux au meilleur prix !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter